• Luhan et moi allions bientôt nous marier, il ne restait plus que 2 jours avant le jour J. Mizuki nous a aidé pour les préparatifs depuis le tout début. Depuis que nous lui avions annoncé nos fiançailles, dès le lendemain elle était déjà en train de nous demander ce que nous voulions, comment nous voulions nous organiser et surtout quand nous voulions nous marier. Je crois bien que de nous tous c'était elle qui était en train de stresser le plus depuis maintenant une semaine.

    Mizuki : Et pour la salle vous voulez un plan de table?

     

    Sehun : Mizuki calme toi, tu devrais te reposer un peu

     

    Luhan : Sehun a raison, tu vas être fatigué pour notre mariage après.

     

    Mizuki : Oh mon chérie, ne t'inquiète pas, je veux juste que tout soit parfais, après tout vous le méritez tout les deux.

     

    Je souris et pris Luhan dans mes bras pour lui faire un bisous sur la tête.

     

    Mizuki : Kya vous êtes trop adorable mes bébés!

     

    Elle vint nous prendre dans ses bras. Je vous assure que Mizuki est notre fan numéro un, il n'y a pas de doute la dessus.

     

    Le lendemain, nos meilleurs amis respectif, c'est à dire Kai et Xiumin, vinrent nous chercher, car ils ont décidé que l'on ne devait plus se voir avant le mariage, c'était une sorte d'enterrement de vie de garçons. Nos affaires prêtes, je pris mon Lulu dans mes bras pour pouvoir l'embrasser, savoir que je n'allais pas le voir pendant plus d'une journée allais être dur. Heureusement, Luhan pouvait maintenant dormir tranquillement sans moi, ses cauchemars avaient cessés depuis maintenant 2 ans, il pouvait donc maintenant allais passer des soirées chez Xiumin tranquillement sans avoir besoin de ma présence, et passer des soirées tout les deux entre amis. Une fois nos au revoir fait, j'allais donc chez Kai.

     

    Kai : Bon Sehun c'est pas que mais si t'es là c'est pour te préparer pour le grand jour, alors stressait?

     

    - Nan ça va par contre c'est pas vraiment le cas de Mizuki et Luhan

     

    -Ça doit être de famille

     

    -Sans doute

     

    Nous passions la journée tranquillement comme nous le fessions quand nous étions petit, c'est à dire jeux vidéo, télé et pizza.
    Le lendemain, nous étions enfin le jour J, j'étais toujours chez Kai et Suho était venu m'aider a me préparer mais surtout voir sont amant.
    Je mettais changé et avait enfilé mon costume spécialement choisi par Mizuki (évidemment  ;P)
    Une fois enfilait, je retournais dans la chambre pour me montrer a Suho et Kai.

     

    Sehun : Alors vous me trouvez comment ?

     

    Suho : Notre petit bébé et devenu grand.

     

    - Yah je suis pas un bébé et encore moins le tien et pis tu vas pas te mettre à pleurer quand même.

     

    Kai : J'avoue, tu pleureras le jour de notre mariage.

     

    Suho: Hein?

     

    -Euh...r...rien

     

    Et oui, vous ne le saviez pas, mais Kai avait demandé Suho en mariage le moi dernier. Après m'avoir vu faire ma demande il a décidé de lui aussi se lancer.

     

    Enfin bref, il était temps de partir pour la mairie, nous nous installions dans la voiture, Suho au volant, Kai à ses côtés et moi ben... derrière logique.

     

    Ah oui, j'avais oublié de vous dire que nous avions choisi comme témoin nos meilleurs amis respectif, c'est à dire Xiumin et Kai.

     

    Nous arrivions enfin à la mairie, nous étions dans les premiers et les gars avaient prévus d'arriver avec Luhan dans les derniers, soit disant pour préserver le suspense jusqu'au bout. Je sais que nous n'avions pas choisi nos costumes ensemble mais quand même, un costume reste un costume, ils allaient le déguiser ou quoi. Pour ma part, j'avais un costume tout ce qui a de plus simple et j'avais relevé mes cheveux, enfin Kai l'avait fait.

     

          ( La tenue de Sehun, seule différence, dans la fic il est brun!!;P)

     

    Tout le monde était déjà installé, nous n'attendions plus que Luhan. Quand il arriva enfin, je pus découvrir mon petit tout timide de devoir arriver le dernier, mais, j'avais surtout fini par fragiliser, finalement ils ne l'avaient pas déguisait (oui j'avais fini par vraiment y croire et alors). Mon petit cerf était tout beau dans son costume et les boucles qu'ils lui avaient faites dans les cheveux ne le rendaient que plus adorable.

     

      ( La tenue de Luhan!!!)

     

     

    Mon petit cerf alla saluer les personnes qu'il n'avait pas encore vu puis vint directement me voir.

     

    Sehun : Tu es magnifique tu sais.

     

    -Mer...merci, toi aussi Sehunnie.

     

    Il avait rougi et baissé la tête pour que je ne puisse pas le voir. Le maire arriva et nous pouvions donc commencer.

     

    ~ Éclipse mairie ~

     

    Nous étions en chemin pour la salle que nous n'avions pas encore vu, pour tout vous dire, c'est Mizuki qui s'en était occupée (évidemment) et elle avait refusé de nous laisser la voir et même de savoir où elle se situait.

     

    Mizuki : On est arrivé !!!

     

    Nous sortions de la voiture et là se fut le choque.

     

    Luhan : Mais...c'est... c'est...

     

    Sehun : Un château !!!

     

    Ils étaient sérieux, ils avaient loués un château, sérieusement, je suis sûr que c'est encore une idée de Kai ça, de toute façon ça ne pouvais être que lui. Mon Lulu était tout content à l'idée de rentrer dans un château, alors que moi j'étais toujours sous le choque.

     

    Sehun : Sérieusement, vous êtes complétement fou.

     

    Luhan me prit la main et m'entraina en courant à l'intérieur.

     

    Luhan : WOW regarde Sehunnie, c'est immense !!!

     

    Les gars étaient déjà tous réunis et la fête pu enfin commencer. Je dû bien évidemment faire un discours pour mon Lulu dont je vous passerais les détails car vraiment les discours, c'est vraiment pas mon truc, ensuite nous avons dansé et chanté, Baekhyun a insisté pour faire un karaoké mais comme il était déjà un peu bourré, c'est a peine s'il arrivait à tenir le micro.

     

    La soiré commencé à touché à sa fin et je dois vous dire que pour le coup, les gars étaient bien bourré. Kai n'arrêtait pas de faire des tirades d'amour à Suho qui je dois dire s'en foutait complétement, ou alors exploser de rire, je suis sûr qu'il ne comprenait rien de ce qu'il lui racontait, moi non plus d'ailleurs. Chanyeol et Baekhyun avaient fini je ne sais où, surement dans une chambre, Chen chantait à gorge déployé, Tao voyait des pandas partout, Kris se prenait pour le roi de la galaxie et Lay dansait bizarre au milieu de la piste. En conclusion, il n'y avait plus que Xiumin, Mizuki, Luhan et moi qui étions clin.

     

    Xiumin : Je crois qu'ils sont complétement "out"

     

    Sehun : Nan tu crois

     

    Mizuki : Heureusement que l'on dort ici.

     

    Luhan : L'alcool fait vraiment faire de drôle de chose.

     

    La réaction de Luhan nous fit rire et nous partions chacun rejoindre une chambre.

     

    Sehun : Alors mon ange, tu t'es amusé?

     

    - Oh oui, c'était magnifique

     

    - Eh bien prépare toi, parce que cette journée  n'est pas encore fini.

     

    Je vous laisse imaginez comment nous avons fini cette merveilleuse journée, parce que je ne vous donnerais aucun détail!!! ;)

     

    ----------------------------------------------------------------------------------------------

    Et voilà pour ce bonus sur leur mariage, je ne le trouve pas magnifique car je n'avais pas vraiment d'idée mais bon. Je voulais faire un mpreg mais finalement je ne le ferais pas car j'ai des fics en attente et je préfère m'y consacré, surtout que je voulais en commencer une nouvelle. Voilà voilà, j'espère que ça vous a plu, à bientôt!!! ;)


    votre commentaire
  • Chapitre 3 :

    « J’ai compris que le Bonheur, ce n’est pas de vivre une petite Vie sans embrouilles, sans faire d’erreurs ni bouger. Le Bonheur c’est d’accepter la lutte, l’effort, le doute, d’avancer en franchissant chaque obstacle. »

    Katherine Pancol, Les yeux jaunes des crocodiles

    --------------------------------------------------------------------------------------

    Le lendemain:

    Les Hyungs allez bientôt arriver et j'étais pressé de les revoir, tout le contraire de Jungkook qui stressait à l'idée qu’ils ne l’aiment pas.

    -Ne tant fait pas Kookie, je suis sûr que vous allez très bien vous entendre.

    -Je sais ça fait 20 fois que tu me le répètes.

    -Alors pourquoi tu continu de stresser?

    -Je peux pas m'en empêcher c'est tout.

    Je souris en voyant mon Kookie trifouiller avec ses doigts son T-shirt (enfin mon T-shirt) à tel point que je me demandais s'il n'allait pas finir par le déchirer.

    Mes Hyungs finir enfin par arriver et je leur sautais dans les bras content de les revoir tandis que Kookie c'était caché sous les couvertures. Ah oui j'ai oublié de vous dire que Kookie sais marcher maintenant, hier on a été à la salle de sport et on lui a appris, bon bien évidemment ce n'est pas encore parfais mais il marche, c'est déjà ça. Bon revenons en à mon Kookie timide.

    Jimin; Allez Kookie soit pas timide et fait pas semblant de dormir je sais très bien que tu ne dors pas.

    Il se décida donc à sortir sa petite tête de la couverture.

    V:KYAHHHH TROP MIGNION!!!

    Et là je peux vous dire que c'était épique. V a commencé à courir en direction de Kookie pour littéralement lui sauter dessus tandis que Kookie hurlais qu'il était fou.

    Jin: Yah Taehyung lâche le tu lui fais peur espèce d'alien.

    V: Mais c'est pas ma faute, il est trop mignon.

    Kookie regardait mes Hyungs comme s’ils étaient venus d'une autre planète, ce qui me fit exposer de rire.

    Suga: Ben qu'est-ce qui te fait marrer toi maintenant.

    Jimin: Regarder la tête de Kookie...ahahah...on dirait qu'il a vu des fantômes.

    RapMon: Ne t'en fait pas Jungkook, tu n'as pas à avoir peur, Taehyung est juste un peu trop expressif tu comprends?

    Jungkook fit un léger oui de la tête et mes Hyungs décidèrent enfin de se présenter. Nous nous installions donc pour discuter. RapMon, Jin et J-Hope c'étaient mis sur le canapé, Suga sur la chaise et V sur le lit puisse qu'il voulait être prés de Jungkook car il était mignon, tandis que moi je mettais aussi assis sur le lit avec Jungkook entre mes jambes, d'ailleurs je n’avais pas échappé à des petits regards et sourire en coin de mes Hyungs. Nous avions discuté et rigolé presque toute l'après-midi, Jungkook avait même un peu participé.

    C'est vers 17h qu'une styliste de l'agence arriva.

    Styliste: Je suis désolé, ce n'était pas prévu mais il y a un groupe de fans dehors qui attends que vous sortiez de l'hôpital, nous avons donc décidé de coiffer et maquiller Jungkook pour qu'il soit présentable devant les fans, car il a était officiellement annoncé hier. Les fans attendent avec impatience de découvrir le nouveau membre.

    Jungkook me regarda complètement perdu.

    Jimin: Ah ben c'est bien ça, moi qui voulais que tu te coupes les cheveux, ne t'en fais pas Kookie je viens avec toi, moi aussi y faut que je me maquille.

    Jungkook accepta et la styliste nous amena dans une salle aménageait en salon de coiffure spécialement pour nous. Nous nous asseyons l’un à côté de l’autre, mais je voyais bien que Jungkook stressait (eh oui encore)

    -T’inquiètes Kookie, tu risques rien je suis là.

    Il acquiesça et je le vis légèrement se détendre. Tout d’abord, on s’occupa de ses cheveux. Une fois fait j’admirais le résultat et je peux vous dire qu’il était superbe, Jungkook était juste magnifique (coupe de cheveux lors de Danger).

    -Kookie j’avais raison de vouloir de couper les cheveux, t’es beaucoup mieux comme sa.

    Il se regarda dans le miroir et il parut comme époustouflait du résultat, puis il me regarda et m’offris de nouveau son plus beau sourire.

    Coiffeuse : Cela vous plait ?

    Kookie : Oui, beaucoup merci.

    -Super, on va s’occuper de vos vêtements maintenant, la styliste à laissez les vêtements dans la salle de bain, vous pouvez aller vous changer.

    Kookie me regarda hésitant, puis se décida tous de même à allez dans la salle de bain. Pendant qu’il se changeait la maquilleuse fit enfin son entrer et commença à me maquiller.

    Quelques minutes plus tard :

     

    -JIMIN TU PEUX VENIR S’IL TE PLAIT !!

    Je stoppais la maquilleuse et me dirigea en courant jusqu’à la salle de bain.

    -Kookie qu’est-ce qui ce passe, pourquoi tu…

    Je m’étais totalement stoppé devant la beauté de l’être devant moi, il était juste magnifique. Il était vêtu d'un simple jean moulant noir avec quelques trous, un haut noir et une veste en jean, autour de la taille une styliste lui avait noué une chemise à carreau rouge et noir. C'était une tenue simple mais sophistiquait qui lui allait à la perfection.

    -Jiminie ça va pas tu baves ?

    Hein quoi comment ça je bave, je m'essuyais discrètement et me reconcentrais pour ne pas de nouveau me laisser allait devant sa beauté.

    -Alors tu me trouves jolie?

    Il m'avait demandé ça avec un magnifique sourire et une bouille de bébé adorable.

    -Bien sûr que tu ais beau, cette tenue te vas à ravir.

    Je le vis légèrement rougir et... bug attendait Jungkook venait de rougir à cause de moi!!! C'est pas possible je dois rêver. Je clignais plusieurs fois des yeux pour savoir si j'étais en plein rêve ou non, (je devais avoir l'air d'un imbécile profonds mais bon) effectivement, je ne rêvais pas et tant mieux. Jungkook me suivit pour que les maquilleuses s’occupent de nous, enfin pour ma part qu'elle continue. Une fois fini, nous rejoignions les Hyungs dans le hall de l'hôpital, on pouvait déjà apercevoir le groupe de fans devant l'entrée.

    RapMon: Bon Jungkook tu te sens près? Il va falloir que l'on traverse la foule, le van nous attend.

    Jungkook se rapprocha de moi et m'agrippa le bras.

    -T'en fais pas Kookie on va rester près de toi, tout va bien se passer.

    -Jimin...j'ai...j'ai peur.

    Je le pris dans mes bras et attendis qu'il se calme un peu.

    Suga : Ce qu'on va faire, c'est que l'on va mettre Jungkook au milieu de nous tous, comme ça personne ne pourra l'approcher. Et comme il a encore du mal à marcher, Jimin, tu vas rester près de lui.

    Jungkook et moi hochions la tête et nous nous dirigions vers l'entrée. Une fois les portes passaient les cris des fans se firent entendre. Je sentis Kookie trembler et je le rapprochais de moi, posant ma main sur sa tête pour la rapprocher de mon cou dans un geste protecteur pour qu'il baisse la tête afin de ne pu voir la foule. Les fans hurlaient nos noms, que Jungkook était mignon et ils n'arrêtaient pas aussi de dire que Jungkook et moi étions mignon ensemble. Je pense que les fans yaoistes allaient vite fantasmer sur Jungkook et moi (Je ne me sens pas du tout concerné ;P). Nous arrivions enfin au van et nous rentions à l'intérieur. Jungkook tremblait comme une feuille, je passais un bras autour de son petit corps pour rapprocher son corps du mien et avec mon autre main je caressais doucement ses cheveux.

    -Chuut Kookie, c’est fini, tout va bien je suis là, tu ne risques rien d’accord !

    Il fini par se calmer et nous arrivions enfin à notre dortoir, je pris la main de Jungkook et le fit entrer.

    -Kookie, voilà ton nouveau chez toi.

    Il rentra timidement et observa les lieux, tandis que mes Hyungs rentraient et vaguèrent à leurs occupations.

    -Tu veux que je te montre notre chambre ?

    Il acquiesça et je l’emmenais dans notre chambre collective, un lit avait été rajouté spécialement pour lui.

    -Voilà ton lit.

    -Mon lit ? Je ne dors pas avec toi ?

    -Euh ben ce n’est plus la peine maintenant, tu peux avoir un lit pour toi tout seul.

    -Je ne veux pas de lit pour moi tout seul, je veux dormir avec toi.

    -Mais tu serais mieux dans ton propre lit.

    -POURQUOI TU COMPRENDS PAS QUE J’AI PEUR !!

    Il se mit à trembler et sont visage s’inonda de larmes.

    -Eh Kookie calme toi, je voulais pas te faire pleurer, je pensais juste que tu aurais préféré avoir un lit pour toi tout seul, te mets pas dans des états comme ça, si tu a besoin de dormir avec moi tu peux d’accords.

    Il me sauta dans les bras et ses larmes finir par se stopper.

    -Je suis désolé Kookie, je ne pensais pas que tu avais peur à ce point.

    -Si tu savais.

    Je le regardais et je pu voir dans ses yeux toute sa peur et sa souffrance.

    -Dis Kookie, tu me raconteras un jour ?

    -De quoi ?

    -Ton passé

    -Tu le connais déjà non

    -Oui mais je suis sûr qu’il y a des choses que l’on ignore n’est-ce pas ?

    Je le vis baisser les yeux et il me murmura

    -Je veux oublier

    -Qu’est-ce que tu veux oublier Kookie ?

    -Tu n’as pas besoin de savoir

    -Pourtant je suis sûr que ça te ferais du bien d’en parler, si tu ne me dis rien je ne pourrais jamais t’aider à aller mieux.

    -Je veux pas en parler d’accord.

    -Jungkook…

    - Lâche-moi avec ça

    -C’est juste que je me pose beaucoup de questions. Par exemple, tu sais lire, écrire et parler alors que tu ne savais même pas marcher, comment… comment c’est possible, quelqu’un t’as forcément appris.

    -ARRETE, JE T’AI DIS QUE JE NE VOULAIS PAS EN PARLER ALORS ARRETE.

    Jungkook c’était de nouveau remis à pleurer.

    -Je…je suis désolé Jungkook…ne pleure pas…s’il te plait…pardon je ne te poserais plus la question.

    Je le pris dans mes bras et lui caressa les cheveux, je savais qu’il appréciait beaucoup ça.

    -Je suis désolé Jimin mais je ne peux pas, pas pour l’instant.

    -Tu m’en parleras un jour ?

    -Peut-être…

    -J’attendrais.


    votre commentaire
  • Chapitre 2 :

    « Il n'y a pas de hasard quand on parle d'amour...

    Juste un signe à recevoir!... »

    --------------------------------------------------------------------------------

    Le lendemain, Jungkook avait du mal à rester réveillé, mais il devait allez se laver, car il était encore sale.

    -Allez Jungkook debout faut que tu prennes un bain.

    -C'est quoi un bain?

    -Faut que tu te laves.

    -Pas envie.

    -Allez s'il te plait.

    -D'accord

    Il voulu se lever mais retomba directement sur le lit.

    -Eh qu'est ce que tu as, tu as mal quelque pars?

    -Jimin je...je sais pas...

    -Tu sais pas quoi?

    Il plongea son regard dans le mien.

    -Je sais pas marcher Jimin.

    Comment sa il sait pas marcher, comment pouvais t'on ne pas savoir marcher, c'est à ce moment que je me rendis enfin compte à quel point Jungkook ne savait rien, sa vie venais seulement de débuter au moment où je l'avais sortie de cette cave.

    -Jimin...

    Ses larmes c'étaient de nouveau misent à couler.

    -Eh pourquoi tu pleurs?

    -Je sais pas, peu être parce que je ne suis qu'un bon à rien.

    -Mais qu'est ce que tu racontes allais arrête tes bêtises je vais te portais jusqu'à la salle de bain.

    Je l'amenais jusqu'à la salle de bain et le laissa poser ses pieds au sol, il essayer de tenir debout en s'accrochant fermement à moi.

    -T'as vu tu y arrive.

    Il me fit un grand sourire, je le trouvais tellement magnifique comme ça. Tout d'un coup quelque chose me fit tilt.

    -Euh je parie que tu ne sais pas te laver.

    -Ben non

    -Donc si je comprends bien je vais devoir rester avec toi?

    -Ben oui, tu voulais partir ?

    -C'est à dire que pour se laver il faut être nu, donc si je reste je vais te voir.

    -Eh alors ?

    Sa réponse me fit un choc, je suppose qu'il ne savait pas ce qu'était la pudeur.

    -Je suppose que je n'ais pas le choix.

    -Non, on se lave?

    -Comment ca on?

    -Ben tu te laves pas toi?

    -Je vais pas me laver avec toi, tu sais c'est quelque chose qu'on doit faire seul normalement.

    -Ah, allez Jimin je veux faire le bain comme t'as dit.

    -Prendre un bain Jungkook c'est comme ça qu'on dit.

    Je l'aidais donc à se déshabiller car il avait du mal à tenir debout, mais je trouve qu'il ne se débrouille pas trop mal pour une première fois. Bien évidement il n'eu aucune gène à se retrouver totalement nu devant moi, alors que moi j'étais extrêmement gêné, mais en même temps j'avais une envie folle de lui sauter dessus. Yah Jimin qu'est ce que tu racontes, calme tes hormones mon vieux.

    Je le portais donc jusque dans son bain où je l'y déposais, bien évidemment comme tous les enfants qui prennent leur bain pour la première fois, il se mit à m'éclabousser.

    -Yah Kookie arrête sa!

    -Kookie?

    -Ah euh...désolé c'est venu tout seul.

    -J'aime bien

    Et il se remit à m'éclabousser, une fois calmait je lui expliquais comment se savonner et je lui lavais les cheveux.

    -J'aime bien quand tu me laves les cheveux, ça me fait du bien, c'est comme quand tu passes ta main dans mes cheveux, ça me rassure.

    Il avait un énorme sourire et avais vraiment l'air détendu, il commençait même à s'endormir. Je fini donc de lui laver les cheveux et le sorti de son bain, quand il fut sec je lui apportais mes vêtements.

    -C'est à toi?

    -Oui mais ça risque d'être un peu petit.

    -Pas grave tant que c'est à toi ce n'est pas important.

    Je devais la prendre comment cette phrase, s'il n'avait pas était aussi ignorant, je l'aurais pris pour une déclaration, mais ça ne pouvais pas être sa, après tout c'était Jungkook.

    Après avoir enfilé ses vêtements je l'amenais devant le lavabo car je voulais m'occuper de ses cheveux, mais apparemment quelque chose d'autre intéressait Jungkook.

    -Kookie qu'est-ce qui ce passe ?

    -Alors c'est à ça que je ressemble!

    Alors là pour être choqué vous pouvez le dire je l'étais, mais en même temps la façon dont il se regardait dans le miroir me fit rire, il était tellement innocent, mais c'est cela qui fessait son charme.

    -Tu veux bien me laisser te coiffer.

    -Bien sûr

    Je me mis donc au travail essayant du mieux que je pouvais de démêler les cheveux de Jungkook et je peux vous assurer ce n'est pas une partie de plaisir.

    -Dès que tu sors de l'hôpital je t'emmène chez le coiffeur.

    -C'est quoi?

    -Un endroit pour te couper les cheveux, ils sont beaucoup trop longs.

    Une fois les cheveux fait je ramenais Jungkook au lit, et le laissais se reposer, il en avait besoin à cause de son "traitement". Dès qu'il s'endormi j'appelais mes Hyungs pressais de savoir si le manageur avait accepté ou non.

    -Alors?

    RapMon: Le manageur veut d'abord le rencontrer avant de décider

    -Oui c'est normal, je comprends.

    -Tu sais Jimin, je suis pas sûr que Jungkook supporte les paparazzis ou encore les fans hystériques.

    -Tu préférerais que je l'abandonne?

    -Non tu sais très bien que ce n'est pas ce que je veux dire.

    -Je suis sûr qu'il préfère encore ça à ce que je l'abandonne.

    -D'accord, je voulais juste être sûr.

    -Hum...

    V:JIMIN ET NOUS C'EST QUAND QU'ON LE RENCONTRE TON PROTEGE !!

    RapMon: Yah Taehyung arrête de gueuler dans mon oreille !

    -Taehyung a raison, vous aussi faut que vous le rencontriez, après tout il va venir vivre avec nous.

    -Oui c'est vrai, on va passer demain aprèm' alors.

    V:OUAIS TROP COOL !!!

    Suga: TAEHYUNG FERME LA!!

    RapMon: Bon je vais te laisser Jimin on se voit demain d'accord ?

    -Oui à demain Hyung.

    Je raccrochais et m'allongé dans le canapé dans la chambre de Jungkook.

    Je me réveillais en s'entant de douces caresses dans mes cheveux, j'ouvris les yeux et tomba directement sur le magnifique visage de Jungkook qui me souriait.

    -Tu t'es levé?

    -Ben oui ou sinon je ne serais pas là?

    -Mais comment tu as fait, je croyais que tu ne pouvais pas marcher?

    -J'ai fais comme toi, j'ai mis un pied devant l'autre, c'est très facile en faite, et je me suis aidé des meubles pour pas tomber!

    -Tu m'impressionneras toujours mon Kookie.

    Il me sourit et je me redressais pour me mettre assis. Je tirais légèrement Jungkook pour le faire s'asseoir sur mes genoux et je passais mais bras autour de sa taille pour rapprocher son corps du mien. C'était devenu comme une nécessiter, tout son être m'attirait.

    -Au faite Kookie, mes Hyungs veulent passer nous voir demain aprèm' sa ne te déranges pas?

    Je le sentis se crisper.

    -Euh...je...enfin...

    -Tu sais Jungkook ils sont très gentil, je suis sûr que tu t'entendrais bien avec eux.

    Je lui expliquais donc que je fessais parti d'un groupe et en quoi cela consistait (car il ne savait évidemment pas ce que c'était) je lui annonçais aussi qu'il allait venir vivre avec mes Hyungs et moi mais que avant cela notre manageur devait venir le voir

    -Et s'il ne m'aime pas, il ne voudra pas que je vienne avec toi.

    -Ne t'en fait pas Kookie, tu es la personne la plus gentil que je connaisse, c'est impossible qu'il ne t'aime pas.

    -Mais moi aussi je vais devoir être pris en photos comme toi et chanter et danser.

    -Non, pour l'instant tu ne chanteras ni ne dansera pas, mais peut être que tu as un talent caché et que tu feras partis du groupe plus tard.

    -Je n'ai jamais chanté ni dansé.

    -Et bien maintenant tu risques de beaucoup le faire avec nous.

    -Tant mieux, j'ai vraiment envie d'apprendre, ça à l'air bien.

    -Jungkook il faut que je te prévienne, comme nous sommes des idoles nous avons des fans qui sont parfois disons très...expressive, j'espère que ça va allez et que tu n'auras pas trop peur de la foule.

    -Tant que tu restes près de moi je n'aurais pas peur, parce que si tu es avec moi rien ne peut m'arriver, preuve c'est toi qui m'as sortie de mon enfer.

    -Tu sais que tu es adorable.

    Il me sourit et vint cacher son visage au creux de mon cou. Soudain quelqu'un toqua à la porte, Jungkook sursauta et s'accrocha à moi. La personne qui se trouvait derrière la porte n'était autre que mon manageur. Quand il vit Jungkook accrochait à moi comme un koala il sourit.

    Manageur: Eh bien Jimin j'ai comme l'impression que tu t'es attaché à ce garçon

    -Euh...on peut dire ça oui. Jungkook c'est mon manageur.

    Jungkook releva enfin la tête et lâcha un petit "bonjour" à peine audible

    Manageur: Ravi de faire ta connaissance Jungkook, tu sais tu n'as pas à avoir peur de moi, je sais ce qui t'es arrivé et je suis là pour t'aider.

    -Vous allez me laissez rester avec Jimin?

    -Oui bien sûr, et j'ai même trouvé une idée pour justifiez ta présence auprès du groupe.

    Jimin: Ah bon laquelle?

    -On va présenter Jungkook comme le futur nouveau membre du groupe.

    -Euh oui ce n'est pas bête comme idée?

    -Bien sûr si Jungkook le souhaite il pourra vraiment faire partie du groupe plus tard mais pour cela il faudra qu'il travail les chorégraphies et qu'il apprenne un minimum à chanter, c'est la moindre des choses.

    -Oui bien sûr alors Jungkook qu'est-ce que tu en dis?

    Il n'avait pas encore décroché un mot depuis le début de la conversation, gardant la tête baissée.

    -Euh...je...je veux rester avec Jimin

    Le manageur sourit à sa réponse tandis que moi j'étais devenu rouge, légèrement gêné.

    Manageur: Ne t'en fait pas tu resteras avec Jimin et pour le reste nous verrons plus tard en temps voulu.

    Jimin: Oui bien sûr.

    -Bon vous quitterez l'hôpital demain pour retourner au dortoir avec les membres.

    -Mais les Hyungs étaient sensé passer demain après-midi.

    -Oui je suis au courant vous rentrerez tous ensemble avec les membres.

    -D'accord

    Puis le manageur resta encore quelques minutes à discuter avec moi du déroulement des prochains jours puis repartis.

    Jimin: Alors Kookie, t'as vu je t'avais bien dit qu'il ne pouvait pas refuser.

    -Oui je suis contant.

    Il me fit un immense sourire et me sauta dans les bras.

    Jimin: Je préfère vraiment quand tu es comme ça.

    -Pourquoi tu dis ça?

    -Parce que dés qu'il y a quelqu'un tu es complètement différent, tu es tout timide et ne dis rien, alors que quand on est tout les deux, tu es souriant et plein de vie.

    -Je sais, mais j'ai encore du mal avec les autres.

    -Je sais ne tant fait pas.

    Nous passions donc le reste de la journée à discuter, nous avions surtout parlé de tous ce que l'on ferait plus tard.

    -------------------------------------------------------------------------

    Voilà voilà, j'espère que ça vous a plu, désolé d'avoir mis du temps à poster mais j'étais en période de bac blanc donc je n'avais pas vraiment le temps, j'essayerais de poster un peu plus vite la prochaine fois. Voilà, à bientôt ;)

     


    votre commentaire
  • Voici le dernier chapitre de cette fanfic, bonne lecture ;)

     

    Chapitre 11:

     -

    « On est souvent trompé en amour, souvent blessé et souvent malheureux ; mais on aime, et quand on est sur le bord de sa tombe, on se retourne pour regarder en arrière, et on se dit : J’ai souffert souvent, je me suis trompé quelquefois, mais j’ai aimé. C’est moi qui ai vécu, et non pas un être factice créé par mon orgueil et mon ennui. »

    Musset, On ne badine pas avec l’amour, Acte II Scène 5

    --------------------------------------------------------------------------------------------

     

    Une fois Luhan totalement calmait, ils le détachèrent et l'infirmière (celle que je n'aimais pas) voulu me faire retourner dans ma chambre ce qui provoqua de nouveau une crise de panique à Luhan. C'est pas possible elle le fait exprès ou elle est juste débile. Voyant la réaction de Luhan, le médecin décida de faire installé un lit pour que je puisse dormir dans la même chambre que lui.

    Plus tard dans la soirée, j’étais dans mon lit et Luhan et moi discutions de tout et de rien.

    Luhan : Dis Sehunnie, tu penses que l’on pourra enfin vivre tranquille maintenant.

    -Bien sûr, tu n’as plus à t’inquiéter maintenant, tout est fini.

    -Je suis soulagé.

    Je lui souris et nous nous endormions.

     

    4 ans plus tard :

    4 ans, eh oui ça fait long hein, enfin, je vais vous résumez un peu ce qu’il c’est passé ces 4 dernières années.

    Luhan et moi avions passés un peu plus d’un moi à l’hôpital, ensuite nous avions tous redoublé à cause de tout les cours que nous avions loupaient, c’était tout à fait normal. Nous avions finalement tous eu notre diplôme et nous avions décidé de tous vivre en colocation dans une maison que nous avions acheté, enfin plutôt que les parents de Kai nous avaient achetés. Enfin, nous avions décidé d’ouvrir un restaurant tout les 12. 12 ? Ah oui il faut aussi que je vous apprenne que Tao et Kris sont finalement devenus nos amis, comment me diriez vous, eh bien tout simplement ils ont appris ce qui nous étaient arrivés à Luhan et moi et ont décidé de s’excusé pour ce qu’ils avaient fait à Luhan. Je dois bien vous avouez que au début j’étais un peu retissant à l’idée de devenir amis avec eux mais finalement quand j’ai appris que Kris martyrisé les nouveaux pour venger Tao j’ai compris. Pour faire court, Tao, avant de rencontrer Kris, était un élève martyrisais et c’est Kris qui l’a sauvé et aidé, puis ils ont fini par s’aimé et Kris à finalement voulu venger son amour, c’est pourquoi je leurs ai finalement pardonné et Luhan aussi.

    Bref, comme je vous le dissiez, nous avions finalement ouvert un restaurant, encore une fois payé par les parents de Kai pour changer, nous avions décidé de l’appeler Exodus non que j’apprécie vraiment. Pour ce qui est des taches dans le restaurant, laissez-moi-vous faire une petite liste. Alors en cuisine il y a D.O, Xiumin, Lay et Suho, ensuite en salle il y avait Luhan, Kai, Tao, Chen et Baekhyun, au bar il y avait Chanyeol et à la caisse Kris. Quand à moi, j’étais aussi en salle mais quand il y avait beaucoup de monde au bar j’allais aider Chanyeol.

    Pour ce qui est de Luhan et moi, eh bien rien avait changé, nous nous aimions toujours comme au premier jour, et comme je lui avais promis, je lui fessais découvrir pleins d’endroits, mais surtout je mettais promis de toujours le gâter, ce que Luhan me reprocher beaucoup, mais bon j’aimais le couvrir de cadeaux, parce que j’avais remarqué qu’il aimé beaucoup ça.

    Aujourd’hui il n’y avait pas beaucoup de monde au restaurant, j’étais donc au bar avec Chanyeol pour lui tenir compagnie et Kai était assis juste en face sur l’un des tabourets pour discuter avec nous ?

    Kai : Alors c’est pour quand ?

    Sehun : Yah Kai arrête avec ça, je t’ai déjà dis que je le ferais quand je serais près, je…

    Chanyeol : En gros t’as la frousse

    - Yah… vous me souler, oui j’ai peur ça vous va

    Kai me fit un immense sourit tendis que Chanyeol ce foutait littéralement de ma gueule, c’est pour vous dire la solidarité entre amis.

    Vous vous demandez surement de quoi nous parlions eh bien figurez vous que je ne vais pas vous le dire, mais je suis sûr que vous trouverez.

    Kai : Sehun, je t’assure que si tu le fait pas avant la semaine prochaine, je le fait à ta place.

    Il fit un sourire narquois tendis que Chan’… ben… il ce foutait toujours de ma gueule, je vous assure qu’un jour je me vengerais de lui.

    Kai : Alors ??

    - C’est bon t’as gagné je le ferais avant la fin de la semaine prochaine, promis.

    Kai : Magnifique !

     

    Et c’est ainsi que le samedi soir après la fermeture du restaurant, j’avais demandais à tout le monde de bien vouloir rester, car j’avais quelque chose d’important à leur dire.

    Suho : Alors Sehun de quoi tu voulais nous parler.

    - Heu… eh bien enfaite… c’est plutôt Luhan que ça concerne… mais je voulais que vous soyer là quand même

    L’intéressait me regarda troublé, tandis que Kai lui me regardait avec un sourire moqueur et en même temps satisfais, je vous assure qu’un jour lui aussi je vais me le faire, tout comme Chanyeol.

    - Bon alors, je me lance. Luhan, depuis la première fois où j’ai croisé ton regard, j’ai su que quelque chose avait changé en moi. Dès la première heure de cour que nous avons passé l’un à côté de l’autre, j’ai su que tu me plaisais. Depuis la première fois où je suis venu chez toi et que je t’ai vu pleurer, j’ai su que je voulais de rendre heureux, et quand j’ai appris ton passé, je me suis promis de ne plus jamais te voir pleurer. J’ai failli à cette promesse car je t’ai revu pleurer, mais ce jour là, jamais je ne regretterais d’avoir pu te protégé. J’espère avoir pu t’apporter du bonheur et avoir pu ne serait ce qu’un peu te faire oublier ton passer.

    -Bien sûr Sehunnie, c’est grâce à toi si j’ai pu surmonter mon passer, je te remercierais jamais assez pour tout ce que tu as fait pour moi.

    - Toi aussi Lulu tu as fait énormément pour moi, tu es la plus belle chose qui me soit arrivé dans la vie.

    Je m’approchais donc de Luhan qui était assis comme tout les autres et le fit se relever, une fois fait, je posais un genou à terre devant lui et sortais une petite boîte qui se trouvait dans la poche de ma veste.

    - Luhan, aujourd’hui devant tout nos amis, notre deuxième famille, je te le demande, veux tu m’épousais et passer le restant de tes jours avec moi ?

    Je lui tendis la boîte et l’ouvrit, à l’intérieur se trouver un simple anneau sur lequel j’avais fait graver le nom utilisé par tout nos amis pour désigner notre couple « HunHan ». Cette anneau, j’avais été le choisir avec Kai, étant mon meilleur ami, et c’est pour cela qu’il me fessait la grosse tête depuis la semaine dernière car il s’avait que je voulais lui faire ma demande.

    Luhan avait écarquillé les yeux sous la surprise puis il avait fini par me regarder avec les larmes aux yeux.

    - Bien sûr que je le veux Sehun, c’est ce que je désire le plus au monde.

    Je lui fis un immense sourire, sortis la bague de sa boîte pour venir lui passer au doigt. Une fois fait, Luhan me sauta au cou et fondis en larmes.

    Baek’ : Yah Sehun c’est pas toi qui a dit que tu ferais tout pour plus jamais faire pleurer Lulu.

    Sehun : Oui mais là c’est des larmes de joie, donc au contraire, je ferais tout pour revoir ces larmes de bonheur le plus souvent possible.

    Après ma demande, nous avions fait une petite fête dans le restaurant avec les gars. Sur le chemin du retour, Luhan m’avait demandé si je compter l’annoncer à sa mère dès ce soir.

    -Oui bien sûr pourquoi tu as peur de lui annoncer?

    -Non pas vraiment, mais ca ne te fait pas un peu peur toi?

    -Non loin de là, je suis sûr que t'as mère sera super contente non?

    -Justement, tel que je la connais, elle sera beaucoup trop enthousiaste.

    -Ah oui, j'avais oublié.

    Luhan rit de bon coeur et nous rentrions à la maison.

    Je me rendis au salon où se trouvé Mizuki.

    -Mizuki, Luhan et moi on a quelque chose à t'annoncer.

    Mizuki nous regarda intrigué pour Luhan se rapprocha de moi et lui montra sa main où se trouvait la bague que je lui avais offerte.

    Mizuki mit quelques secondes à comprendre puis elle se releva d'un coup pour me fixer ce qui me fit légèrement frémir puis elle vint littéralement me sauter dessus.

    -Mon petit Sehunnie, enfin, tu t'es enfin décidé à lui demandé oh Sehunnie mais c'est magnifique, vous allez vous marier, VOUS ALLEZ VOUS MARIER!!!

    -Mi...Mizuki...tu m'étouffe...

    Luhan: Maman lâche le, tu l'étouffe

    -Oh désolé Sehunnie

    Elle me lâcha enfin et je pu donc respirer et elle alla cette fois ci enlacer Luhan

    -Oh mon bébé, mon bébé est devenu un grand garçon, j'arriverais jamais à l'accepter.

    Et cette fois ci, c'est Luhan qu'elle failli étouffer. On passa donc la soirée à fêter nos fiançailles avec Mizuki. Une fois qu'on réussi enfin à comment dire se débarrasser de Mizuki nous nous retrouvions enfin tout les 2 seuls dans notre chambre.

    Luhan : Je me souviendrais de cette journée toute ma vie

    -Vraiment

    -Hum c'est le deuxième plus beau jour de ma vie

    -Ah bon, c'est quoi le premier?

    -Le jour où tu m'as dit que tu m'aimer.

    -Bonne réponse

    -Et le troisième sera le jour de notre mariage.

    -J'espère bien.

    -Tu as déjà réfléchi à qui serais les témoins?

    -Eh bien pour moi ce seras Kai bien évidemment et toi?

    -Xiumin bien sûr.

    Je lui souris et vint déposer mes lèvres sur les siens.

    Luhan : Sehun...

    -Hum

    -Jamais je ne regretterais de t'avoir rencontré et de t'aimer, tu es celui qui à changé ma vie.

    -Mais qui te dis que ce n'est pas toi qui a changé la mienne.

    Il me sourit et nous nous ré-embrassions, je vous laisse imaginer comment nous avions fêté nos fiançailles tout les deux  et nous finissions notre nuit dans les bras l'un de l'autres.

     

    ---------------------------------------------------------------------------------------------

     

    « Il y aura toujours une raison pour la quelle une personne entre dans ta vie ; soit cette personne changera ta vie où tu es celui qui changera la sienne. »

    -----------------------------------------------------------------------------------------------

    The End

     

    Eh voilà, c'est ainsi que ce fini ma première fanfic, si vous le souhaitez, je veux bien faire des bonus, comme par exemple tout simplement leurs mariage, leur premier jour (ou semaine) dans leur nouvelle maison tout les 12 ou alors leur premier jour (ou semaine) dans leur restaurant. Voilà, donc si vous souhaiter un bonus il suffit de passer commende en me précisant quel sujet vous voulez que je traite, pour passer commande, laissez un commentaire soit sur ce chapitre soit sur le sommaire des fanfics. Voilà voilà, à bientôt, ou rendez vous sur une autre fanfic ;)

     


    votre commentaire
  • Voici ma toute nouvelle fanfic sur le JiKook, j'espère qu'elle vous plaira, bonne lecture !!!

     

    My Hope

     

    Jungkook est un jeune garçon de 17ans qui a été kidnappé à l’âge de 2ans, depuis il vit seul enfermé dans une cave. Mais un jour, qui ressemblé pourtant aux autres, quelqu’un est venu le sauver de cet enfer.

     

    Chapitre 1 :

    POV Jungkook

         Depuis combien d’année j’étais enfermé ici ? A quoi ressemblé le monde extérieur ? Ou tous simplement à quoi je ressemblé ? Je ne savais rien, je vivais depuis très longtemps dans cet endroit sale et sans lumière mais un jour que je pensais comme les autres, un espoir arriva. 

    POV Jimin

    Je me promenais dans la forêt, le seul endroit où l’on pouvait réfléchir et être seul. Mais alors que j’errais je vis une porte, on aurait dit une grotte ou peut-être un sous-sol. Vous me dirais personne n’aurais eu l’idée de rentrer là dedans sa pouvais tout simplement être des égouts, mais curieux comme je suis, mon esprit d’aventure me disais de pousser cette porte et rentrer. Malheureusement pour moi elle était fermée, je m’attendais à quoi franchement, mais ce n’est pas pour ça que j’allais renoncer. Je retournais chez moi pour prendre de quoi crocheter le cadenas et une lampe de poche (oui je sais ce n’est pas bien mais c’est plus fort que moi) et je revenu, une fois fait, (eh oui c’est l’un de mes talent cachais) j’entrais, descendis les escaliers, et devinez quoi, encore une porte, je fis pareil qu’avec la première. Quelle fut ma surprise quand je découvris un corps allongé au sol au fond de la pièce, mais qu’est-ce qu’il fessait là. Il était vraiment mal en point et très maigre, il devait avoir le même âge que moi. Je m’approchais doucement. 

    -Eh tu m’entends ? 

    Il sursauta et se retourna faiblement, mais il fut ébloui par la lumière, je baissai donc la lampe et le laissa s’habituer à la lumière. Il était vraiment très faible.

    -Qui...qui...es...tu ?

    -Je m’appelle Jimin et toi ?

    -Jun…Jungkook…

    Je ne pouvais pas le laisser là.

    -Va…t’en…avant…qu’il…revienne…

    Je le regardais surpris.

    -Qui, avant que qui revienne? 

    -La personne…qui m’a…enlevé…

    -Mais je ne vais pas te laisser ici.

    Je voulu le relever mais il m’attrapa faiblement le bras.

    -Je ne peux…pas sortir…

    -Hein pourquoi ?

    Il me montra sa cheville, elle était menottée à une chaine au mur. J’esquissai un sourire et m’approcha de sa cheville.

    -Si ce n’est que ca ne t’inquiète pas.

    Je fis pareil qu’avec les portes et crocheta la menotte, une fois fait je le portais et couru le plus vite possible hors de la forêt. Je m’arrêtais dans un petit endroit tranquille car je le sentais trembler.

    -Qu’est-ce qu’il y a, tu tremble ?

    -J’ai…j’ai froid.

    Quel con bien sûr qu’il avait froid il n’étais couvert que de simples vêtements déchirés qui devait être trop petit pour lui d’ailleurs. Je retirais ma veste et lui mit. Je repris ma course et l’amena directement à l’hôpital. Une fois arrivais, des médecins s’occupèrent de lui et me posèrent des questions. Je leurs raconta donc ma « trouvaille » et ils appelèrent la police. Dès que la police arriva elle me posa un tas de questions, mais une heure plus tard elle avait fini par découvrir pourquoi Jungkook se trouvait dans cet endroit. 

    Policier : Il c’est fait enlever à l’âge de 2ans, cela fait maintenant 15ans qu’il avait disparu, c’est un miracle de l’avoir retrouvait.

    Jimin : Vous savez par qui il a était enlevé ?

    -Un kidnappeur en série, mais grâce à toi on va lui tendre une embuscade et le coincé.

    -Mais pourquoi Jungkook c’est fait enlever ?

    -Ce mec ne kidnappait que des enfants orphelin, mais ne me demande pas pourquoi, car nous même n’en savons rien, ce mec est totalement fou, à en croire les médecins il a une maladie mental.

    -Attendez, Jungkook est orphelin.

    -Oui et je doute qu’il soit au courant, il a été enlevé quand il était petit donc il ne doit pas s’en souvenir. 

    C’était horrible, comment j’allais pouvoir lui annoncer ça ? Et comment a-t-il pu vivre 15ans dans cet endroit ?

    Quelques minutes après la discussion avec le policer une infirmière arriva, je lui demandai donc des nouvelles de Jungkook.

    -Son état est stable, mais il est sous-alimenté et déshydraté, on a donc dû le mettre sous perfusion.

    -Je peux allez le voir ?

    -Oui bien sûr mais je ne pense pas qu’il se réveille avant une bonne heure.

    Une heure, tant mieux sa me laisse le temps d’aller lui chercher des affaires et de lui acheter un petit quelque chose.

    -Euh Madame ?

    -Oui

    -Qu’est-ce qui va lui arriver maintenant, je veux dire…où va-t-il vivre comme il n’a pas de famille ?

    -Il va devoir aller dans un orphelinat ou dans une famille d’accueil.

    Un orphelinat ? Hors de question, une famille d’accueil ? Bingo j’avais trouvé. Je sortis de l’hôpital et appelais mes Hyungs et oui vous ne le savais peut-être pas mais je fais partis d'un groupe qui s'appelle les BTS, je leur expliquais la situation et leur demandaient si on ne pouvait pas héberger Jungkook. Bien évidemment cela n'allais pas être facile avec les fans, comment allais-t-on leur expliquer l'arriver d'une nouvelle personne et surtout pourquoi elle était là, mais je ne pouvais vraiment pas me résoudre à l'abandonner.

    -Allez Hyung s'il-te-plait.

    RapMon: Bon d'accord, je vais négocier avec le manageur, mais je ne te promets rien.

    -Merci infiniment Hyung.

    J’étais sûr que le manageur accepterait, il était vraiment très gentil et fessait tout pour nous, il ne laisserait jamais une personne dans le besoin. 

    Vous vous demandez surement pourquoi j’aide ce garçon que je ne connais même pas, et bien figurais vous que moi aussi je me posse la question, mais je ne sais pas, j’en ressens le besoin.

    Après mon coup de fil, j’allais donc chercher des affaires, je lui achetais une peluche, comme ca il ne se sentira pas seul quand je ne serais pas là (Jimin fait gaffe t’as les chevilles qui gonfle) et un bouquet de fleur. Je commençais ensuite à retourner au dortoir mais je me rendis compte de quelque chose. Quel con, mes vêtements ne lui irons jamais, il a l’air plus grand que moi et puis merde de toute façons je ne sais pas quelle taille il fait. Je pris donc mon jogging et un haut assez large qui était légèrement trop grand pour moi. Je n'oubliais pas au passage d'informer mes Hyungs que j'allais rester auprès de Jungkook, je retournai ensuite à l’hôpital. Jungkook dormait profondément et n’avait pas l’air de souffrir, je mis les fleurs que j’avais acheté dans un vase, déposa les affaires dans l’armoire et je m’assis à côté de son lit en attendant qu’il se réveille.  

    Je jouais avec mon téléphone quand j’entendis des gémissements de douleur, je relevais la tête et pus constater que Jungkook commençait à se réveiller. Malheureusement je pus constater aussi que son visage qui était si paisible tout à l'heure était en train de se tordre de douleur. J'appelais une infirmière qui m'expliqua que c'était normal, car les médecins lui avaient injecté des vaccins contre plusieurs maladies par précautions, car il n'avait jamais pu les faire. Je retournais donc auprès de Jungkook qui continuait à se tordre de douleur, des larmes commençaient même à coulées, ce n'est pas possible, ils ne pouvaient pas le laisser souffrir comme sa. Je retournais donc voir les infirmières mais cette fois ci je fus plus insistant, je pense qu'elles ont pus constater que je perdais facilement mon sang froid. Elles finirent donc par venir voir Jungkook et constatèrent qu'il souffrait vraiment beaucoup et que ce n'était pas normal, elles lui injectèrent des antidouleurs (comme s’ils ne lui avaient pas déjà injecté beaucoup de trucs) et repartir. Je me rassis près du lit et lui pris la main pour essayer de le rassurer. Quelques minutes plus tard, la douleur avait l'air d'être passée et il ouvrit enfin les yeux. Il me regarda pendant un moment puis il inspecta les lieux, il sentis ensuite le tuyau dans son nez et voulu le retirer.

    -Non ne touche pas, c'est pour t'aider à respirer.

    Il regarda ensuite ses bras et vu d'autres fils. Je voyais bien qu'il ne comprenait pas et qu'il commençait à paniquer. Je lui expliquais donc qu'il se trouvait dans un hôpital et à quoi servait tout ces fils (enfin le peu que je savais).

    -Dis Jungkook pourquoi tu dis rien?

    Il baissa les yeux et les releva quelques secondes plus tard pour me regarder.

    -Dis quelque chose, je ne te veux aucun mal tu sais.

    Je m'assis sur son lit et posa ma main sur son bras pour lui faire comprendre que je voulais l'aider. Sa réaction me déstabilisa légèrement, il s'était mis à pleurer. Je me penchais légèrement et lui caressa doucement les cheveux.

    Jungkook: Merci

    -Ah tu t'es enfin décidé à reparler.

    C’est à ce moment qu’une infirmière entra dans la chambre, Jungkook pris peur et s’agrippa à mon bras comme si sa vie en dépendait. 

    -Eh calme toi, c’est une infirmière elle est là pour t’aider à aller mieux.

    L’infirmière s’approcha, surement pour lui faire passer des examens de contrôle mais Jungkook se tenais encore plus fermement à moi. 

    Infirmière : Jungkook il faut que je vous ausculte.

    -Non, non je veux pas…je t’en supplie Jimin dit lui de ne pas me toucher.

    Il était parsemé de tremblements et son visage était inondé de larmes, cela me fessait vraiment mal au cœur de le voir dans cet état.

    Infirmière : Je suis désolé mais si vous ne me laissez pas vous ausculter de votre plein gré nous allons devoir le faire de force et cela risque d’être pire pour vous.

    Voyant le refus de Jungkook l’infirmière alla appeler des renforts et un médecin, ils me firent sortir de force car Jungkook ne voulais pas me lâcher, une fois qu’ils eurent réussi à me détacher de lui, je pus l’entendre hurler mon nom. Une torture, c’était une vrai torture, j’étais devant la porte de sa chambre à l’entendre hurler la mort, il hurlait à s’en briser la voix, puis tous d’un coup plus rien, je voulu entrer pour allez voir ce qui si passé mais l’infirmière qui était devant la porte m’en empêcha. Quelques minutes plus tard, le médecin sortit.

    -Qu’est ce que vous lui avait fait, pourquoi je l’entends plus ?

    -Nous n’avons pas eu d’autres choix que de lui injecter des calmants et des somnifères pour le calmer et pouvoir l’ausculter, et nous allons continuer le temps qu’il sera ici ou sinon nous ne pourrons pas l’approcher et cela risque d’être problématique. Le seul problème avec ce « traitement » c’est qu’il sera toujours faible et très fatigué.

    -Sa je m’en doutais, je peux aller le voir ?

    -Oui prenais bien soin de lui, il en a vraiment besoin après tout se qu’il a vécu. 

    Sur le coup j’étais totalement d’accord avec lui, je m’apprêtais à rentrer dans la chambre quand le médecin m’interpela.

    -Nous avons étaient obliger de l’attacher tout à l’heure, s’il ne s’agite pas vous pouvez le détacher.

    L’attacher ! Le pauvre il a dû avoir vraiment peur, je rentrais enfin dans la chambre et le vis allonger dans son lit en pleur, le regard dans le vide. Je m’approchais de lui mais quand je posai ma main sur son épaule il sursauta en me hurlant de partir et qu’il ne voulait plus me voir.

    -Jungkook c’est moi Jimin.

    -JE SAIS TRES BIEN QUE C’EST TOI, NE M’APPROCHE PAS POURQUOI TU M’AS LAISSE SEUL !!

    -Je suis désolé, si j’avais pu je serai resté avec toi mais ils m’ont obligé à sortir, je suis vraiment désolé.

    Je m’approchais et lui caressa doucement les cheveux pour le rassurer et le calmer, il se débâtait contre les liens étant toujours attaché, j’en profiter donc pour me pencher et lui chuchoter à l’oreille des paroles réconfortantes. C’est seulement au bout de très longue minute qu’il fini par ce calmer. 

    -Tu me pardonne ?

    Il me regarda enfin dans les yeux et je pu y voir toute sa peur, il était totalement terrifier.

    Jungkook : Je suis désolé, je sais très bien qu’ils ne voulaient pas que tu reste mais j’ai tellement peur, c’est la première fois que je sors de cette cave où j’étais retenu prisonnier, je ne connais rien et tu es la seule personne que je connaisse, j’ai…j’ai tellement peur tu comprends.

    -Oui je comprends ne t’en fait pas je suis là d’accord, je vais te faire découvrir la vie, et jamais je ne t’abandonnerai jamais ok tu me fais confiance ?

    -Ou…oui

    Je lui fis un sourire et passa ma main dans ses cheveux, il avait l’air très fatigué car il avait de grosses cernes. 

    -Jimin je t’en supplie tu peux me détacher ?

    -Tu me promets de rester calme ?

    -Je…je vais essayer…

    Je le détachais et alla prendre la peluche que je lui avais acheté plus tôt.

    -J’ai quelque chose pour toi.

    Je lui tendis la peluche et il la regarda intriguer. Au début j’avais cru que cela ne lui plaisait pas puis je compris, il ne savait pas ce que c’était.

    Jungkook : Qu’est-ce que c’est, c’est tout petit et tout doux j’aime beaucoup.

    -Sa s’appelle une peluche.

    -Une peluche ? J’aime bien !

    Il la sera contre lui et me fis un immense sourire, il était magnifique quand il souriait. Je m’assis sur son lit et il venu posait sa tête sur mes cuisse se qui me surpris. 

    Jungkook : Tu vas partir ?

    Sa questions me surpris, ne mis attendant pas vraiment.

    -Pas pour l’instant mais quand les visites seront terminées je serais obligé.

    -Je veux pas que tu partes.

    Des larmes menacé de nouveau de couler.

    -Hé pleure pas d’accord, je reviendrais tout de suite le lendemain à la première heure.

    -Je t’en supplie ne pars pas, si tu pars je viens avec toi ou je saute par cette fenêtre.

    -HEIN !!! Mais qu’est ce que tu raconte ca va pas la tête.

    -Alors pars pas.

    Je soupirais, si sa ne tenais qu’à moi je ne partirais pas car je savais qu’il avait peur tout seul et c’est dans ce moment de réflexion interne où je cherchais désespérément une solution que le médecin arriva pour me sauver la vie.

    -J’ai fait une demande spécial pour que tu puisses rester car tu es le seul qui puisse nous aider avec Jungkook, si tu le veux bien, évidemment ?
    -Merci beaucoup docteur, bien sûr que je veux bien.
     

    Et il repartit.

    Jungkook : Tu vas rester alors ?

    -Oui je reste avec toi, mais il va falloir que tu me fasses de la place dans ton lit.

    -J’en avais déjà l’intention, j’arriverai jamais à dormir sans toi, j’ai bien trop peur.

    -Ah bon t’as ma peluche pourtant je pensais que sa suffirait ?

    -Non c’est pas pareil.

    -Allez fait moi une place.

    Il se décala pour me laisser une place dans son lit, je retirais mon pantalon pour être un peu plus à l’aise et me glissa sous le drap me collant à Jungkook car c’était un lit une place je rappel.

    Jimin: Ca va tu n’es pas trop mal installer?

    -Non t'es confortable tu sais.

    -Non je savais pas, pourtant c’est pas la première fois que je dors avec quelqu'un, mes Hyungs aiment bien venir squatter mon lit de temps en temps.

    -Moi si.

    Sa voix n'avais été que murmure et pleine de tristesse. Je le serrais un peu plus dans mes bras pour le rassurer et il ne tarda pas à s'endormir, il était mort de fatigue à cause de tous ce qu'on lui avait injecté. Quand à moi, j'avais du mal à m'endormir, j'étais confus, qu’est ce que je ressentais pour lui au juste, je n'arrivais pas à savoir. Pendant que j'étais perdu dans mes nombreuses réflexions, une infirmière arriva.

    Infirmière: Et bien vous en avez de la chance, ce n'est pas nous qui pourrions l'approcher comme vous, vous avez l'air d'être quelqu'un d'important pour lui.

    Elle changea ses perfs et parti, ce qu'elle venait de me dire m'avais intrigué, alors j'étais important pour lui, bizarrement cela m'avait fait sourire et je m'endormi toujours ce stupide sourire aux lèvres.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique