• Voilà le chapitre 10 bonne lecture ;)

    Chapitre 10:

    « La prudence et l’amour ne sont pas faits l’un pour l’autre : à mesure que l’amour croit, la prudence diminue. »

    La Rochefoucauld

    -----------------------------------------------------------------------------------------

    2 jours plus tard:

    Luhan et moi nous promenions dans la ville, il n’avait désormais plus besoin de ses béquilles mais portait toujours une atèle car sa cheville était encore fragile.

    Alors que nous nous promenions tranquillement main dans la main, une camionnette s'arrêta près de nous et quatre hommes cagoulés en sortir. Ils nous attrapèrent Luhan et moi et nous amenèrent dans la camionnette, je me débâtais du mieux que je pouvais, mais ces hommes avaient beaucoup plus de force que moi. Ils nous attachèrent et nous bâillonnèrent. Je voyais bien que Luhan paniqué, être attaché lui rappeler beaucoup trop de mauvais souvenirs, et savoir que je ne pouvais rien à ce moment me briser le cœur. J’eus juste le temps de voir les larmes de Luhan commençaient à couler qu'on nous plaqua un mouchoir rempli d'une substance bizarre qui nous fit perdre connaissance.

    Quelques heures plus tard:

    Je me réveillais difficilement toujours dans les vapes à cause du produit de tout à l'heure, mais un cri venant d'une voix qui m'était familière me fit immédiatement ouvrir les yeux. Luhan... Qu'est-ce qu'il était en train de lui faire pour qu'il hurle de douleur comme cela. Je voulu me redresser mais je pu seulement me mettre assis car mes chevilles et mes poignets étaient attachaient au mur. Au bout de quelques minutes qui me paraissaient des heures, un homme entra trainant Luhan par les chaines de ses poignets. Cette vision me fit avoir un hoquet d'horreur, Luhan était salement amoché, du sang dégoulinait de sa tempe et de son arcade sourcilière, sa lèvre était aussi fendue. Son T-shirt était aussi imbiber de sang, il devait avoir des cicatrices rouverte et je ne vous parle même pas de l'état de ses bras et ses jambes, qui étaient parsemé de bleu et d'entailles. L'homme attacha Luhan comme moi au mur et me regarda, qu'est-ce que j'avais envie de le tuer à se moment, je contenais difficilement toute ma rage et ma colère.

    Sehun: Qu'est-ce que vous voulez, pourquoi avoir fait du mal à Luhan et pas à moi POURQUOI??

    -Peut-être parce que mon fils mériter une correction pour avoir osé s'enfuir.

    Attendez son fils, alors ce salop était le père de Luhan.

    Sehun: Espèce d'enfoiré, vous ne méritez même pas de vivre.

    -Si j'étais toi, j'éviterais de me provoqué, je pense que tu n’es pas vraiment en position pour le faire.

    Il s'approcha de moi et vint me donner un coup de pied dans les côtes, ce qui me fit cracher un peu de sang, ce que je n'oubliais pas de faire sur lui, salissant ses belles chaussures au passage. Fier de moi je relevais la tête et afficher un sourire sadique.

    -Tu feras moins le fier quand je t'aurais détruis

    -Allez y, vous ne me faite pas peur.

    -Oh non ce ne serais pas marrant si je le fessais tout de suite, je vais attendre que mon cher fils aille un peu mieux pour qu'il voit son chère petit ami souffrir devant ses yeux et pourquoi pas mourir.

    Il reparti avec un immense sourire collé au visage. Je soupirais inquiet, j'espère vraiment que l'on va vite nous retrouver, les parents de Chen étaient policier, cela devrait allez plus vite et s’ils arrivaient trop tard, trop de questions me parcourait l'esprit à ce moment.

    Ce n'est que quelques heures plus tard que Luhan rouvrit enfin les yeux mais il était très faible et cela m’inquiétai.

    -Luhan? Luhan répond moi s'il te plait!

    Il releva difficilement la tête et me regarda

    -Se...hun

    -Luhan je t'en supplie tient bon d'accord

    -J'ai...mal

    -Je sais mon ange, je suis désolé, j'avais promis de te protégé

    Les larmes de Luhan se mirent de nouveau à couler et les miennes aussi, je m'en voulais tellement, je n'avais pas réussi à tenir ma promesse.

    -Luhan, je te promets qu'on va s'en sortir, je vais tout faire pour, je ne le laisserais plus te toucher.

    -Non... veut...pas...arrive...quelque...chose...

    -Je te protégerais Luhan quoi qu'il arrive et tu ne me feras pas changer d'avis.

    Il me regarda faiblement puis je voyais qu'il allait de nouveau sombré.

    -Non Luhan reste avec moi s'il te plait

    Père: Oh oui Luhan reste avec nous, tu risquerais de manquer le spectacle.

    Il était de retour celui-là, ce n'était vraiment pas le moment. Il s'approcha de moi une batte de baseball à la main et commença à me frappé dans le ventre et le dos. La douleur était atroce et du sang coulé de ma bouche, je pouvais entendre Luhan pleurer et supplier son père d'arrêter, ce qu'il fit au bout de plusieurs minutes. Je ne pouvais plus bouger, il avait du me casser pas mal de chose.

    - Dis-moi Luhan qu'est-ce que tu serais capable de faire pour que je ne continue pas à frapper ton petit copain.

    -Tout...ce...que...tu...veux...

    -Oh vraiment, c'est intéressant.

    Sehun: Non Luhan arrête, laisse le tranquille pauvre con.

    Le père de Luhan me regarda d'un regard noir et se rapprocha de Luhan qu'il frappa avec la batte.

    -ARRÊTEZ!!!!

    -Fait moi une meilleur proposition alors, qu'est-ce que tu serais capable de donner en échange.

    Je savais très bien ce qu'il voulait entendre.

    -Ma vie, je serais capable de donner ma vie pour lui.

    -Oh ça me plait.

    Luhan: Non...SEHUN...je t'en...supplie

    Les larmes de Luhan redoublèrent mais je ne reviendrais jamais sur ma parole.

    Père: Voyons si tu en es vraiment capable et si tu ne me supplieras pas de te laisser la vie sauve.

    Et c'est ainsi que le père de Luhan ce mis à me frapper, et c'est au bout de au moins une bonne demi heure de torture qu'il sortit un couteau de sa poche et s'accroupi en face de moi.

    -C'est bientôt la fin pour toi.

    Je vis son sourire sadique et je compris que j’allais mourir, je regardais une dernière fois Luhan qui pleurait et me disait qu'il m'aimé et que je n'avais pas le droit de le laisser. Je suis désolé Luhan, je n'aurais pas pu tenir ma promesse, j'aurais voulu lui dire une dernière fois "je t'aime" mais je n'en avais malheureusement pas la force.

    Père: Je vais faire en sorte que tu ais une mort lente et douloureuse.

    Il se rapprocha de moi et planta son couteau dans mon abdomen. Je sentis la lame quitter mon ventre et je ne pu tenir plus longtemps et perdis connaissance.

    P.O.V Luhan: 

    Mon père enfin, si je pouvais encore l'appeler comme sa, venais de planté son couteau dans le ventre de Sehun, mes larmes inondèrent mon visage et ma vue devint flou, non c'est impossible, Sehun ne pouvais pas me laisser, je ne pouvais pas vivre sans lui, il ne mérite pas de mourir, s'il ne m’avait jamais rencontré, cela ne serais jamais arrivé. Mon père se releva fière de lui et c'est à ce moment qu'un grand fracas se fit entendre et que la police investie les lieux. Mon père ce pris plusieurs balles par les policiers mais sa mort ne me fis rien, je voulais juste que l'on sauve Sehun, je vis les policiers s'approcher de nous et l'un cria à un de ses collègue que Sehun était encore en vie mais qu'il fallait ce dépêcher de l'emmener à l'hôpital, ou sinon il allait mourir. Un autre s'approcha de moi et j'eu à peine le temps de l'entendre me demandé comment j'allais que je perdis connaissance.

    Je me réveillais complètement dans les vapes et engourdis, je ne pouvais bouger absolument aucune partie de mon corps. J’ouvris difficilement les yeux et quand je retrouvais enfin une vue correcte, je vis Xiumin me sourire. Je voulu lui répondre mais je sentis qu’un tuyau était dans ma gorge, ce qui me fit faire une grimace, c’était vraiment désagréable comme sensation.

    Xiumin : Eh Luhan, ne bouge pas d’accord.

    Je le regardais pour lui faire comprendre que je l’avais entendu. Tout d’un coup ce qu’il c’était passé me revint en mémoire et je paniqué, ou était Sehun, était-il toujours vivant, je voulais le voir.

    Xiumin : Luhan reste tranquille d’accord, je vais t’expliquer tout ce qui c’est passé mais seulement si tu ne bouge pas.

    J’hochais légèrement la tête pour accepter

    -Alors voilà, ça va faire une semaine que tu t’es évanouie, tu te souviens de ce qu’il c’est passé.

    Je lui fis oui de la tête. Alors ça fessait une semaine que je dormais, mais je voulais savoir pour Sehun.

    -Je pense que c’est surtout l’état de Sehun qui t’intéresse.

    Je le regardais dans les yeux, inquiet.

    -Les médecins ont réussi à le sauver de justesse, il a vraiment eu de la chance, il est dans le coma depuis.

    Xiumin me regarda, triste d’avoir à m’annoncer ça. Je dois vous dire que cette nouvelle me fendis le cœur, savoir que j’avais bien failli le perdre me fessait mal. Les larmes commencèrent à inonder mon visage, je voulais le voir, il me manqué, et ce fut le trou noir.

    2 mois plus tard :

    POV Sehun :

    Cela fessait maintenant un mois que j’étais réveillé, ma blessure avait bien guérie mais je ne pouvais toujours pas marcher et devait faire le moins de mouvement possible. Du côté de Luhan, je ne sais pas vraiment comment vous expliquer ça et ça me brise intérieurement. Les médecins disait que c’était à cause de la peur d’avoir failli me perdre ou tout simplement le fais que je ne puisse pas être à ses côté pendant un moi, mais il avait sombré dans une sorte d’inconscience. Avant, je recevais de ses nouvelles que par le biais de Kai, mais maintenant, cela fait une semaine que je peux aller le voir, et je dois vous dire que cela m’a fait un choc. Comment vous expliquez…, il ressemblait aux poupées dans les films d’horreur. Il avait les yeux ouvert mais en même temps c’est comme s’il ne me voyait ni ne m’entendait pas, cela fait vraiment peur. C’est ainsi que depuis une semaine, je reste à ses côté pendant quelques heures, je lui parle, essaye de le faire réagir, mais il n’y a rien à faire. Les médecins dissent que si je continu à lui parler cela le ferais peut-être revenir, mais il me manque terriblement, vous imaginez, cela fait maintenant 2 mois que je n’ai pas pu le prendre dans mes bras, vous allez me dire, le premier moi est passé vite, vu que j’étais dans le coma, mais le deuxième a été un vrai calvaire.

    Dans l’après-midi, j’étais au cotés de Luhan comme d’habitude mais aujourd’hui j’avais décidé de changer de méthode. Je me levais de la chaise roulante dans laquelle j’étais avec énormément de difficulté et m’assis sur le lit de Luhan. Je retirais son masque à oxygène et me pencher pour l’embrasser, vous pouvez penser que ce que je fais est complètement con mais absolument pas, après tout cela marche toujours dans les films alors pourquoi pas maintenant. Après l’avoir embrassé je me redressais du mieux que je pouvais et c’est bien évidemment ce moment que choisi une infirmière pour rentrer.

    - Sehun ! Mais vous êtes fou, vous ne devez pas vous levez et ne surtout pas faire d’effort !!

    Je soupirais, tout se que je voulais, c’était retrouvé Luhan et rien d’autre.

    Après m’avoir engueulé encore bien une bonne dizaine de minutes, elle me renvoya dans ma chambre en guise de « punition », la bonne blague. Elle s’est pris pour ma mère ou quoi, enfin bref mon idée n’avait pas marché et rien que le fait d’y penser mes larmes se mirent de nouveau à couler.

    Au beau milieu de la nuit :

    Je sentais que l’on me secouer pour me réveillé, mais qu’est-ce que l’on me voulait encore.

    -Sehun !! S’il vous plait réveillé vous nous avons besoin de vous de toute urgence !!!!

    Mais elle en avait pas marre de gueuler elle. Oui comme vous l’aurais compris, je ne l’aime pas vraiment.

    -Mmm…Quoi, qu’est-ce qu’il ce passe ?

    - Votre ami Luhan c’est réveillé, nous avons…

    -LUHAN EST RÉVEILLE !!!!

    Je me relevais apparemment un peu trop brusquement car je lâchais un cri de douleur.

    -Calmez vous s’il vous plait, j’ai besoin que vous veniez avec moi car il fait une crise de panique en vous réclamant, nous pensons que vous êtes le seul à pouvoir le calmer.

    Elle va enfin se taire et m’aider à allez dans mon fauteuil ou elle va continuer à me faire la discute ? Elle dû comprendre ma pensée intérieure et m’emmena enfin dans la chambre de Luhan.

    Quand je le vis, je me figeai. Les médecins l’avais attaché à son lit pour l’immobiliser un maximum et il était en pleine crise de panique, l’infirmière m’approcha de lui et je posais ma main sur sa joue pour lui faire comprendre que j’étais là. Il sursauta, surpris, et me regarda dans les yeux, je pouvais facilement y lire de la peur et il avait du mal à respirais.

    -Chut mon ange calme toi je suis là d’accord, tu n’as plus rien à craindre.

    Je continuais à lui dire des paroles rassurantes et au bout de 10 minutes il se calma enfin. Ses larmes s’arrêtèrent de couler et il me regardait avec ses petits yeux fatigués.

    -Se…hunnie…

    -Oui je suis là mon ange c’est fini maintenant.

     

    Voilà, j'espère que ça vous a plu à bientôt!!


    votre commentaire
  • Voilà un petit OS pour vous souhaitez de bonnes fêtes

     

     

    Un noël chez les Bangtan:

     

    P.O.V Jimin:

     

    Dans quelques heures, c’était noël enfin le réveillon, il était 14h et j'avais bien l'intention de passer un moment seul avec l'homme que j'aime. Mais comme cela allait être notre premier noël ensemble, je voulais qu'il soit parfais, mais j'avais vraiment besoin d'une idée, parce ce qu'on va dire que du genre romantique, eh ben je suis pas une lumière... Bref, je vais allais voir si mes Hyungs n'ont pas une idée le temps que Jungkook se lave.

    -HYUNGS !!!!

    Suga : Yah le nain pourquoi tu gueule?

    -Réunion, j'ai besoin d'aide

    Jin : Les gosses, tous dans le salon.

    Une fois tous installés, j'exposais mon problème à mes Hyungs.

    V : Ben pourquoi tu le demande pas en mariage?

    Je le regardais choqué, il est pas sérieux.

    J-Hope: Yah, Il est même pas majeur et pis tu crois qu'on demande quelqu'un en mariage après seulement quelques mois.

    V : Ben ouais!!

    RapMon: Laisse tomber Tae, il va pas le demandé en mariage et pis c'était pas sa question je te rappel.

    V : Ah ouais, et c'était quoi ta questions en faite??

    Jimin : Laisse tombé, et vous vous avez une idée

    J'abandonnais l'idée de demandé à Tae, c'est peine perdu.

    Jin : Ben pourquoi tu lui fais pas un diner aux chandelles

    Jimin: Eh où?

    -Mouais, c'est pas une bonne idée.

    Mes Hyungs réfléchissaient à une idée quand soudain...

    V : OH PUTAIN J'AI UNE IDÉE!!!

    Jimin : Je veux pas savoir.

    V : Yah t'es méchant, m'en fou je te le dis quand même.

    Suga: Ouais bon t'accouche.

    V : Aller au restaurant.

    J-Hope : On t’a dis que c'était pas possible, dis tu nous écoute quand on parle?

    V : Ben non vu que je réfléchis.

    Suga : Bref Tae tu sers à rien.

    V : Yah vous me souler je boude.

    Suga : Enfin.

    Jimin : Les gars, je m'en fou de votre vie, vous me donner une idée où ça se passe comment.

    J-Hope : Pourquoi tu l'emmène pas à la salle de danse et vous vous faite un truc tout les deux, je sais pas moi, fais le danser et offrait vous vos cadeaux.

    Jimin: Oh putain Hopie je t'aime.

    - Euh non c'est Kookie que t'aimes

    -Bref merci les gars, et je peux vous demander un service

    Jin: On t'écoute ChimChim

    -Est-ce que vous pourriez occuper Jungkook le temps que je prépare tout ça??

    V : Compte sur moi, je suis un pro pour ce genre de chose.

    Il me dit ça avec un clin d'œil, désolé Kookie mais j'avais pas le choix fighting. Bref je me levais directement et retournais dans ma chambre que je partageais avec Kookie pour prendre quelques affaires avant d'aller à la salle de danse préparer notre petite soirée. Bien évidement devinez sur qui je suis tombé en rentrant dans la chambre, Jungkook, tout ça c'est de la faute de Tae, la prochaine fois que j'ai le temps, je l'étripe, bref cherchons vite fait une excuse pour pouvoir m'éclipsais.

    Jungkook: Quelque chose ne vas pas, t'as l'air ailleurs?

    -Euh... Kookie...faut que j'aille quelque part

    Bravo Jimin tu viens de recevoir l'oscar de l'excuse la plus pourrie au monde

    -Où ça? Je peux t'accompagner si tu veux?

    -NON...Enfin, tu peux pas

    Je m'enfonce là

    -Pourquoi? Jimin qu'est-ce que tu me cache?

    -Rien c'est juste que... enfin...

    Jungkook ce rapprocha de moi et pris mon visage entre ses mains pour que je le regarde.

    -Jimin, qu'est- ce qui ce passe?

    -Je... je voulais juste allais t'acheter ton cadeau de noël.

    Bingo, bravo Jimin enfin une idée potable, au faite, pour info j'ai déjà acheté son cadeau, ce n'est pas totalement faux vu qui faut encore que j'aille le chercher mais comme il me faillait une excuse.

    -Ah je vois, j'espère que tu trouveras vite, parce que je veux passer du temps avec toi comme on est en vacances.

    -Promis Kookie je fais le plus vite que je peux!

    Il me sourit et je l'embrassais et filais après avoir pris ce qu'il me faillait.

     

    20h :

     

    J'étais revenu il y a une heure de la salle de danse que j'avais fini de décorer et aménager pour notre petite soirée, bien évidemment Kookie avait rallé parce que je l'avais laissé tout seul toute l'après midi, mais bon, c'était pour la bonne cause. Nous étions bien habillés, coiffé et maquillé pour l'occasion, pas besoin de vous dire qu'il m’avait fallu au moins 5 bonnes minutes avant de me remettre de la beauté de Kookie. Oui je sais, je devrais avoir l'habitude avec les concerts et tout ça mais bon, c'est diffèrent quand il s'habille pour me plaire et non pas pour les fans. Enfin bref passons, je pris mon Kookie par la main et le traina jusqu'à l'entrée du dortoir.

    Jimin : HYUNGS ON Y VA!!!

    Jin : Bonne soirée les amoureux, ne revenaient pas trop tard hein?

    -On sera là pour 22h je pense

    -Vous avez intérêt, je veux quand même passer Noël en famille.

    -Oui oui promis.

    Jungkook: Attends Jiminie, on va où?

    -C'est une surprise

    -Ah je vais chercher ton cadeau alors?

    -si tu veux

    Sa questions m'avais fait rire, Kookie revint quelques minutes après, une petite boite à la main.

    Jungkook: C'est bon, on peut y aller.

    Je l'emmenais donc à la salle de danse et une fois devant il se stoppa.

    -Tu vas pas me faire travailler Jiminie?

    -Bien sur que non babo, allez entre.

    Il entra et resta bouche bée à l'entrée, je ne veux pas me jeter des fleurs, mais je pense que je ne me suis pas trop mal débrouiller, c'était jolie.

    J'avais mis des bougies au sol et les avaient disposer de telle façon à ce qu'elle forme un cœur, ensuite j'avais jeté des pétales de rose un peu partout sur le sol et enfin, j'avais installé un petit sapin plutôt bien décoré, mouais, j'avais fait du bon boulot bravo Jimin (Ça va les chevilles??)

    -Jiminie, c'est magnifique

    -Même plus beau que moi?

    -Yah bien sur que non Babo

    J'allais jusque à la chaine hifi et allumé la musique, c'était une chanson douce juste ce qu'il faillait pour pouvoir danser un slow. Je m'approchais de Kookie qui me regardait faire jusque maintenant et lui tendit ma main pour l'invité à danser. Il prit donc ma main et vint enrouler ses bras autour de mon cou et poser son front contre le mien, je passais mes bras autour de sa taille et fermé les yeux pour profité de ce moment rien que tout les deux.

    -Tu sais quoi Kookie, j'ai été voir les Hyungs pour qu’ils me donnent des idées pour notre premier noël, et tu sais ce que ton meilleur ami m'a répondu

    -Non, mais c'était surement quelque chose de pas très intelligent

    -Il m'a dit de te demandé en mariage

    -Finalement, ce n'était pas si bête que ça

    -C'est vrai, mais c'est quelque chose que je réserve pour plus tard.

    Indirectement, je venais de le demandais en mariage, ce qu'il comprit, il s'écarta légèrement pour pouvoir me regardais dans les yeux, il me fit un immense sourire puis vint m'embrasser.

    Une demi-heure plus tard, nous avions décidé de nous offrir nos cadeaux.

    Jimin: Ne bouge pas je vais le chercher.

    -Tu l'as oublié au dortoir?

    -Non, je ne l'ai jamais amené au dortoir pour ne pas que tu le vois, je reviens

    Je revenu donc quelques minutes plus tard avec un gros paquet dans les bras.

    Jungkook : Qu'est-ce que tu m'as acheté encore, ce paquet est plus grand que toi.

    Je posais le paquet au sol et fit signe à Kookie de l'ouvrir.

    Il défit le flot et souleva le couvercle. Kookie écarquilla les yeux tendit que le petit chiot blanc qui se trouver à l'intérieur posa ses pattes sur le rebord de la boite tout en remuant la queue. Je lui avais mis un petit ruban rouge autour du cou.

    Jimin: Alors Kookie ça te plais.

    -Oh mon dieu Jimin, c'est...

    Il ne termina pas ça phrase qu'il me sauta au cou pour m'embrasser

    -J'ai comme l'impression que ça te plait.

    -J'ai pas les mots pour te dire à quel point ça me plait Jiminie

    -Ne dis rien alors

    -Mais j'ai l'air bête avec ma petite boite moi maintenant.

    -Mais nan Kookie, tant que ça vient de toi ça ne peut être que magnifique.

    Il me tendit donc sa boite que j’ouvris. A l'intérieur il y avait une bague ou était gravé une date.

    -J'y crois pas Kookie, c'est la date de quand nous avons commencé à sortir ensemble.

    Il me fit un grand sourire et je vins moi aussi l'embrasser.

    -Cette bague ne me quittera jamais.

    -Content que ça te plaise.

    Nous entendions ensuite un aboiement, je crois qu'il voulait sortir de sa boite, Kookie le pris donc dans ses bras et commença à le câliner.

    Jimin: Il faut que tu lui trouve un nom.

    -C'est un mâle ou une femelle.

    -Un mâle

    -Mmm... Je sais, je vais l'appeler Snow parce qu'il est tout blanc et que je l'ai eu à Noël.

    -C'est une bonne idée.

    Je m'assis à côté de Kookie par terre et caresser la tête de Snow.

    -Par contre petit Snow, t'as pas intérêt à t'accaparer mon Kookie, parce que j'aime pas partager mais je vais faire un effort pour toi compris.

    Kookie rigola et déposa Snow par terre et prit l'un des jouets que j'avais acheté pour pouvoir jouer avec lui.

    Après avoir joué avec le chiot pensant un moment, nous avions décidé de retourner au dortoir, Kookie pris donc Snow dans ses bras et nous nous dirigions vers le dortoir.

    Pendant ce temps au dortoir :

    V : HYUNG J'AI FAIM!!!

    Suga: Yah sale môme on a compris alors lâche nous maintenant tu nous soule ok

    -T'es méchant Hyung

    -Eh toi t'es chiant

    RapMon: Vous avez pas fini tout les 2

    V : Nan, on vient seulement de commencer

    Suga : Je te le fait pas dire

    V : Bref c'est pas tout mais HYUNG J'AI FAIM!!!

    Suga : Oh toi tu me soul

    Suga attrapa le bol où se trouver à l'intérieur des petits œufs de caille, une cuillère et se mit à bombarder d'œuf notre pauvre Taehyung. S'en suivit donc une course poursuite mélanger à du paintball dans le dortoir.

    C'est à ce moment que Kookie et moi décidions de passer la porte d'entrée du dortoir. En nous entendant entrer, V voulu s'arrêter mais je crois qu'il avait légèrement mal calculé son cou car il ne s'arrêta pas à temps et atterris la tête la première dans le sapin, ce qui provoqua un fou rire général. Hoseok qui était tellement mort de rire ce cassa la figure du canapé, RapMon râler ce demandant pourquoi il avait des membres comme ça, Suga...ben il se foutait de la gueule de V en lui disant que les guirlandes lui donner un charme attachant, blague d'ailleurs totalement nul, et Jin essayait désespérément de sortir Tae du sapin en le tirant par les pieds. Kookie avait posé Snow sur le sol car il tenait à peine debout tellement il riait. Le chiot en profita donc pour s'approcher de Jin qui venait enfin de réussir à sortir V du sapin. Quand le chiot vu Tae, il sursauta de peur et revenu en courant près de Kookie et moi, ce qui accentua notre fou rire, en même temps, la tête de Tae était épique. Il avait des épines de sapin plein ses cheveux qui était en bataille, des boules de noël accroché à ses vêtements et une dans les cheveux et enfin, il s'était enroulé dans une guirlande. Bref, si vous ne saviez pas que c'était Tae, vous ne l'auriez pas reconnu.

    J-Hope : Ben alors tu t'es transformé en sapin.

    Suga: Ahah, Tae t'as quand même réussi à traumatiser le chiot de Kookie dès le premier jour, faut le faire...

     

    Voilà, comme chaque année, c'était un Noël tout ce qu'il y a de plus normal chez les Bangtan.

     

    Voilà, j'espère que ça vous a plus. ;)


    votre commentaire
  • Voilà enfin le chapitre 9, je suis vraiment désolé du retard, mais je suis en Terminal et je n'ai pas vraiment le temps avec tout les devoirs et les devoirs communs type bac, enfin tout ceux qui sont en Terminal doivent comprendre :P

     

    Chapitre 9 :

    « Ne renoncez pas à faire ce que vous voulez vraiment faire. Là où il y a des rêves, de l’amour et de l’inspiration, vous ne pourrez pas vous tromper. »

    Ella Fitzgerald

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------

     

    Après notre après midi à la plage nous avions décidés de ce faire une soirée pizza et film, je mettais installé par terre avec Luhan entre mes jambes. Nous avions optés pour un film d’action par contre ne me demandait pas le titre, je n’en ai aucune idée. Pour être franc avec vous, j’en ai plus profité pour câliner mon Lulu, je n’ai absolument rien suivi du film. Mon petit ange s’étant endormis pendant le film, je dû le portait jusqu’à notre lit où je l’installais sous les draps en le serrant bien contre moi. Je le sentis me prendre lui aussi dans ses bras.

    Sehun : Je t’ai réveillé mon ange ?

    - Pas vraiment, je voulais en profiter un peu.

    - Et tu entends quoi par profiter ?

    - Je sais pas surprends moi !

    -Si tu savais à quoi je pense en se moment.

    -Et tu pense à quoi?

    -A quelque chose de beaucoup trop euh... comment dire... adulte pour mon petit cerf naïf.

    -Mmh t'es en train de dire que je suis un gosse c'est sa!

    -Ce n'est pas sa, je pense juste que tu n’es pas encore prêt c'est tout, je ne voudrais pas te blesser ou allez trop vite.

    Luhan me regarda dans les yeux puis voyant que j'étais sincère il me sourit.

    Luhan: Alors prend moi dans tes bras et fais moi pleins de bisous, moi sa me suffit pour me rendre heureux.

    J'avais raison mon petit cerf est vraiment trop naïf. Je le pris donc dans mes bras comme il ne l’avait demandé et lui fit plein de baisers papillon, surtout dans le cou car j'avais découvert que cela était son point sensible. Nous restions dans les bras l'un de l'autre pendant quelques minutes puis nous finissions tout les deux par nous endormir.

     

    Le lendemain matin, 10h: 

     

    Depuis ce matin, j'avais une idée en tête et je comptais bien la mettre en œuvre et je compter bien profiter de mon Lulu. Nous étions tous réunie dans le salon, certains c'étais réveiller plus tôt que d'autre, donc chacun prenaient leurs petit déjeuner au fur et à mesure.

    Vers 11h, tout le monde étaient réveillé et ce fut pour moi le moment d'annoncer mon idée.

    -Euh les gars j'ai quelque chose d'important à vous dire.

    Ils me regardaient tous intrigué, surtout Luhan qui commençait à s'inquiéter.

    -Euh...en faite, je voudrais emmener Luhan avec moi ce midi.

    Baek': Comment ca tu veux nous kidnapper notre Lulu.

    Ils me regarder tous un petit sourire aux lèvres ayant compris que je voulais passer une journée en amoureux avec mon petit cerf, alors que Luhan quand à lui me regarder intriguer.

    Suho: Pourquoi tu nous demande ca, t'as pas besoin de notre accord pour t'échapper avec ton copain.

    -Je voulais juste vous prévenir, ou sinon vous nous auriez cherché toute l'après midi.

    Lay: Il a pas tord.

    Suho: Ok ok, arrêter de discuter et laisser nos amoureux allez ce préparer pour leur rendez-vous.

    Je souris à Suho et embarqua mon Lulu, le portant comme une princesse jusqu'à notre chambre.

    Luhan: Alors comme ca on sort en amoureux aujourd'hui, je n’étais pas au courant.

    -C'est normal, c'est une surprise et pour être franc avec toi, j'ai cette idée en tête depuis seulement ce matin, mais t'inquiète pas, j'ai déjà eu le temps de tout prévoir.

    -Donc je suppose que cela ne sert à rien de te demander ou l'on va alors.

    -Exacte.

    -Je peux au moins savoir comment je dois m'habiller.

    -Habile toi bien car je t'emmène dans un endroit chic.

    Luhan me regardait légèrement perdu.

    -C'est un gros indice que je viens de te donner tu sais.

    Sauf que pour Luhan cela ne pouvais pas en être un, et je suis sur qu'il ne savait pas du tout de quoi je parlais.

    -Euh je ne comprends pas Sehun, je dois m'habiller bien alors c'est sa ?

    -Oui, allez viens là je vais t'aider.

    Je fouiller dans ma valise, ainsi que dans la sienne pour trouver la tenue idéale.

     

    (Tenue et coupe de cheveux de Luhan, par contre ne prenez pas en compte la couleur de cheveux car ici Luhan à les cheveux noir) Tu as changé ma vie...Chapitre 9

      (Tenue et coupe de cheveux de Sehun)

    Tu as changé ma vie...Chapitre 9

     

    J'étais plutôt fier de moi pour le coup que ce soit pour les vêtements ou pour les cheveux, vraiment pas mal. Je rejoignis Luhan qui était encore dans la salle de bain, il était en train de se regarder dans le miroir et cela devait bien faire plus de 5 minutes.

    -Tu es magnifique mon ange.

    Luhan se retourna face à moi, surpris que je sois présent, puis sourit à mon compliment.

    -Tu me trouve beau?

    -Bien sur comme d'habitude.

    Il se retourna de nouveau vers le miroir et j'en profiter pour le prendre dans mes bras. Je l'enlacer, collant mon torse contre son dos, passant mes bras autour de sa taille et posa ma tête sur son épaule.

    -Toi aussi tu es magnifique Sehun.

    Il me sourit et je lui fis quelque bisou dans le cou.

    -Quand est-ce que tu as pu m’acheter ces vêtements ?

    -Avant de partir, Kai m’a aidé à les choisir. Je voulais que tu ais de beau habit pour les grande occasions.

    -Tu sais Sehun, je me demander comment aurais étais ma vie si je ne vous avais pas rencontré les gars et toi?

    -Et alors?

    -Et bien je n'ai pas réussi à me l'imaginer.

    Un petit sourire se dessina sur mon visage.

    -Je peux savoir pourquoi?

    -Parce qu'une vie sans toi et devenu impossible pour moi, grâce à toi j'ai réussi à tourner la page sur mon passer même si ces cicatrices serons toujours pressantes sur mon corps, mais grâce à toi c'est comme si elles guérissaient un peu plus chaque jours.

    -Sa me touche beaucoup ce que tu viens de me dire, et sache que tu n'es pas le seul qui va mieux.

    -Ah oui ?

    -Humm depuis que tu es là, je ne vis plu seul et j'ai trouvé l'amour de ma vie, celui qui me rend un peu plus heureux chaque jours.

    Je vis mon petit ange rougir, et je le fis se retourner pour pouvoir l'embrasser.

    Sehun: Quesque j'aime ces moments avec toi, mais je suis désolé mon ange, il va falloir qu'on y aille ou sinon nous allons être en retard.

    -Tout ce que tu voudras mon amour.

    Quand il prononça ces mots, c'est comme si mon coeur explosé dans ma poitrine.

    -Si tu savais comme j'aime quand tu prononce ces mots.

    -Je l'avais remarqué, c'est pour sa que je compte les utiliser plus souvent, mais pas devant les autres.

    -Ah bon pourquoi?

    -Parce que pour l'instant, c'est juste entre nous deux.

    -On y va?

    Il me sourit et je le portais jusqu'au pas de la porte, n'oublions tout de même pas qu'il est blessé.

    Xiumin: Tiens t'es béquilles Lulu, profite bien de ta journée surtout.

    Ils se prirent dans les bras et Luhan pris ses béquilles pour me suivre.

    -J'espère que ce n'est pas loin parce qu’où sinon ca risque de nous prendre du temps avec ces machins.

    Je souris et une fois que nous arrivions à l'intersection de la rue principal, comme prévu le taxi nous attendais, heureusement, nous n'avions que 5 minutes de retard. J'aidais Luhan à s'installer dans le taxi et nous partions en directions de notre rencard.

    Luhan: J'ai comme l'impression que tu as vu les choses en grands aujourd'hui.

    -Oh pas tant que ca, j'ai juste eu l'esprit romantique.

    -Et tout sa en une seule mâtiné ?

    -Exacte

    -Si seulement tu pouvais être aussi créatif pour les cours.

    -Je suis désolé mon Lulu mais ya pas que mon coeur qui t'appartiens, mon cerveau aussi.

    Luhan se mit à pouffer de rire et je le rejoignis bien vite. Une fois arrivé je l'aidé à sortir du taxi.

    -Euh Sehun, ou est-ce qu'on est?

    -Aujourd'hui nous allons dîner en amoureux.

    -Tu m'invite au restaurant?

    -Hum...ca te plaît?

    -Tu es génial Sehun, ca fait longtemps que je rêvais que tu m'invite au restaurant, comme dans les livres que je lisais.

    Je souris à sa réflexion et lui fit un bisou sur la tête avant de l'emmener à l'intérieur du restaurant, un serveur nous accueilli et nous amena à la table que j'avais réservé un peu plus tôt. Elle était un peu isoler dans un coin du restaurant et un petit bouquet de rose orner le centre de la table. On peut dire que tout était typique d'un dîner romantique à l'eau de rose, comme dans les livres. Luhan m'avais dit il n'y a pas longtemps que quand il était enfermer chez son père il lisait énormément de livre, surtout romantique. Je voulais donc, pour au moins une fois, réaliser se qui le fessais tant rêver.

    Nous nous installions à table et le serveur nous donna le menu que Luhan examiner avec attention.

    Sehun: Ya quelque chose qui te fait envie mon ange?

    -Je sais pas, je m'y connais pas vraiment, j'ai vraiment pas l'habitude.

    Il rougit légèrement et me regarda dans les yeux.

    Luhan: Tu ne voudrais pas choisir pour moi Sehunnie?

    -Bien sûr mon ange, si tu veux.

    -Merci mon amour.

    Je rougis légèrement à mon tour et pris sa main qui était sur la table dans la mienne, j'entrelaçais nos doigts et caresser avec mon pousse la paume de sa main.

    Nous dinions donc en parlant de tout et de rien. Je promis aussi à Luhan que comme dans les livres je l’amènerais un jour dansé et que nous ferions un slow, même si je dois vous avouez que cela ne me tente pas vraiment. C’est ainsi que nous retournions à la maison vers 16h ou nos Hyungs avait juste retourné toute la baraque.

    Suho : YAH BAEYHYUN REVIENS ICI SALE MOME.

    Luhan : Mais c’est quoi tout ce bordel.

    J’interpelais donc Suho en chemin pour lui demandais ce qu’il c’était passé.

    Suho : Plus jamais on reste toute une après-midi à la maison, regarde le bordel qu’on foutu ces sales mômes. VOUS AVEZ INTEREZ A ME RANGER TOUT CA COMPRIS !!

    Luhan et moi partions dans un fou rire, ce qui exaspéra encore plus Suho. On peu dire que la bonne humeur était présente, mais allez-t-elle durait encore longtemps.

     

    Voilà, j’espère que cela vous a plu et à bientôt pour la suite!! ;)


    3 commentaires
  • Voilà le  huitième chapitre, bonne lecture :)

     

    Chapitre 8: 

    « Dans la vie, fais confiance à ceux qui peuvent voir ces trois choses :
    Ta peine derrière ton sourire, ton amour malgré ta colère et la raison de ton silence »

    ------------------------------------------------------------------------------------------------ 

    POV Sehun:

    Je me réveillais dans une pièce blanche, ce devait être l'hôpital, et oui malgré le fait que je n'ai pas ouvert les yeux depuis hier je pouvais entendre ce qui ce passer autour de moi.

    Kai: Sehun t'es réveillé enfin.

    -Bonjour Kai, moi aussi je suis content de te voir.

    Kai fit la moue ce qui me fit rire

    -C'est pas drôle je m'inquiétais tu sais, en plus tout ça c'est de ma faute

    -Kai approche toi s'il te plait

    Il s'approcha et je lui mis mon poing dans sa figure

    -Mais ça va pas la tête ça fait mal!

    -Suho t'avais prévenu que si tu disais encore une fois que c'était de ta faute il te foutait son poing à la figure.

    - Attend tu nous entendais ?

    -Ben ouais je suis pas encore sourd tu sais, bref Kaaii où est Luhan?

    -Il est en train de passer des examens car sa cheville est blessée 

    -Je dois allez le voir.

    -Alors là même pas en rêve, tu reste là et tu te repose compris.

    -Kai

    -Xiumin est avec lui, il est pas tout seul.

    J'étais rassuré, mais j'étais quand même pressé de le revoir, surtout depuis qu'il m’avait appelé mon amour, c'était la première fois qu'il m'appelait comme sa.

    C'est seulement 2heures plus tard que je pu voir Luhan, il avait enfin fini ses examens. Il entra dans ma chambre en béquilles, il avait du mal à avancer car il n'était pas encore habituer. Xiumin qui l'avait accompagné l'aida à s'assoir sur la chaise à coter de mon lit, puis sortie.

    Sehun: Allez viens là

    Je tapotais mon lit pour lui faire comprendre que le voulais qu'il vienne à coter de moi, il s'installa donc dans mes bras

    Sehun: Alors ta cheville?

    -Elle est foulé, ne t'en fais pas ça va vite guérir.

    Je le regardais troublé, quelque chose n'allez pas j'en étais sûr, je le connaissais par cœur

    -Qu'est-ce qui ne va pas mon ange?

    Quelques larmes ce mirent à couler

    - Dis-moi, tu as mal?

    -Non ce n'est pas ça

    -Qu'est-ce que c'est alors?

    -J'ai l'impression de tout faire de travers

    -Pourquoi tu dis ça?

    -J'ai voulu t'aider et tout ce que j'ai réussie à faire c'est me blesser et je l'ai caché aux autres en leur disant que je n'avais rien pour ne pas qu’ils s’inquiètent, mais je ne l'ai pas fait exprès, j'ai tellement l'habitude d'avoir mal, je ne fais plus la différence.

    -Ne t'en fait pas mon ange, tu ne fais rien de travers d'accord, tu n'as pas l'habitude de tous sa, alors oublie d'accord?

    -D'accord

    -Allez sèche tes larmes

    Je lui essuyer les quelques larmes qui avait passé la barrière de ses yeux.

    Sehun: Tu sais moi je n'ai retenu qu'une seule chose

    -Ah oui laquelle?

    -Tu m'as appelé mon amour

    Luhan rougit

    -Tu m'as entendu?

    -Bien sûr j'ai tout entendu, c'est la première fois que tu m'appelle comme sa, j'aime beaucoup tu sais.

    -C’est vrai, je devrais surement t'appeler comme cela plus souvent

    -Tu as intérêt

    Le lendemain:

    Nous étions retourné à la villa, bien évidemment nos projet ont étaient bouleversés après ce qu'il c'est passé. Luhan étant en béquilles, je ne voulais pas qu'il fasse trop de choses et se fatigue.

    Luhan: On peut quand même allez à la plage je veux y allez.

    Sehun: Tu sais les béquilles sa s'enfonce dans le sable

    -Sehun arrête un peu s'il te plait, si je continu à t'écouter je ne bouge plu de toute les vacances et sa il en est hors de question compris?

    Baek': Wow tous aux abris Lulu s'énerve pour la première fois

    Suho: C'est vrai que depuis qu'on le connaît c'est la première fois qu'il s'énerve.

    -En même tant c'est la première fois pour moi aussi

    Chanyeol: QUOI attend t'es sérieux là?

    -Ben oui tu voulais que je m'énerve sur qui avant

    Lay: Mon pauvre Lulu

    Lay lui sauta dans les bras.

    Baek': Câlin collectif!!!

    C'est ainsi que tout le monde se retrouva à câliner mon petit cerf

    Sehun: Yah les gars dégageaient vos sales pattes de mon Lulu c'est ma propriété.

    Luhan: Moi je veux pas, seulement si tu me promets que je ne vais pas rester ici

    Sehun: Promis tous ce que tu veux.

    Kai: Eh ben quesque tu ferais pas pour avoir ton Lulu pour toi tout seul

    -Si tu savais!

    Luhan: Allez ouste tout le monde

    Luhan était en train de repousser tout les envahisseurs qui lui avait sauté dessus tout à l'heure une fois qu'il fut débarrasser de tout le monde il me tendit les bras

    -T'es le seul qui m’a pas fait de câlin

    -Normal je suis unique donc moi j'ai le droit a des câlins uniques c'est à dire sans les autres.

    Kai: Ca va les chevilles

    -Très bien comme d'habitude

    Luhan: Bon tu viens, c'est pas que mes bras commence à fatigués

    Il était resté les bras tendu, je me ruais sur lui comme un imbécile.

    Luhan: Maintenant que tu es d'accord, on va à la mer

    Sehun: J'ai pas vraiment eu le choix tu veux dire.

    -C'est pareil

    Comme le voulais Luhan, nous allions donc à la plage. Je dû le portais car il avait du mal à avancer avec ses béquilles. Nous nous installions sur le sable et je commençais à badigeonner mon petit cerf de crème solaire.

    Luhan: Qu'est-ce que tu fais Sehunnie c'est froid.

    -Laisse moi faire c'est pour pas que t'ai de coup de soleil et que tu finisses rouge comme la joue de Kai.

    Il y eu fou rire général et Kai me fusillait du regard car après lui avoir foutu mon poing dans sa figure sa joue était encore légèrement rouge, il faut dire que je n'y étais pas allais de main morte. Une fois que j’eus finis d'étaler la crème je regardais Luhan perplexe, tandis que les autre pouffais de rire.

    Luhan: Ben quoi qu'est-ce qu'il y a?

    Chen: Déjà qu'avant t'était blanc, je te dis pas maintenant, tu pourrais rivaliser avec un fantôme

    Luhan: Yah Sehunnie qu'est-ce que t'as fais?

    -Mais rien c'est pas moi, c'est à cause de la crème!

    -Tu vas voir

    Luhan me prit la crème, s'en mit un bon paquet sur les mains et me les plaqua sur le visage, sans étaler bien sûr

    -Comme sa maintenant on est deux

    Baek': Bien jouer Luhan

    Sehun: Maintenant que t'as commencé tu finis

    -De quoi?

    -Chacun son tour c'est à toi de me mettre de la crème maintenant

    Chanyeol: T'es sûr de toi

    -Au point où j'en suis je crois pas que sa peu pas être pire

    Luhan commença donc et les autres partir ce baigné nous laissant tous les deux. J'avais comme l'impression qu'il en profitait pour me caresser le dos. Quand il se mit devant moi pour m'en mettre sur le torse, je posais mes mains sur les siennes pour le stopper.

    -Dis donc tu n'en profiterais pas un peu dit moi?

    Il rougit fortement avant de me sourire

    -J'ai étais démasqué on dirait

    -Mon petit cerf commence à prendre des initiatives on dirait.

    -Et tu aime ça?

    -Si tu savais à quel point

    Je m'approchais de lui et l'embrassa mais il se recula doucement en chuchotant

    -Sehun on est dans un lieu public je te rappel

    -Et alors on n’est pas les pire tu sais personne ne nous remarquera comparé à eux

    Luhan regarda dans la direction que je lui indiquais et pu découvrir Baekhyun et Chanyeol en train de se rouler des grosses pelles dans l'eau on pourrait même se demander si sa n'allais pas bientôt allais plus loin.

    Luhan: Ils sont sérieux, ils n'ont vraiment aucune gène et les autres n'y font même pas attention

    -Ben on a l'habitude tu sais

    -Xiumin m'avait prévenue mais je ne penser pas à ce point là 

    -Je peux t'embrassais maintenant?

    -Je sais pas il faut que j'en ai envie

    -Si ce n'ai que sa

    Je mis fin à la distance qui nous séparais et l'embrasser, lui montrant tout mon amour pour lui.

    -Alors?

    -Tu m'as convaincu

    Après nous être embrassé plusieurs fois, il fallait bien en profiter, les autres nous appelèrent pour qu'on les rejoigne dans l'eau. Comme Luhan ne savait pas nager nous restions donc à un endroit où il avait pied et je rester prés de lui au cas où. Comme nous étions dans l'eau Luhan pouvais marcher sans problème car les médecins ont dit que l'eau ferrais du bien à sa chevilles. Vous vous demandez donc pourquoi je refusais que Luhan vienne, et bien parce que j'espérerais que les autres partiraient et que je pourrais rester seul avec Luhan toute l'après midi, mais il avait besoin de sortir et je le comprenais parfaitement.

     

    Voilà, j’espère que ce chapitre vous a plu , à bientôt!!!


    votre commentaire
  • Je suis vraiment désolé pour l'énorme retard, mais je n'ai pas pu poster ce chapitre avant. Donc voilà le septième chapitre tant attendu, bonne lecture :p

    Chapitre 7:

    « Je suis ton Ange Gardien. Je suis ta petite boussole quand tu te sens perdu, je suis l’Ange qui te garde et te protège. Celui qui met dans ton cœur une confiance nouvelle. Je suis ton Ange Gardien. »

    Quelques minutes avant d'arrivé les gars m'avaient réveillé pour me laissé le plaisir de réveiller Luhan, ce n’était pas gagné. Après de nombreuses tentatives pour le réveiller doucement je décidais d'utiliser une autre méthode. Je commençais donc à l'embrasser tout en passant ma main dans ses cheveux, au bout d'un moment je le sentis sourire et ouvrir les yeux.

    Sehun: Enfin réveillait, sa fait un quart d'heure que j'essaye.

    -Ben moi je suis content de ne pas m'être réveillé plus tôt.

    Je lui souris et nous rangions nos affaires. Une fois arrivé nous descendions du train et montions dans un bus que les parents de Kai avaient réservé pour nous, l'avantage d'être riche. Juste avant d'arrivé, je caché les yeux de Luhan de mes mains et le guidé devant la maison.

    -Tu vas être impressionné à 3, 1...2...3

    Luhan ouvrit les yeux et lâcha un grand "Whoua" de surprise

    -Mais c'est immense

    Kai: C'est sa d'avoir un pote qui est riche

    Suho: On vient ici à chaque vacance

    Luhan: Trop cool

    Nous rentrions dans la maison et Luhan ce mis à courir partout comme un gamin.

    Sehun: Lulu calme toi 2secondes et viens ranger tes affaires dans la chambre.

    C'était des chambres de deux et bien évidemment j'étais avec Luhan, après que nos affaires soit ranger nous préparions le repas, enfin on essayer.

    Suho : Bon alors qui c’est qui se charge de faire à manger

    Luhan : SEHUN !!

    -Hein pourquoi moi ?

    -Parce que tu fais trop bien à manger !

    - Je ne suis pas sûr

    D.O : Je vais m’en charger sa ne me dérange pas.

    Luhan : Je peux t’aider, à la maison Sehun ne veux jamais ?

    -Bien sûr

    Sehun : Euh D.O t’es sûr, Luhan n’a jamais touché à un ustensile de cuisine.

    -Mais oui ne t’inquiète pas il faut bien qu’il apprenne.

    D.O et Luhan firent donc le diner enfin plus D.O que Luhan, mais bon c’est normal. Il revenu en courant de la cuisine pour me montrer ce qu’il avait fait.

    Luhan : Sehun regarde j’ai réussi à faire la pâte pour le gâteau.

    Il avait de la farine plein le visage et de la pâte sur la joue, ce qui me fit bien rien.

    -Pourquoi tu rigole ?

    -Mon ange tu as de la farine et de la pâte partout.

    Xiumin : Luhan sourit.

    Luhan le regarda intrigué et Xiumin pris une photo.

    Sehun : Ouuuiii, Xiumin envoie la moi tout de suite.

    -Mais pourquoi vous prenez toujours des photos de moi sans me prévenir.

    Chen : Parce que c’est plus marrant quand tu n’es pas au courant.

    Pendant le repas Kai avait apparemment une grande nouvelle à nous annoncer.

    -Demain on ce fait une petite virée sur une île déserte.

    Chanyeol : Euh mais si elle est déserte ton île ont va y faire quoi ?

    - Ben on va y passer une nuit, on va faire comme des aventuriers.

    Chen : Je trouve que c’est cool comme idée non ?

    Suho : Ouais ca pourrais être marrant.

    Le lendemain matin comme prévu nous allions prendre le bateau pour nous rendre sur cette fameuse île. Luhan était vraiment heureux à l’idée de prendre le bateau pour la première fois. Une fois que le bateau bougea, Luhan se cramponna fermement à la rembarre.

    -Ca va mon ange, tu a peur ?

    -Non mais ca m’a fait bizarre.

    Une fois arrivait nous descendions du bateau mais l’île sur laquelle nous étions avez l’air hostile et pas du tout comme Kai nous l’avait décrite.

    Sehun : Euh Kai t’es sûr qu’on est au bonne endroit ?

    Nous nous retournions tous pour demander au capitaine du bateau s’il ne s’était pas tromper d’endroit mais on le vit partir.

    Kai : EH QUESQUE VOUS FAITE ?

    Capitaine : A plus les mômes et Kai si un jour tu revoies tes parents dis leur de ne plu renvoyer leurs employés sans raison et peut-être qu’il ne t’arrivera plu rien !

    Baekhyun : Oh le salop !

    Luhan : Dis Sehun, c’est pas bien ce qui vient de se passer hein ?

    -Pas vraiment non

    Luhan commencé à avoir les larmes aux yeux.

    -Eh pleure pas ca va aller mon ange, chut t’as rien à craindre on est là d’accord

    Kai : Je suis désolé les gars c’est de ma faute, c’est moi qui ai eu cette idée.

    Suho : Arrête tu sais très bien qu’on ne le pense pas

    Luhan : Il a raison tu pouvais pas savoir.

    Kai : Merci les gars

    Chen : Bon c’est pas tout mais je pense qu’on devrait ce trouver un endroit à l’abrie j’ai l’impression qui va pleuvoir.

    Nous commencions donc à nous enfoncer dans les bois à la recherche d’un endroit pour nous abriter de la pluie. La pluie fini finalement par tomber, j’avais pris la main de Luhan dans la mienne pour l’aider à avancer, le sol était glissant à cause de la boue et nous étions tous tremper. Je commencer à avoir froid et ma tête me tourner, je ne me sentais vraiment pas bien.

    POV Luhan : 

    Je sentais la main de Sehun qui trembler dans la mienne et cela m’inquiéter.

    -Sehun, tu es sûr que ca va ?

    Il lâcha ma main et je le sentis tomber, je le rattrapais du mieux que je pus mais je tombais avec lui, n’ayant pas assez de force pour le retenir. J’étais donc par terre avec Sehun sur moi. Kai le porta pour que je puisse me relever.

    Kai : Il est brulant, il a de la fièvre.

    Lay : Il faut se dépêcher et trouver un abri pour pouvoir le réchauffer, Luhan ca va ?

    Il m’avait demandé car j’étais toujours par terre, j’avais voulu me relever mais ma cheville me fessais mal, quand j’avais voulu rattraper Sehun je l’avais sentis se tordre. Je me sentais vraiment inutile, j’essayer d’aidé mon copain mais au lieu de sa je me blesser, j’étais vraiment un boulet.

    Xiumin : Tu es sûr que ca va, tu t’es blessé ?

    -J’ai un peu mal à la cheville mais c’est rien, ca va passer.

    Lay : T’es sûr tu te l’est peut-être fouler ?

    -Ca va allez occuper vous de Sehun, il en a plus besoin que moi.

    Je le regarder dans les bras de Kai et une larme m’échappa heureusement à cause de la pluie personne ne pouvais le voir. Xiumin m’aida à me relever et je pris sur moi pour ne pas hurler de douleur, savoir contenir la douleur était ce que je fessais le mieux. Je boitais vraiment beaucoup donc Xiumin m’aida à marcher.

    -T’es sûr que ca va tu boîte beaucoup.

    -Sa va passer ne t’en fait pas.

    -Hum

    Nous trouvions enfin une grotte pour pouvoir nous abriter, Kai et Lay s’occupaient de Sehun, ils essayer de le réchauffer du mieux qu’ils le pouvaient, le problème, c’est que la plupart de nos affaire ainsi que les couvertures que nous avions ramené était tremper. Quand ils eurent fini je m’approcher de Sehun pour me coller à lui, il n’y a pas meilleur moyen pour réchauffer quelqu’un, et je m’endormis.

    ~~~~

    Lay : Tu es sûr qu’il ne c’est pas foulé la cheville, parce que vu comment il marchait hier, j’en suis sûr?

    Xiumin : Moi aussi mais il me dit toujours que ca va passer, je suis inquiet.

    -Ca va allez d’accord, je suis sûr qu’on va bientôt venir nous chercher et ils pourront tous les deux ce faire soigné.

    Kai : Tout ca c’est de ma faute

    Suho : Arrête de t’en vouloir Kai, tu c’est très bien qu’on ne le pense pas.

    Kai : Mais…

    Suho : ARRETE!!

    J’avais fait semblant de dormir jusqu’à maintenant pour pouvoir écouter leurs conversation, mais entendre Suho criait m’avais fait ouvrir les yeux.

    Suho : Tu sais très bien qu’aucun de nous ne pense sa alors arrête de t’en vouloir, sinon je te mets mon poing dans ta figure.

    Kai : Excuse-moi Hyung.

    Suho le pris dans ses bras pour lui faire comprendre qu’il lui pardonner, puis il regarda dans ma direction et vis que j’étais réveiller

    Suho : Excuse-moi Luhan, je t’ai réveillé.

    -Non ne t’en fait pas, où sont les autres?

    Effectivement, nous n’étions que 6.

    Lay : Ils sont partit sur à la plage pour voir si des renforts arrive, et toi ca va ?

    -Oui merci.

    Je me retournais pour pouvoir voir comment aller Sehun, je posais ma main sur son front, il était toujours aussi chaud, je lui fis un bisou sur la joue. Depuis qu’il s’était évanoui hier il ne s’était toujours pas réveiller et cela m’inquiéter vraiment.

    Tout à coup une furie arriva dans la grotte en hurlant.

    Baekhyun : LES GARS, LES SECOURS SONT ARRIVE ON EST SAUVE !!!!!

    Bon vous connaissez tous Baekhyun y faillais qu’il se passe quelque chose et bien figurez vous qu’il n’a pas réussi à s’arrêter, il s’est donc étaler de tous son long sur Kai et Suho qui étais toujours dans les bras l’un de l’autre.

    Baek’ : Vous êtes ensemble tout les deux vous auriez pu me le dire.

    Kai+Suho : QUOI !!

    Il y eu fou rire général dans la grotte, je m’approcher de Sehun et lui murmurais à l’oreille tout en lui caressant les cheveux.

    -C’est fini on va enfin pouvoir te soigné mon amour.

    Les secours arrivèrent avec deux brancard, deux pourquoi deux ?

    Je vis Lay qui nous montrer Sehun et moi aux secouristes

    -Je vais bien ne vous en faite pas occuper vous de Sehun d’abord

    Secouriste : Ne vous en faite pas on va s’occuper de lui d’accord, mais vos amis nous on dit que vous vous étiez blesser à la cheville hier, il vaudrait mieux pour vous de ne pas marcher le temps que nous sachions exactement ce que vous avez d’accord ?

    -D’accord.

    Je regardais les autres secouristes partir avec Sehun, je m’installer donc dans le mien et me laissais faire Xiumin s’approcha de moi pour me rassurer.

    -Ne t’en fait pas pour Sehun ils vont prendre soin de lui.

    Ils nous amenèrent donc dans un bateau et Sehun et moi étions transporté dans des chambres, je n’étais pas dans la même que Sehun et aucun de mes amis n’était là je commençais à paniquer car j’avais peur.

    -Calmez vous tous va bien d’accord, vous voulez que j’appelle l’un de vos ami ?

    -Oui…s’il vous plait.

    -Vous voulez quelqu’un en particulier.

    -Xiumin.

    Il était celui en qui j’avais le plus confiance, le secouriste partis et revint quelques minutes plus tard accompagner de Xiumin qui me pris directement dans ses bras.

    -Ça va allez je suis là d’accord

    -Vous voulez bien me laissez examiner votre cheville ?

    Je lui fis un petit oui de la tête et il commença à me bouger ma cheville, je me mordais la lèvre pour ne pas hurler de douleur.

    -Vous avez mal ?

    -Ou…oui

    -Elle est soit cassée soit fouler, il faudra vous faire une radio, le temps que l’on arrive à l’hôpital je vais vous mettre une attelle.

    Quand il eu fini de poser l’attelle il sorti et je me retrouver seul avec Xiumin.

    Luhan : Comment v…

    -Tu m’avais dis que tu n’avais pas mal

    Xiumin avait l’air énervé

    -Je sais que tu t’inquiétais pour Sehun mais tu dois nous le dire si tu ne vas pas bien.

    Mes larmes commencer à couler, je ne le fessais pas exprès, c’est vrai que j’avais mal mais pour moi c’était supportable.

    -Excuse-moi Lulu je n’aurais pas dû m’énerver mais tu aurais du nous le dire que tu avais mal.

    -Je sais, mais pour moi ce n’est pas important.

    -Pourquoi tu dis sa ?

    -J’ai toujours vécu dans la douleur alors avoir mal ne me fait plu rien, je suis désolé de ne pas te l’avoir dit, mais j’ai tellement l’habitude d’avoir mal.

    -Chut j’ai compris ne t’en fait pas, je suis désolé.

    -Xiumin, comment va Sehun ?

    -Il va bien ne t’en fait pas, il a une grippe et les secouristes on fait baissé sa fièvre, dans 2 ou 3 jours il sera totalement guérie.

    -Je suis soulagé merci.

     

    Voilà, je vais faire de mon mieux pour poster le chapitre 8 le plu vite possible, à bientôt :)


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique