• My Hope... Chapitre 1

    Voici ma toute nouvelle fanfic sur le JiKook, j'espère qu'elle vous plaira, bonne lecture !!!

     

    My Hope

     

    Jungkook est un jeune garçon de 17ans qui a été kidnappé à l’âge de 2ans, depuis il vit seul enfermé dans une cave. Mais un jour, qui ressemblé pourtant aux autres, quelqu’un est venu le sauver de cet enfer.

     

    Chapitre 1 :

    POV Jungkook

         Depuis combien d’année j’étais enfermé ici ? A quoi ressemblé le monde extérieur ? Ou tous simplement à quoi je ressemblé ? Je ne savais rien, je vivais depuis très longtemps dans cet endroit sale et sans lumière mais un jour que je pensais comme les autres, un espoir arriva. 

    POV Jimin

    Je me promenais dans la forêt, le seul endroit où l’on pouvait réfléchir et être seul. Mais alors que j’errais je vis une porte, on aurait dit une grotte ou peut-être un sous-sol. Vous me dirais personne n’aurais eu l’idée de rentrer là dedans sa pouvais tout simplement être des égouts, mais curieux comme je suis, mon esprit d’aventure me disais de pousser cette porte et rentrer. Malheureusement pour moi elle était fermée, je m’attendais à quoi franchement, mais ce n’est pas pour ça que j’allais renoncer. Je retournais chez moi pour prendre de quoi crocheter le cadenas et une lampe de poche (oui je sais ce n’est pas bien mais c’est plus fort que moi) et je revenu, une fois fait, (eh oui c’est l’un de mes talent cachais) j’entrais, descendis les escaliers, et devinez quoi, encore une porte, je fis pareil qu’avec la première. Quelle fut ma surprise quand je découvris un corps allongé au sol au fond de la pièce, mais qu’est-ce qu’il fessait là. Il était vraiment mal en point et très maigre, il devait avoir le même âge que moi. Je m’approchais doucement. 

    -Eh tu m’entends ? 

    Il sursauta et se retourna faiblement, mais il fut ébloui par la lumière, je baissai donc la lampe et le laissa s’habituer à la lumière. Il était vraiment très faible.

    -Qui...qui...es...tu ?

    -Je m’appelle Jimin et toi ?

    -Jun…Jungkook…

    Je ne pouvais pas le laisser là.

    -Va…t’en…avant…qu’il…revienne…

    Je le regardais surpris.

    -Qui, avant que qui revienne? 

    -La personne…qui m’a…enlevé…

    -Mais je ne vais pas te laisser ici.

    Je voulu le relever mais il m’attrapa faiblement le bras.

    -Je ne peux…pas sortir…

    -Hein pourquoi ?

    Il me montra sa cheville, elle était menottée à une chaine au mur. J’esquissai un sourire et m’approcha de sa cheville.

    -Si ce n’est que ca ne t’inquiète pas.

    Je fis pareil qu’avec les portes et crocheta la menotte, une fois fait je le portais et couru le plus vite possible hors de la forêt. Je m’arrêtais dans un petit endroit tranquille car je le sentais trembler.

    -Qu’est-ce qu’il y a, tu tremble ?

    -J’ai…j’ai froid.

    Quel con bien sûr qu’il avait froid il n’étais couvert que de simples vêtements déchirés qui devait être trop petit pour lui d’ailleurs. Je retirais ma veste et lui mit. Je repris ma course et l’amena directement à l’hôpital. Une fois arrivais, des médecins s’occupèrent de lui et me posèrent des questions. Je leurs raconta donc ma « trouvaille » et ils appelèrent la police. Dès que la police arriva elle me posa un tas de questions, mais une heure plus tard elle avait fini par découvrir pourquoi Jungkook se trouvait dans cet endroit. 

    Policier : Il c’est fait enlever à l’âge de 2ans, cela fait maintenant 15ans qu’il avait disparu, c’est un miracle de l’avoir retrouvait.

    Jimin : Vous savez par qui il a était enlevé ?

    -Un kidnappeur en série, mais grâce à toi on va lui tendre une embuscade et le coincé.

    -Mais pourquoi Jungkook c’est fait enlever ?

    -Ce mec ne kidnappait que des enfants orphelin, mais ne me demande pas pourquoi, car nous même n’en savons rien, ce mec est totalement fou, à en croire les médecins il a une maladie mental.

    -Attendez, Jungkook est orphelin.

    -Oui et je doute qu’il soit au courant, il a été enlevé quand il était petit donc il ne doit pas s’en souvenir. 

    C’était horrible, comment j’allais pouvoir lui annoncer ça ? Et comment a-t-il pu vivre 15ans dans cet endroit ?

    Quelques minutes après la discussion avec le policer une infirmière arriva, je lui demandai donc des nouvelles de Jungkook.

    -Son état est stable, mais il est sous-alimenté et déshydraté, on a donc dû le mettre sous perfusion.

    -Je peux allez le voir ?

    -Oui bien sûr mais je ne pense pas qu’il se réveille avant une bonne heure.

    Une heure, tant mieux sa me laisse le temps d’aller lui chercher des affaires et de lui acheter un petit quelque chose.

    -Euh Madame ?

    -Oui

    -Qu’est-ce qui va lui arriver maintenant, je veux dire…où va-t-il vivre comme il n’a pas de famille ?

    -Il va devoir aller dans un orphelinat ou dans une famille d’accueil.

    Un orphelinat ? Hors de question, une famille d’accueil ? Bingo j’avais trouvé. Je sortis de l’hôpital et appelais mes Hyungs et oui vous ne le savais peut-être pas mais je fais partis d'un groupe qui s'appelle les BTS, je leur expliquais la situation et leur demandaient si on ne pouvait pas héberger Jungkook. Bien évidemment cela n'allais pas être facile avec les fans, comment allais-t-on leur expliquer l'arriver d'une nouvelle personne et surtout pourquoi elle était là, mais je ne pouvais vraiment pas me résoudre à l'abandonner.

    -Allez Hyung s'il-te-plait.

    RapMon: Bon d'accord, je vais négocier avec le manageur, mais je ne te promets rien.

    -Merci infiniment Hyung.

    J’étais sûr que le manageur accepterait, il était vraiment très gentil et fessait tout pour nous, il ne laisserait jamais une personne dans le besoin. 

    Vous vous demandez surement pourquoi j’aide ce garçon que je ne connais même pas, et bien figurais vous que moi aussi je me posse la question, mais je ne sais pas, j’en ressens le besoin.

    Après mon coup de fil, j’allais donc chercher des affaires, je lui achetais une peluche, comme ca il ne se sentira pas seul quand je ne serais pas là (Jimin fait gaffe t’as les chevilles qui gonfle) et un bouquet de fleur. Je commençais ensuite à retourner au dortoir mais je me rendis compte de quelque chose. Quel con, mes vêtements ne lui irons jamais, il a l’air plus grand que moi et puis merde de toute façons je ne sais pas quelle taille il fait. Je pris donc mon jogging et un haut assez large qui était légèrement trop grand pour moi. Je n'oubliais pas au passage d'informer mes Hyungs que j'allais rester auprès de Jungkook, je retournai ensuite à l’hôpital. Jungkook dormait profondément et n’avait pas l’air de souffrir, je mis les fleurs que j’avais acheté dans un vase, déposa les affaires dans l’armoire et je m’assis à côté de son lit en attendant qu’il se réveille.  

    Je jouais avec mon téléphone quand j’entendis des gémissements de douleur, je relevais la tête et pus constater que Jungkook commençait à se réveiller. Malheureusement je pus constater aussi que son visage qui était si paisible tout à l'heure était en train de se tordre de douleur. J'appelais une infirmière qui m'expliqua que c'était normal, car les médecins lui avaient injecté des vaccins contre plusieurs maladies par précautions, car il n'avait jamais pu les faire. Je retournais donc auprès de Jungkook qui continuait à se tordre de douleur, des larmes commençaient même à coulées, ce n'est pas possible, ils ne pouvaient pas le laisser souffrir comme sa. Je retournais donc voir les infirmières mais cette fois ci je fus plus insistant, je pense qu'elles ont pus constater que je perdais facilement mon sang froid. Elles finirent donc par venir voir Jungkook et constatèrent qu'il souffrait vraiment beaucoup et que ce n'était pas normal, elles lui injectèrent des antidouleurs (comme s’ils ne lui avaient pas déjà injecté beaucoup de trucs) et repartir. Je me rassis près du lit et lui pris la main pour essayer de le rassurer. Quelques minutes plus tard, la douleur avait l'air d'être passée et il ouvrit enfin les yeux. Il me regarda pendant un moment puis il inspecta les lieux, il sentis ensuite le tuyau dans son nez et voulu le retirer.

    -Non ne touche pas, c'est pour t'aider à respirer.

    Il regarda ensuite ses bras et vu d'autres fils. Je voyais bien qu'il ne comprenait pas et qu'il commençait à paniquer. Je lui expliquais donc qu'il se trouvait dans un hôpital et à quoi servait tout ces fils (enfin le peu que je savais).

    -Dis Jungkook pourquoi tu dis rien?

    Il baissa les yeux et les releva quelques secondes plus tard pour me regarder.

    -Dis quelque chose, je ne te veux aucun mal tu sais.

    Je m'assis sur son lit et posa ma main sur son bras pour lui faire comprendre que je voulais l'aider. Sa réaction me déstabilisa légèrement, il s'était mis à pleurer. Je me penchais légèrement et lui caressa doucement les cheveux.

    Jungkook: Merci

    -Ah tu t'es enfin décidé à reparler.

    C’est à ce moment qu’une infirmière entra dans la chambre, Jungkook pris peur et s’agrippa à mon bras comme si sa vie en dépendait. 

    -Eh calme toi, c’est une infirmière elle est là pour t’aider à aller mieux.

    L’infirmière s’approcha, surement pour lui faire passer des examens de contrôle mais Jungkook se tenais encore plus fermement à moi. 

    Infirmière : Jungkook il faut que je vous ausculte.

    -Non, non je veux pas…je t’en supplie Jimin dit lui de ne pas me toucher.

    Il était parsemé de tremblements et son visage était inondé de larmes, cela me fessait vraiment mal au cœur de le voir dans cet état.

    Infirmière : Je suis désolé mais si vous ne me laissez pas vous ausculter de votre plein gré nous allons devoir le faire de force et cela risque d’être pire pour vous.

    Voyant le refus de Jungkook l’infirmière alla appeler des renforts et un médecin, ils me firent sortir de force car Jungkook ne voulais pas me lâcher, une fois qu’ils eurent réussi à me détacher de lui, je pus l’entendre hurler mon nom. Une torture, c’était une vrai torture, j’étais devant la porte de sa chambre à l’entendre hurler la mort, il hurlait à s’en briser la voix, puis tous d’un coup plus rien, je voulu entrer pour allez voir ce qui si passé mais l’infirmière qui était devant la porte m’en empêcha. Quelques minutes plus tard, le médecin sortit.

    -Qu’est ce que vous lui avait fait, pourquoi je l’entends plus ?

    -Nous n’avons pas eu d’autres choix que de lui injecter des calmants et des somnifères pour le calmer et pouvoir l’ausculter, et nous allons continuer le temps qu’il sera ici ou sinon nous ne pourrons pas l’approcher et cela risque d’être problématique. Le seul problème avec ce « traitement » c’est qu’il sera toujours faible et très fatigué.

    -Sa je m’en doutais, je peux aller le voir ?

    -Oui prenais bien soin de lui, il en a vraiment besoin après tout se qu’il a vécu. 

    Sur le coup j’étais totalement d’accord avec lui, je m’apprêtais à rentrer dans la chambre quand le médecin m’interpela.

    -Nous avons étaient obliger de l’attacher tout à l’heure, s’il ne s’agite pas vous pouvez le détacher.

    L’attacher ! Le pauvre il a dû avoir vraiment peur, je rentrais enfin dans la chambre et le vis allonger dans son lit en pleur, le regard dans le vide. Je m’approchais de lui mais quand je posai ma main sur son épaule il sursauta en me hurlant de partir et qu’il ne voulait plus me voir.

    -Jungkook c’est moi Jimin.

    -JE SAIS TRES BIEN QUE C’EST TOI, NE M’APPROCHE PAS POURQUOI TU M’AS LAISSE SEUL !!

    -Je suis désolé, si j’avais pu je serai resté avec toi mais ils m’ont obligé à sortir, je suis vraiment désolé.

    Je m’approchais et lui caressa doucement les cheveux pour le rassurer et le calmer, il se débâtait contre les liens étant toujours attaché, j’en profiter donc pour me pencher et lui chuchoter à l’oreille des paroles réconfortantes. C’est seulement au bout de très longue minute qu’il fini par ce calmer. 

    -Tu me pardonne ?

    Il me regarda enfin dans les yeux et je pu y voir toute sa peur, il était totalement terrifier.

    Jungkook : Je suis désolé, je sais très bien qu’ils ne voulaient pas que tu reste mais j’ai tellement peur, c’est la première fois que je sors de cette cave où j’étais retenu prisonnier, je ne connais rien et tu es la seule personne que je connaisse, j’ai…j’ai tellement peur tu comprends.

    -Oui je comprends ne t’en fait pas je suis là d’accord, je vais te faire découvrir la vie, et jamais je ne t’abandonnerai jamais ok tu me fais confiance ?

    -Ou…oui

    Je lui fis un sourire et passa ma main dans ses cheveux, il avait l’air très fatigué car il avait de grosses cernes. 

    -Jimin je t’en supplie tu peux me détacher ?

    -Tu me promets de rester calme ?

    -Je…je vais essayer…

    Je le détachais et alla prendre la peluche que je lui avais acheté plus tôt.

    -J’ai quelque chose pour toi.

    Je lui tendis la peluche et il la regarda intriguer. Au début j’avais cru que cela ne lui plaisait pas puis je compris, il ne savait pas ce que c’était.

    Jungkook : Qu’est-ce que c’est, c’est tout petit et tout doux j’aime beaucoup.

    -Sa s’appelle une peluche.

    -Une peluche ? J’aime bien !

    Il la sera contre lui et me fis un immense sourire, il était magnifique quand il souriait. Je m’assis sur son lit et il venu posait sa tête sur mes cuisse se qui me surpris. 

    Jungkook : Tu vas partir ?

    Sa questions me surpris, ne mis attendant pas vraiment.

    -Pas pour l’instant mais quand les visites seront terminées je serais obligé.

    -Je veux pas que tu partes.

    Des larmes menacé de nouveau de couler.

    -Hé pleure pas d’accord, je reviendrais tout de suite le lendemain à la première heure.

    -Je t’en supplie ne pars pas, si tu pars je viens avec toi ou je saute par cette fenêtre.

    -HEIN !!! Mais qu’est ce que tu raconte ca va pas la tête.

    -Alors pars pas.

    Je soupirais, si sa ne tenais qu’à moi je ne partirais pas car je savais qu’il avait peur tout seul et c’est dans ce moment de réflexion interne où je cherchais désespérément une solution que le médecin arriva pour me sauver la vie.

    -J’ai fait une demande spécial pour que tu puisses rester car tu es le seul qui puisse nous aider avec Jungkook, si tu le veux bien, évidemment ?
    -Merci beaucoup docteur, bien sûr que je veux bien.
     

    Et il repartit.

    Jungkook : Tu vas rester alors ?

    -Oui je reste avec toi, mais il va falloir que tu me fasses de la place dans ton lit.

    -J’en avais déjà l’intention, j’arriverai jamais à dormir sans toi, j’ai bien trop peur.

    -Ah bon t’as ma peluche pourtant je pensais que sa suffirait ?

    -Non c’est pas pareil.

    -Allez fait moi une place.

    Il se décala pour me laisser une place dans son lit, je retirais mon pantalon pour être un peu plus à l’aise et me glissa sous le drap me collant à Jungkook car c’était un lit une place je rappel.

    Jimin: Ca va tu n’es pas trop mal installer?

    -Non t'es confortable tu sais.

    -Non je savais pas, pourtant c’est pas la première fois que je dors avec quelqu'un, mes Hyungs aiment bien venir squatter mon lit de temps en temps.

    -Moi si.

    Sa voix n'avais été que murmure et pleine de tristesse. Je le serrais un peu plus dans mes bras pour le rassurer et il ne tarda pas à s'endormir, il était mort de fatigue à cause de tous ce qu'on lui avait injecté. Quand à moi, j'avais du mal à m'endormir, j'étais confus, qu’est ce que je ressentais pour lui au juste, je n'arrivais pas à savoir. Pendant que j'étais perdu dans mes nombreuses réflexions, une infirmière arriva.

    Infirmière: Et bien vous en avez de la chance, ce n'est pas nous qui pourrions l'approcher comme vous, vous avez l'air d'être quelqu'un d'important pour lui.

    Elle changea ses perfs et parti, ce qu'elle venait de me dire m'avais intrigué, alors j'étais important pour lui, bizarrement cela m'avait fait sourire et je m'endormi toujours ce stupide sourire aux lèvres.


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :