• My Hope... Chapitre 10

    Chapitre 10 :

    « Les gens ne se souviendront peut-être pas exactement de ce que vous avez fait ou dit, mais ils se souviendront toujours des émotions qu'ils auront éprouvé à votre contact »

    Tony Hsieh

    ----------------------------------------------------

    Cela devait bien faire une heure que j'attendais que les médecins reviennent et je commençais à vraiment m'inquiéter. L'infirmière essayait de me rassurer du mieux qu'elle pouvait, mais mon inquiétude se fessait de plus en plus grande.

    C'est seulement une demi heure plus tard que les médecins revinrent avec Jimin qui était allongé dans le lit, toujours inconscient, un masque à oxygène sur le visage et d'une pâleur à faire peur.

    Je fixais donc le médecin, incitant celui-ci à parler.

    Médecin : Votre ami est seulement tombé malade, ce n'est rien de grave. Son évanouissement est dû à une forte fièvre et une énorme fatigue. Qui est plus est, cela devait faire un moment qu'il était malade, mais comme il ne c'est pas soigné, les symptômes se sont donc amplifié. Quelques jours de repos et votre ami sera de nouveau en pleine forme.

    J'étais soulagé, Jimin n'avait rien de rave et c'est tout ce qui m'importait.

    - J'ai aussi entendu dire que vous souhaitiez avoir une autre chambre n'est ce pas?

    J'acquiesçais.

    - C'est bien ce qui me semblais, j'ai donc fais le nécessaire et j'ai pus vous obtenir une chambre privé.

    Un énorme sourire se forma sur mon visage, j'allais pouvoir prendre soin de mon Jiminie.

    - On va tout de suite vous transférer, c'est plus pratique pour nous aussi car ce la nous permet de libérer un lit, nous manquons cruellement de place en ce moment.

    Les médecins repartirent donc avec le lit de Jimin, surement pour déjà l'amener dans la chambre. Une infirmière m'aida ensuite à aller dans mon fauteuil et m'emmena également dans notre nouvelle chambre.

    Infirmière : Ne vous en faite pas pour vos affaires, quelqu'un va s'occuper de vous les ramener.

    Nous arrivions dans la chambre et je fus surpris de découvrir à qu'elle point celle-ci, contrairement aux autres, ne ressemblait pas du tout à une chambre d'hôpital, on aurait dit une chambre tout ce qu'il y a de plus normal, enfin je pense, parce que à par ma nouvelle chambre au dortoir, je n'avais jamais d'autre chambre. Il y avait beaucoup de couleurs et elle était légèrement décoré, cela me changeais des chambres entièrement blanche et sans aucun décoration avec seulement quelques meubles pour combler le vide de la pièce. Jimin était déjà installé dans le grand lit qui trônait au milieu de la pièce. L'infirmière m'aida à m'installer dans le lit puis elle repartit. Je m'installais le plus confortablement possible puis me blottit contre Jimin, il était encore brûlant et sa respiration était saccadée. L'infirmière m'avait laissé une bassine d'eau froide avec un torchon pour que je puisse faire baisser sa fièvre. Je mouillais le torchon et commençais à le passer sur le visage de Jimin. Je commençais à descendre, son cou, ses clavicules, puis je me stoppais. Mais qu'est ce que je fessais, pourquoi est ce que j'avais envie de descendre plus bas et de découvrir un peu plus son corps? Je ne devais pas, il était malade, c'était comme si je profitais de lui.

    Une fois que je sentis qu'il allait un peu mieux, je reposais le torchon et vint de nouveau me blottir contre lui. Je me sentais bien dans ses bras, cela fessait un moment que je n'avais pas était aussi près de lui et contre lui, à part quand il me fessait un câlin ce matin. C'est ainsi que je m'endormis totalement comblé grâce à la présence à mes côtés.

    Je me réveillais le lendemain en sentant une main dans mes cheveux. C'était agréable, cela me détendais beaucoup et m'apaisais. J'ouvris doucement les yeux et tombé nez à nez sur le magnifique visage de Jimin. Il avait l'air d'aller beaucoup mieux, je lui fis un grand sourire auquel il répondu.

    Jimin : Je suis près à parier que c'est grâce à toi que l'on a pu changer de chambre.

    Gênais, mes joues se tintèrent de rouge et j'allais cacher mon visage au creux de son cou.

    -Arrête de te cacher, tu n'as pas à être timide avec moi.

    J'hochais légèrement la tête pour lui montrer que j'avais compris. Je remarquais ensuite qu'il avait encore les joues légèrement rougis, je posais donc ma main sur son front et je pus constatais qu'il avait encore de la fièvre. Je me dégageais donc de ses bras pour me retourner et récupérer le torchon dans la bassine.

    - Kookie, qu'est ce que tu fais?

    Une fois le torchon humidifié, je me retournais pour le poser sur le front de Jimin. Le contact du torchon frais sur son front lui fit lâcher un soupir de bien être qui me fit sourire.

    -Merci mon ange.

    Je n'étais toujours pas habitué à ces surnoms. J'aimais beaucoup les petits surnoms qu'il me donnait, moi aussi je voulais lui en donner, mais aussi surtout lui dire que je l'aime. Je voulais reparler, je voulais LUI reparler, je devais lui dire, je devais lui dire qu'un son était sortit de ma bouche, peut-être que cela voulait dire que j'allais bientôt reparler, je sais que cela ferait vraiment plaisir à Jimin. Je devais lui dire!

    Je me dégageais de nouveau de ses bras pour me redressais et fouiller dans ma table de chevet pour essayer de retrouver mon carnet. D'ailleurs les infirmières ne m'avaient toujours pas ramenaient ma peluche, c'était mon tout premier cadeau et surtout, c'était un cadeau de Jimin, elle me manquait, il fallait que je la récupère.

    -Kookie, qu'est ce que tu cherches?

    " Mon carnet"

    -Ah, appelle une infirmière, peut-être qu'elles savent où il est.

    Jimin avait raison, mais je voulais allait le chercher moi même et au passage récupérer aussi ma peluche. Je me redressais et me levais du lit en fessant attention à mes appuis pour ne pas tomber.

    Qu'est ce que tu fais ? Tu n'es pas encore rétablie, tu ne devrais pas te lever.

    Je ne l'écoutais pas et m'installais dans mon fauteuil que l'infirmière m'avait laissé près de mon lit.

    -Kookie, où est ce que tu vas ?

    Il commença à ce redresser mais il gémit de douleur, il devait surement avoir des courbatures à cause de sa maladie. Je lui fis donc signe de ne pas bouger.

    - Mais Kookie...

    " Je reviens"

    Malheureusement, mon niveau de langue des signes n'était pas assez élevé pour que je puisse lui expliquer.

    - Tu fais attention hein ?

    J'acquiesçais et sortis de la chambre. Heureusement pour moi, je croissais l'infirmière que j'appréciais.

    Infirmière : Jungkook, qu'est ce que tu fais là, tu devrais être dans ta chambre en train de te reposer.

    Je lui fis signe que je voulais écrire et elle me donna une feuille et un stylo. Je lui écrivis donc que je cherchais mon carnet et que je voulais récupérer ma peluche.

    - Une collègue est en train de regrouper vos affaire, si tu veux on peut aller voir, je ne pense pas qu'elle ait fini, comme ça tu vas pouvoir récupérer ton carnet et ta peluche.

    J'acquiesçais et elle me poussa jusqu'à l'ascenseur pour pouvoir rejoindre notre ancienne chambre. Une fois à l'intérieur, l'infirmière demanda à sa collègue puis elle chercha dans un tiroir et en sortis mes carnet ainsi que mes crayons et pris ma peluche sur le lit. Elle me la tendit et je la serais fortement contre moi.

    - Je ne sais pas c'est quel carnet que tu voulais donc j'ai pris les deux d'accord.

    J'hochais la tête et elle me ramena dans ma chambre. Jimin attendait mon retour assit dans le lit, quand il ne vit franchir la porte avec l'infirmière il sourit, content de mon retour.

    - Merci madame d'avoir pris soin de lui.

    - Il voulait récupérer certaine de ses affaires dans votre ancienne chambre.

    Jimin remarqua que je tenais fermement la peluche qu'il m'avait offerte dans les bras ce qui le fit de nouveau sourire. L'infirmière m'aida à retourner dans mon lit et me tendit mes carnets, je lui mimais un merci et elle repartit.

    ---------------------------------------------

    Voilà, j'espère que ça vous a plu, à bientôt!!!;)


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :