• My Hope... Chapitre 14

    My Hope... Chapitre 14

    Pour ceux qui se demandé à quoi ressemblé la chambre froide dans laquelle étaient enfermé Jimin et Jungkook, elle ressemble à peu près à ça, c'est une chambre froide en extérieur et pour l'intérieur il faut imaginer qu'il y a un peu de glace et des armoires et qu'il est impossible d'ouvrir les portes de l'intérieur.

    Chapitre 14 :

    « La force, c'est de pouvoir regarder la douleur en face, lui sourire et continuer malgré ses coups à se tenir debout. »

    ------------------------

    Je restais totalement figé, comment cet homme avait il pu lui faire ça. Jungkook n'avait pas de parents et il avait osé lui retirer la seul famille qui lui resté. C'était horrible, Jungkook avait l'air de tellement aimer son frère.

    - Jiminie ?

    Il avait encore les larmes aux yeux et quelques larmes continuées de couler

    - Oui ?

    - Je veux te raconter, la mort... la mort de Shiro

    - Si tu veux Kookie, mais ne te force pas si c'est trop dur d'accord

    - Ça risque d'être long. Au tout début, on était enfermé dans une chambre, pas dans la cave où tu m'as retrouvé. On a toujours vécu là haut, Shiro m'a appris à parler, à écrire et à compter.
     Il m'a aussi appris pleins d'autres chose, car il avait une bibliothèque dans la chambre et Shiro me lissait tout le temps des histoires. Mais un jour, cet homme est venu pour nous apporter notre seul repas de la journée, mais contrairement aux autres jours ou il nous ramener une assiette chacun, il n'a ramené qu'une seule assiette qu'il a posé devant moi. Il m'a injecté ma dose quotidienne mais j'ai tout de suite sentis qu'elle était plus forte que d'habitude car je n'arrivais à peine à bouger. Il c'est ensuite approché de Shiro et il a pointé une arme sur lui, c'est là que j'ai compris.
     Il était venu pour tuer Shiro. Shiro avait aussi compris et il... il lui a demandé s'il pouvait me dire au revoir avant qu'il ne le tue...

    Les larmes de Jungkook avaient de nouveau doublés

    - A notre grande surprise il a accepté et Shiro est venu me prendre dans ses bras et il m'a fait ses adieux, c'est à ce moment qu'il m'a fait promettre de ne pas perdre espoir et qu'un jour je verrais la lumière du jour et il m'a fait promettre de ne pas pleurer sa mort une fois dehors et d'être heureux. C'étaient ses dernières volontés, alors même si je savais que se serait dur de ne pas pleurer sa mort, j'ai accepté. Après ça, ce malade, lui a tiré dessus et comme si se n'était pas déjà dur de l'avoir vu tuer mon frère devant mes yeux, il a laissé le corps dans la chambre pendant plusieurs jours. Je voyais donc le corps de mon frère mort dans son propre sang tout les jours. Les premiers jours, j'ai totalement désespéré et je me suis même mis à dormir près de son corps froid dans ses bras dans l'espoir qu'il ouvre les yeux à mon réveille. Jimin, c'était.... c'était vraiment horrible, rien que d'y penser, j'ai l'impression de le revivre une seconde fois, et d'avoir revu son corps sans vie, ça fait tellement mal.

    - Chut... je suis là maintenant Kookie, je vais t'aider à aller mieux et à ce que cela fasse moins mal, je l'ai promis à ton frère que je te rendrais heureux.

    - Merci Jimin, je serais mort si tu ne serrais pas venu dans cette cave ce jour là

    - N'y pense plus mon ange, je suis là maintenant.

    Kookie continua à pleurer pendant encore plusieurs minutes avant de se calmer. Le froid commençais à se faire de plus en plus ressentir et je commençais à ne plus vraiment sentir mes membres, si cela continué, nous allions vraiment finir par mourir de froid. Je vous en supplie Hyungs faite vite, on ne va plus tenir très longtemps.

    P.O.V Suga :

    Cela fessais maintenant 2 heures que nous avions appris l'enlèvement de Jimin et Jungkook et tout le monde étaient sur les nerfs. Les flics avaient finalement réussi à retrouver l'enfoiré qui avait enlevé Jungkook la première fois et qui c'était écharpé de prison il y a de cela une semaine. J'étais sûr que c'était lui qui les avait enlevés. Nous étions dans la salle d'interrogatoire de la police et ils étaient en train d'interroger ce salop.

    Flic : Où sont-ils ?

    - Tic tac tic tac le temps passe et leurs vies s'estompent... Tic tac tic tac....

    Cela fessait plusieurs minutes qu'il répété les mêmes mots, je commençais légèrement à perdre patience

    -Tic tac tic tac le temps passe et leurs vies s'estompent...

    Je fini finalement par péter les plombs, je m'approchais de lui et je lui décrochais une droite qui le fit tomber en arrière. Jimin avait toujours était un petit frère pour moi, je ne supporterais pas qu'il lui arrive quelque chose et Jungkook, ce pauvre gosse fragile mériter une vie meilleur et je ne laisserais personne empêcher cela. Je le relever de la chaise et le plaqua au mur en lui tenant le col de sa chemise.

    - OU ILS SONT ESPÈCE D'ENFOIRÉ, DIS MOI OU ILS SONT OU JE TE DÉFONCE TA SALE GUEULE

    - Tic tac...

    Il n'eut pas le temps de finir que je lui décroché de nouveau une droite.

    - TA GUEULE, DIS MOI OU ILS SONT OU JE T'ASSURE QUE TU LE REGRETTERAS

    Je perdais complètement les pédales et si cela continué, je n'arriverais plus à me retenir et j'allais lui casser la gueule ici et maintenant.

    RapMon : Calme toi Yoongi

    - Désolé Namjoon mais là tu m'en demande trop

    Je repris de nouveau le col de sa chemise et le re-plaqué au mur.

    - T'as intérêt de parler espèce d'enfoiré par ce que je t'assure que j'arriverais pas longtemps à me retenir de te tuer tu m'entends

    Il me regarda dans les yeux et un sourire se dessina sur son visage

    - J'aime ce regard, celui qui veut dire que tu es près à tuer

    Je serrais les dents et lui cracha au visage

    - Si c'est pour protégé ma famille je ferrais n'importe quoi

    - Et moi j'ai fait en sorte de venger mes fils.

    - En tuant des innocents, VOUS FOUTEZ DE MA GUEULE !!

    - Je veux que les gens sache ce que mes fils ont ressentis, c'est enfoiré ont tué l'un de mes enfants devant les yeux de l'autre, mon deuxième fil c'est suicidé parce qu'il ne supporté plus de vivre avec ça. Ils ont détruit ma vie, je les ai tué et maintenant je fais ressentir ma souffrance aux autres, je veux que les gens sache ce que j'ai ressentis.

    - N'essayez même pas d'obtenir ma compassion, cela ne m'empêchera pas de vous casser la gueule, alors maintenant tu vas me dire où ils sont TOUT DE SUITE !!!

    - Tu me fascine je trouve que tu me ressemble beaucoup, je vais te dire où ils sont. Ils se trouvent dans une grande chambre froide d'une vieille usine abandonné, tu ne sauras rien de plus.

    Je lui remis une droite et je m'accroupis pour être à sa hauteur.

    - Je ne suis pas comme toi, et je ne le serrais jamais, parce que moi, comparé à toi, je n'ai et ne tuerais jamais personne.

    Je lui foutu un coup de pied dans les côtes et je partis rejoindre les autres.

    Flic : Merci jeune homme, grâce à vous on va pouvoir retrouver vos amis plus facilement. Nous allons fouiller toutes les chambres froides encore possible d'utilisation, nous allons vite les retrouver ne vous en faite pas.

     Jimin, Jungkook, on arrive, tenaient bon....


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :