• Tu as changé ma vie... Chapitre 1

    Voilà le premier chapitre, désolé s'il y des fautes d'orthographe. Bonne lecture et n'hésitez pas à laisser un commentaire ;P

     

    Tu as changé ma vie…

     

                « Personne ne peut changer une autre personne, mais une personne peut être la raison pour laquelle quelqu’un change. »

     

     

    Chapitre 1 : 

     

    «  Nous ne faisons pas de nouvelles rencontres par accident. Elles sont destinées à croiser notre chemin pour une raison »

     

    --------------------------------------------------------------------------------------------

     

    Je m’appelle Luhan, j’ai 16 ans et je viens de déménager, j’ai changé de lycée et aujourd’hui est mon premier jour dans mon nouveau lycée. J’ai un peu peur car j’arrive en milieu d’année.

    Je déambule dans les couloirs du bahut à la recherche de ma salle, lorsque je rentre dans quelqu’un se qui me fait tomber par terre. Je lève la tête et m’aperçois que la personne que je viens de bousculer est un garçon plutôt grand et blond. Il me regarde d’un regard noir qui pourrait vous tuer s’il le pouvait, il me prend par le col et me claque contre les casiers, je pousse un petit cri de douleur qui le fait sourire.

    -Tu pourrais regarder où tu vas le nouveau, me dit-il avec un sourire moqueur.

    -Je suis vraiment désolé, je n’ai pas fait attention.

    -Je m’en fou de tes excuses met toi à genoux et supplie-moi de te pardonner.

    Je le regarde choqué par sa demande et je lui fais non de la tête. Il me regarde énervé par mon refus il me met un coup de poing dans le ventre et me dit d’un ton froid.

    -Tu as osé refuser et bien tu vas le regretter. Prépare-toi à venir me supplier de te laisser tranquille.

    Il me lâche et part suivie par son amie qui avait un grand sourire content de ce qui venait de se passer.

    POV Narrateur :

    Plus loin un groupe de 9 garçons avait vu la scène.

    Chanyeol : Ce n’est pas vrai Kris vient de traumatiser le nouveau.

    Baekhyun : Pire, le nouveau a refusé de se mettre à genoux, il va avoir des ennuis.

    Lay : Kris est vraiment qu’un salaud.

    Xiumin regarda Luhan et vit qu’il commençait à pleurer. Il se retourna vers ses amis et leur dit :

    - On peut pas le laisser comme ça.

    Suho le chef de la bande le regarda et lui dit :

    -Tu as raison allons le voir.

    Xiumin n’avait même pas attendu que son chef finisse qu’il partit en courant voir Luhan, il s’approcha de lui et s’accroupit pour être à sa hauteur. Il avait le visage inondé de larmes.

     

    -Salut, je m’appelle Xiumin et toi ?

    -Luhan dit-il entre deux sanglots.

    -Ca va ?

    Luhan hocha la tête de haut en bas en signe d’affirmation.

    Xiumin se releva et lui tendit la main pour l’aider à se relever. Luhan hésita puis lui prit la main et se releva. Le reste du petit groupe arriva et se présenta à Luhan.

    Suho : Tu veux venir manger avec nous ce midi ?

    Luhan écarquilla les yeux, il était surpris par la demande du chef.

    -Je ne veux pas déranger, dit-il en baissant les yeux.

    Xiumin : Mais non t’inquiète, tu fais déjà parti de la bande, lui répondit-il en lui faisant un clin d’œil.

    POV Luhan :

    J’étais tellement content qu’ils m’aient accepté que je ne pûs retenir quelques larmes.

    Chen : Mais non pourquoi tu pleures, t’as mal quelque part ?

    Luhan : Non, c’est juste que je suis content que vous m’ayez accepté aussi vite. Lui répondis-je avec un sourire.

    Ils me prirent tous dans les bras dans un câlin collectif j’étais heureux de m’être fait des amis aussi vite même si je m’étais aussi fais des ennemis.

    Xiumin : Tu es en quelle salle ?

    Je regardai mon emploi du temps

    -336, lui répondit-je

    Kai : Tu es dans notre classe.

    Luhan : Vous êtes tous dans la même classe ?

    Sehun : Ouais on peut dire qu’on a eu de la chance.

    Celui qui venait de me répondre était un grand blond que je trouvais vraiment magnifique. Je le regardai et il me fit un grand sourire auquel je répondis par l’un de mes plus beaux sourires.

    Arrivé dans la salle de classe, ils me laissèrent me présenter à la classe et le prof me dit d’aller m’asseoir à côté de Sehun qui leva la main pour se faire remarquer

    J’allai m’asseoir à côté de lui, il me regarda et me sourit, il m’aida à suivre les cours en me donnant ses cahiers pour que je puisse savoir où ils en étaient.

    Il était midi tout mes amis nous attendaient dans le couloir, je sortis les rejoindre avec Sehun. Arrivé à la cantine, je me dirigeai vers la table où étaient mes amis accompagnés de Xiumin, lorsque quelqu’un me fit un croche pied, je m’étalai de tout mon long sur le sol de la cantine, mon plateau me tomba dessus, ce qui provoqua un rire général dans la cantine. Xiumin se précipita vers moi.

    -Viens on va aux toilettes pour nettoyer tout ça.

    Le chef de la bande s’approcha de celui qui m’avait fait tomber.

    Suho : Kris t’es vraiment qu’une enflure pourquoi t’as fait ça ?

    Kris : Il le méritait, dit-il avec un sourire narquois.

    Suho lui lança un regard noir.

     

    Pendant ce temps dans les toilettes :

    Xiumin essayait de faire partir les taches de sauce sur mon uniforme.

    -Voilà, j’ai réussi à les faire partir.

    Xiumin me regarda j’avais la tête baissé.

    -Ne t’en fais pas ce n’est pas grave, me rassura-t-il

    -Je viens de me faire humilier, dis-je sentant les larmes me monter aux yeux.

    -C’est pas grave ont est là nous ont s’en fiche de ce que pensent les autres.

    Je relevai la tête et le regardai, il me fit sourire auquel je répondis pour lui montrer que j’avais compris.

    Nous retournions nous asseoir avec les autres qui me regardés avec inquiétude, je leurs fis un sourire pour les rassurer. Je m’assis à côté de Xiumin qui me donna un peu de son repas car le mien avait fini par terre.

    --------------------------------------------------------------------------------------------

    « C’est plus facile de mentir que de dire la vérité. C’est plus facile de trahir que de rester fidèle. C’est plus facile de fuir que de faire face. C’est plus facile d’oublier que de s’engager. Certain ont choisi la facilité et d’autres ont compris que le bonheur se gagne dans la difficulté. »

    Fénelonde.

    --------------------------------------------------------------------------------------------

    Le repas finit nous sortions dans la cour pendant le temps qu’il nous restait avant de reprendre les cours. Nous nous installions sous un grand arbre.

    Chen : C’est notre endroit préféré on se retrouve toujours ici, m’expliqua-t-il.

    J’étais vraiment fatigué entre mon déménagement et les humiliations de Kris, je posai ma tête sur les jambes de Xiumin, en quelques heures j’étais devenu très proche de lui, il était toujours la quand j’en avais besoin, je ne sais pas pourquoi mais je me sentais en sécurité près de lui, il était devenu comme un grand frère pour moi. Il me caressait les cheveux ce qui me détendait, je finis donc par m’endormir à cause de la fatigue. Je sentis quelqu’un me secouer doucement, j’ouvris donc les yeux avec difficulté à cause du soleil et vit que c’était Xiumin, je me relevai encore à moitié endormi.

    Xiumin : C’est l’heure d’aller en cours.

    Luhan : Je me suis endormi, je le regardai confus.

    Kai : Ben oui ça se voit non, me dit-il en rigolant.

    Luhan : Je ne m’en suis même pas rendu compte.

    Lay : C’est que tu devais vraiment être fatigué.

    Luhan : Sûrement.

    La cloche retentit nous devions donc retourner en cours, super, et maintenant j’étais à moitié endormi. Je luttais pour garder les yeux ouvert pendant les cours, ce qui n’a pas été facile, Sehun a dû me donner plusieurs coups de coude pour m’empêcher de m’endormir. La cloche retentit de nouveau ce qui annonçait la fin des cours, je m’étirai et gémissais de bonheur, enfin fini. Je sortis de la classe accompagné de Sehun pour aller rejoindre nos amis qui nous attendaient dans le couloir. Arrivé devant le bahut je leur dis que j’habitais vers la gauche, Sehun me dit que lui aussi, nous faisions donc le chemin ensemble. Arrivé devant chez lui je m’aperçus que j’habitais la rue juste à côté, nous nous disions au revoir et je rentrai chez moi.

    Le soir je reçus un message de Sehun.

    « Tu veux que l’on fasse le chemin ensemble demain matin ? »

    « Oui bien sûr »

    « Ok, ben rendez-vous à 7h30 devant chez moi »

    « Ok, à demain »

    Le lendemain matin 7h20 :

    Ma mère me réveilla me demandant pourquoi je n’étais toujours pas levé, je regardai mon réveil « 7h20 »

    -Merde, je suis en retard.

    Je sautai de mon lit et me prépara en quatrième vitesse, 7h35, j’arrivai devant chez Sehun essoufflé.

     -Désolé, je suis en retard.

    -C’est pas grave, on a encore le temps.

    Nous nous mettions en route vers le bahut parlant de tout et de rien, arrivés devant le portail nous saluions nos amis qui nous attendaient, bien évidement nous étions les derniers. Nous étions en train de monter les escaliers quand la personne qui passa à côté de moi me donna un violent coup d’épaule, se qui me fit tomber en arrière, heureusement Sehun était derrière moi et me rattrapa, il me tenait par la taille nos corps étaient très proches l’un de l’autre ce qui me fit rougir.

    Xiumin : TAO !!!

    Il venait d’hurler le nom de celui qui m’avait fait tomber, c’était celui qui suivait toujours Kris. Je vis Xiumin qui voulu aller le voir mais Suho le retenu prenant le devant.

    Suho : pourquoi t’as fait ça, tu te rends compte que si Sehun ne l’avait pas rattrapé il aurait pu être gravement blessé voire pire, c’est Kris qui t’as demandé de faire ça avoue-le ? dit-il en lançant à Tao un regard rempli de haine.

    -De un, j’ai fait ça parce que j’en avais envie, de deux, je n’en ai rien à faire de ce qui aurait pu lui arrivé, il aurait pu crever je m’en fiche et de trois, Kris ne m’a rien demandé, je n’ai pas besoin de son autorisation pour faire ce que je veux, quoique je ne pense pas qu’il aurait refusé.

    Tao eut à peine le temps de terminer sa phrase que Suho lui envoya son poing dans la figure. Je n’avais encore jamais vu Suho énervé, en même temps je ne le connais que depuis hier, mais j’avais déjà compris, en temps que chef de la bande Suho ferait tout pour nous, il nous protégerait toujours, il était un peu comme une mère poule mais avec la force en plus. Après ça, Tao partit en courant.

    D.O : Après ce que tu viens de faire je pense que l’on va avoir des ennuis, dit-il en riant.

    Je baissai la tête, c’était de ma faute s’ils allaient avoir des ennuis, je ne voulais pas qu’il leur arrive quelque chose à cause de moi.

    Xiumin : Luhan qu’est-ce qu’il y a, ça va pas ?

    J’étais vraiment devenu très proche de lui, je ne peux déjà plus rien lui cacher.

    -J’ai peur qu’il vous arrive quelque chose par ma faute.

    Baekhyun : Dis pas n’importe quoi Luhan, tu fais parti de notre bande, maintenant tes problèmes sont nos problèmes.

    -Mais…, Sehun me coupa la parole.

    -Pas de mais, Baekhyun a raison pour une fois, fais-nous confiance ok ?

    Je hochai la tête, mais d’un seul coup, je vis Chanyeol se crisper.

    -Euh...Dites les gars on a rien oublié ?

    On se regarda tous, puis on cria en même temps.

    -« Merde, les cours »

    On se précipita tous vers notre classe en courant on était vachement en retard, 30min pour être précis, ah on allait se faire défoncer. Arrivés en classe, on se fit bien arranger par la prof, en même temps 10 élèves en retard ça ne passe pas inaperçu.

    Nous nous retrouvions dans le couloir comme d’habitude pour aller manger, cette fois-ci cela se passa sans encombre. A table Baekhyun me posa une question que je n’aurais jamais voulu qu’il ne me pose.

    -Au faite, Luhan pourquoi t’as déménagé ?

    Je me crispai, je n’étais pas encore près à leur parler de mon passé, j’avais peur qu’ils me rejettent, pourquoi ? Eh bien parce que ma mère et moi avons fui mon père car ma mère a appris qu’il me battait, malheureusement nous ne pouvions pas le dénoncer à la police car mon père a beaucoup trop d’influence et de relations dans le domaine du crime. Voilà ce que je suis le fils d’un criminel et peut être même d’un meurtrier, cela ne m’étonnerait même pas. Je ne pouvais vraiment pas leur dire.

    -Comme ça pour changer de ville, il n’y a pas vraiment de raison, dis-je avec un faux sourire, je déteste leur mentir mais je n’avais vraiment pas le choix.

    Chanyeol : Ah bon, c’est étonnant.

    Luhan : Ouais.

    Le repas se finit dans la bonne humeur et les blagues plus que débiles et incompréhensibles de Chanyeol et Baekhyun, il y avait vraiment un truc entre ces deux là. La fin de la journée arriva et demain on était mercredi et on n’avait pas cours car prof pas là.

    Kai : Dites les gars ça vous dit de venir chez moi demain toute la journée mes parents sont pas là, ils sont en voyage d’affaire pendant 2 semaines.

    Chen : Ouais, en plus ta maison est immense.

    Kai : Alors ça vous dit ?

    Nous acceptions tous.

    Kai : Et surtout n’oubliez pas vos maillots de bain.

    Je le regardai confus. Pourquoi des maillots de bain ? On ne va quand même pas se balader à moitié à poil chez lui…

    Sehun : La famille de Kai est riche, ils ont une villa et qui dit personne riche dit grande piscine, me répondit-il face à mon air surpris.

    Kai : Bon ben rendez-vous demain 10h devant chez moi, attention à ceux qui seront en retard ce sera plongeon tout habillé dans la piscine.

    Je palis. Je ne pouvais pas me mettre en maillot devant eux car ils verraient toutes les cicatrices que mon père m’a laissées sur le corps.

    Luhan : Euh…Les gars…, leur dis-je timidement

    Xiumin : Luhan, qu’est-ce qu’il y a t’es tout pâle ?

    -Je ne peux pas venir demain.

    Ils écarquillèrent les yeux surpris.

    Lay : Ben, pourquoi, tout à l’heure tu as accepté.

    Chen : Ben, oui viens ça ne sera pas marrant sans toi, et puis comme ça on pourra apprendre à mieux te connaître.

    Je voulais vraiment y aller mais je ne voulais pas leurs montrer mes cicatrices pourquoi faut-il que mon passé me colle à la peau, j’avais vraiment envie de passer du temps avec eux mais pour cela il fallait que je trouve une excuse pour la piscine, j’allais encore une fois devoir leur mentir et je détestais ça.

    Sehun : Luhan, on voit bien que quelque chose ne va pas, tu peux tout nous dire.

    Luhan : C’est que j’ai un peu honte.

    Xiumin passa son bras autour de mes épaules et me dit

    -On est tes amis Luhan, jamais on ne te jugera.

    J’hésitai mais décida de quand même leur mentir.

    -Eh bien, j’ai peur de l’eau.

    Ils me regardèrent tous surpris par mon aveu, qui n’était pas vrai, je n’avais pas dû tout peur de l’eau mais il me fallait une excuse.

    D.O : Ce n’est pas grave tu sais.

    Suho : Oui D.O a raison tu peux quand même venir tu n’iras pas dans l’eau c’est tout.

    Luhan : D’accord.

    Kai : Bien, le problème est réglé tout le monde vient c’est super, bon ben à demain.

    Tout le monde : « A demain. »

    Je partis donc vers chez moi accompagné de Sehun comme d’habitude.

    Sur le chemin :

    Sehun : Tu veux qu’on s’attende demain pour aller chez Kai vu que tu ne sais pas où il habite ?

    Luhan : Ah oui c’est vrai et je ne lui ai même pas demandé son adresse.

    Sehun se mit à rire devant ma stupidité. Je lui fis une tête d’enfant en train de bouder.

    Sehun : Oh t’es trop mignon comme sa.

    Je me mis à rougir, mais pourquoi je rougis moi ? Je baissai la tête pour ne pas qu’il le voit, que le sol devenait intéressant dans ces moments.

    Sehun : Oh, je suis désolé Lulu je ne voulais pas te blessé.

    Luhan : Lulu ?

    Sehun : Je trouvais que ce surnom t’allait bien ça te dérange pas si je t’appelle comme ça ?

    Luhan : Aah…euh…euh…n…non, je m’étais mis à bégayer et je devais être encore plus rouge qu’une tomate trop mûre.

    Sehun : T’es mignon aussi quand tu rougis, me dit-il avec un immense sourire.

    Mais il va arrêter de toute façon je ne crois pas que je pouvais rougir plus j’ai atteint le max, là à part m’évanouir c’est tout ce qui me reste à faire. J’arrivai donc chez moi toujours les joues aussi rouges, je ne pense pas que c’était près de partir, j’étais aux anges, mais pourquoi je réagissais comme ça. Oh non, ne me dites pas que, non c’est pas possible que je sois, je sais que je suis gay, mais ce n’est pas possible, eh ben si à part ça je vois pas.

    -Je suis amoureux.

     

     

    Voilà à la semaine prochaine!!! ;P


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    2
    Lundi 14 Décembre 2015 à 19:54

    Bon j'ai enfin pris le temps pour commencer ta fiction ^-^ en faite j'en avait plein de commencé déjà XD Bon alors j'aime bien en plus c'est du HunHan alors sa peux que être bien ** Bref je vais lire la suite krkrkr ~

    yes

      • Lundi 14 Décembre 2015 à 21:11

        Contente que ça te plaise merci ;)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :