• Tu as changé ma vie...Chapitre 10

    Voilà le chapitre 10 bonne lecture ;)

    Chapitre 10:

    « La prudence et l’amour ne sont pas faits l’un pour l’autre : à mesure que l’amour croit, la prudence diminue. »

    La Rochefoucauld

    -----------------------------------------------------------------------------------------

    2 jours plus tard:

    Luhan et moi nous promenions dans la ville, il n’avait désormais plus besoin de ses béquilles mais portait toujours une atèle car sa cheville était encore fragile.

    Alors que nous nous promenions tranquillement main dans la main, une camionnette s'arrêta près de nous et quatre hommes cagoulés en sortir. Ils nous attrapèrent Luhan et moi et nous amenèrent dans la camionnette, je me débâtais du mieux que je pouvais, mais ces hommes avaient beaucoup plus de force que moi. Ils nous attachèrent et nous bâillonnèrent. Je voyais bien que Luhan paniqué, être attaché lui rappeler beaucoup trop de mauvais souvenirs, et savoir que je ne pouvais rien à ce moment me briser le cœur. J’eus juste le temps de voir les larmes de Luhan commençaient à couler qu'on nous plaqua un mouchoir rempli d'une substance bizarre qui nous fit perdre connaissance.

    Quelques heures plus tard:

    Je me réveillais difficilement toujours dans les vapes à cause du produit de tout à l'heure, mais un cri venant d'une voix qui m'était familière me fit immédiatement ouvrir les yeux. Luhan... Qu'est-ce qu'il était en train de lui faire pour qu'il hurle de douleur comme cela. Je voulu me redresser mais je pu seulement me mettre assis car mes chevilles et mes poignets étaient attachaient au mur. Au bout de quelques minutes qui me paraissaient des heures, un homme entra trainant Luhan par les chaines de ses poignets. Cette vision me fit avoir un hoquet d'horreur, Luhan était salement amoché, du sang dégoulinait de sa tempe et de son arcade sourcilière, sa lèvre était aussi fendue. Son T-shirt était aussi imbiber de sang, il devait avoir des cicatrices rouverte et je ne vous parle même pas de l'état de ses bras et ses jambes, qui étaient parsemé de bleu et d'entailles. L'homme attacha Luhan comme moi au mur et me regarda, qu'est-ce que j'avais envie de le tuer à se moment, je contenais difficilement toute ma rage et ma colère.

    Sehun: Qu'est-ce que vous voulez, pourquoi avoir fait du mal à Luhan et pas à moi POURQUOI??

    -Peut-être parce que mon fils mériter une correction pour avoir osé s'enfuir.

    Attendez son fils, alors ce salop était le père de Luhan.

    Sehun: Espèce d'enfoiré, vous ne méritez même pas de vivre.

    -Si j'étais toi, j'éviterais de me provoqué, je pense que tu n’es pas vraiment en position pour le faire.

    Il s'approcha de moi et vint me donner un coup de pied dans les côtes, ce qui me fit cracher un peu de sang, ce que je n'oubliais pas de faire sur lui, salissant ses belles chaussures au passage. Fier de moi je relevais la tête et afficher un sourire sadique.

    -Tu feras moins le fier quand je t'aurais détruis

    -Allez y, vous ne me faite pas peur.

    -Oh non ce ne serais pas marrant si je le fessais tout de suite, je vais attendre que mon cher fils aille un peu mieux pour qu'il voit son chère petit ami souffrir devant ses yeux et pourquoi pas mourir.

    Il reparti avec un immense sourire collé au visage. Je soupirais inquiet, j'espère vraiment que l'on va vite nous retrouver, les parents de Chen étaient policier, cela devrait allez plus vite et s’ils arrivaient trop tard, trop de questions me parcourait l'esprit à ce moment.

    Ce n'est que quelques heures plus tard que Luhan rouvrit enfin les yeux mais il était très faible et cela m’inquiétai.

    -Luhan? Luhan répond moi s'il te plait!

    Il releva difficilement la tête et me regarda

    -Se...hun

    -Luhan je t'en supplie tient bon d'accord

    -J'ai...mal

    -Je sais mon ange, je suis désolé, j'avais promis de te protégé

    Les larmes de Luhan se mirent de nouveau à couler et les miennes aussi, je m'en voulais tellement, je n'avais pas réussi à tenir ma promesse.

    -Luhan, je te promets qu'on va s'en sortir, je vais tout faire pour, je ne le laisserais plus te toucher.

    -Non... veut...pas...arrive...quelque...chose...

    -Je te protégerais Luhan quoi qu'il arrive et tu ne me feras pas changer d'avis.

    Il me regarda faiblement puis je voyais qu'il allait de nouveau sombré.

    -Non Luhan reste avec moi s'il te plait

    Père: Oh oui Luhan reste avec nous, tu risquerais de manquer le spectacle.

    Il était de retour celui-là, ce n'était vraiment pas le moment. Il s'approcha de moi une batte de baseball à la main et commença à me frappé dans le ventre et le dos. La douleur était atroce et du sang coulé de ma bouche, je pouvais entendre Luhan pleurer et supplier son père d'arrêter, ce qu'il fit au bout de plusieurs minutes. Je ne pouvais plus bouger, il avait du me casser pas mal de chose.

    - Dis-moi Luhan qu'est-ce que tu serais capable de faire pour que je ne continue pas à frapper ton petit copain.

    -Tout...ce...que...tu...veux...

    -Oh vraiment, c'est intéressant.

    Sehun: Non Luhan arrête, laisse le tranquille pauvre con.

    Le père de Luhan me regarda d'un regard noir et se rapprocha de Luhan qu'il frappa avec la batte.

    -ARRÊTEZ!!!!

    -Fait moi une meilleur proposition alors, qu'est-ce que tu serais capable de donner en échange.

    Je savais très bien ce qu'il voulait entendre.

    -Ma vie, je serais capable de donner ma vie pour lui.

    -Oh ça me plait.

    Luhan: Non...SEHUN...je t'en...supplie

    Les larmes de Luhan redoublèrent mais je ne reviendrais jamais sur ma parole.

    Père: Voyons si tu en es vraiment capable et si tu ne me supplieras pas de te laisser la vie sauve.

    Et c'est ainsi que le père de Luhan ce mis à me frapper, et c'est au bout de au moins une bonne demi heure de torture qu'il sortit un couteau de sa poche et s'accroupi en face de moi.

    -C'est bientôt la fin pour toi.

    Je vis son sourire sadique et je compris que j’allais mourir, je regardais une dernière fois Luhan qui pleurait et me disait qu'il m'aimé et que je n'avais pas le droit de le laisser. Je suis désolé Luhan, je n'aurais pas pu tenir ma promesse, j'aurais voulu lui dire une dernière fois "je t'aime" mais je n'en avais malheureusement pas la force.

    Père: Je vais faire en sorte que tu ais une mort lente et douloureuse.

    Il se rapprocha de moi et planta son couteau dans mon abdomen. Je sentis la lame quitter mon ventre et je ne pu tenir plus longtemps et perdis connaissance.

    P.O.V Luhan: 

    Mon père enfin, si je pouvais encore l'appeler comme sa, venais de planté son couteau dans le ventre de Sehun, mes larmes inondèrent mon visage et ma vue devint flou, non c'est impossible, Sehun ne pouvais pas me laisser, je ne pouvais pas vivre sans lui, il ne mérite pas de mourir, s'il ne m’avait jamais rencontré, cela ne serais jamais arrivé. Mon père se releva fière de lui et c'est à ce moment qu'un grand fracas se fit entendre et que la police investie les lieux. Mon père ce pris plusieurs balles par les policiers mais sa mort ne me fis rien, je voulais juste que l'on sauve Sehun, je vis les policiers s'approcher de nous et l'un cria à un de ses collègue que Sehun était encore en vie mais qu'il fallait ce dépêcher de l'emmener à l'hôpital, ou sinon il allait mourir. Un autre s'approcha de moi et j'eu à peine le temps de l'entendre me demandé comment j'allais que je perdis connaissance.

    Je me réveillais complètement dans les vapes et engourdis, je ne pouvais bouger absolument aucune partie de mon corps. J’ouvris difficilement les yeux et quand je retrouvais enfin une vue correcte, je vis Xiumin me sourire. Je voulu lui répondre mais je sentis qu’un tuyau était dans ma gorge, ce qui me fit faire une grimace, c’était vraiment désagréable comme sensation.

    Xiumin : Eh Luhan, ne bouge pas d’accord.

    Je le regardais pour lui faire comprendre que je l’avais entendu. Tout d’un coup ce qu’il c’était passé me revint en mémoire et je paniqué, ou était Sehun, était-il toujours vivant, je voulais le voir.

    Xiumin : Luhan reste tranquille d’accord, je vais t’expliquer tout ce qui c’est passé mais seulement si tu ne bouge pas.

    J’hochais légèrement la tête pour accepter

    -Alors voilà, ça va faire une semaine que tu t’es évanouie, tu te souviens de ce qu’il c’est passé.

    Je lui fis oui de la tête. Alors ça fessait une semaine que je dormais, mais je voulais savoir pour Sehun.

    -Je pense que c’est surtout l’état de Sehun qui t’intéresse.

    Je le regardais dans les yeux, inquiet.

    -Les médecins ont réussi à le sauver de justesse, il a vraiment eu de la chance, il est dans le coma depuis.

    Xiumin me regarda, triste d’avoir à m’annoncer ça. Je dois vous dire que cette nouvelle me fendis le cœur, savoir que j’avais bien failli le perdre me fessait mal. Les larmes commencèrent à inonder mon visage, je voulais le voir, il me manqué, et ce fut le trou noir.

    2 mois plus tard :

    POV Sehun :

    Cela fessait maintenant un mois que j’étais réveillé, ma blessure avait bien guérie mais je ne pouvais toujours pas marcher et devait faire le moins de mouvement possible. Du côté de Luhan, je ne sais pas vraiment comment vous expliquer ça et ça me brise intérieurement. Les médecins disait que c’était à cause de la peur d’avoir failli me perdre ou tout simplement le fais que je ne puisse pas être à ses côté pendant un moi, mais il avait sombré dans une sorte d’inconscience. Avant, je recevais de ses nouvelles que par le biais de Kai, mais maintenant, cela fait une semaine que je peux aller le voir, et je dois vous dire que cela m’a fait un choc. Comment vous expliquez…, il ressemblait aux poupées dans les films d’horreur. Il avait les yeux ouvert mais en même temps c’est comme s’il ne me voyait ni ne m’entendait pas, cela fait vraiment peur. C’est ainsi que depuis une semaine, je reste à ses côté pendant quelques heures, je lui parle, essaye de le faire réagir, mais il n’y a rien à faire. Les médecins dissent que si je continu à lui parler cela le ferais peut-être revenir, mais il me manque terriblement, vous imaginez, cela fait maintenant 2 mois que je n’ai pas pu le prendre dans mes bras, vous allez me dire, le premier moi est passé vite, vu que j’étais dans le coma, mais le deuxième a été un vrai calvaire.

    Dans l’après-midi, j’étais au cotés de Luhan comme d’habitude mais aujourd’hui j’avais décidé de changer de méthode. Je me levais de la chaise roulante dans laquelle j’étais avec énormément de difficulté et m’assis sur le lit de Luhan. Je retirais son masque à oxygène et me pencher pour l’embrasser, vous pouvez penser que ce que je fais est complètement con mais absolument pas, après tout cela marche toujours dans les films alors pourquoi pas maintenant. Après l’avoir embrassé je me redressais du mieux que je pouvais et c’est bien évidemment ce moment que choisi une infirmière pour rentrer.

    - Sehun ! Mais vous êtes fou, vous ne devez pas vous levez et ne surtout pas faire d’effort !!

    Je soupirais, tout se que je voulais, c’était retrouvé Luhan et rien d’autre.

    Après m’avoir engueulé encore bien une bonne dizaine de minutes, elle me renvoya dans ma chambre en guise de « punition », la bonne blague. Elle s’est pris pour ma mère ou quoi, enfin bref mon idée n’avait pas marché et rien que le fait d’y penser mes larmes se mirent de nouveau à couler.

    Au beau milieu de la nuit :

    Je sentais que l’on me secouer pour me réveillé, mais qu’est-ce que l’on me voulait encore.

    -Sehun !! S’il vous plait réveillé vous nous avons besoin de vous de toute urgence !!!!

    Mais elle en avait pas marre de gueuler elle. Oui comme vous l’aurais compris, je ne l’aime pas vraiment.

    -Mmm…Quoi, qu’est-ce qu’il ce passe ?

    - Votre ami Luhan c’est réveillé, nous avons…

    -LUHAN EST RÉVEILLE !!!!

    Je me relevais apparemment un peu trop brusquement car je lâchais un cri de douleur.

    -Calmez vous s’il vous plait, j’ai besoin que vous veniez avec moi car il fait une crise de panique en vous réclamant, nous pensons que vous êtes le seul à pouvoir le calmer.

    Elle va enfin se taire et m’aider à allez dans mon fauteuil ou elle va continuer à me faire la discute ? Elle dû comprendre ma pensée intérieure et m’emmena enfin dans la chambre de Luhan.

    Quand je le vis, je me figeai. Les médecins l’avais attaché à son lit pour l’immobiliser un maximum et il était en pleine crise de panique, l’infirmière m’approcha de lui et je posais ma main sur sa joue pour lui faire comprendre que j’étais là. Il sursauta, surpris, et me regarda dans les yeux, je pouvais facilement y lire de la peur et il avait du mal à respirais.

    -Chut mon ange calme toi je suis là d’accord, tu n’as plus rien à craindre.

    Je continuais à lui dire des paroles rassurantes et au bout de 10 minutes il se calma enfin. Ses larmes s’arrêtèrent de couler et il me regardait avec ses petits yeux fatigués.

    -Se…hunnie…

    -Oui je suis là mon ange c’est fini maintenant.

     

    Voilà, j'espère que ça vous a plu à bientôt!!


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :