• Tu as changé ma vie...Chapitre 3

    Voilà le troisième chapitre, n'hésitez pas à laisser un commentaire, bonne lecture ;P

     

    Chapitre 3 :

              « Et comme chaque jour, je t’aime d’avantage, aujourd’hui plus qu’hier, et bien moins que demain. »

    Rosemonde Gerard.

     

    --------------------------------------------------------------------------------------------

     

    POV Sehun :

    Il devait être au alentour de 19h, il ne restait plus que Kai, bien évidemment vu qu’on était chez lui, Luhan et moi, les autres étaient déjà tous rentrés chez eux.

     Sehun : On devrait y aller, il commence à se faire tard.

    Luhan : Oui, ma mère risquerait de s’inquiéter.

    Kai : Bon, ben à demain alors, c’était une super journée, il faut qu’on se refasse ça vite.

    Sehun : Quand tu veux.

    Sur le chemin du retour :

    Luhan : Dis Sehun ?

    Sehun : Oui qu’est-ce qu’il y a ?

    -Je…enfin…tu…

    -Accouche Lulu, qu’est-ce que tu veux me demander ?

    Il était devenu rouge tellement il était gêné, j’adorais l’embêter juste pour le voir rougir, il était tellement mignon.

    -Es-ce que tu voudrais bien…venir dormir chez moi ?

    Je fus surpris par sa demande.

    -J’ai besoin de toi Sehun,…depuis…depuis que je t’ai rencontré, j’ai peur…peur d’être seul.

    Je le comprenais, il avait vécu tellement de choses horribles, il avait besoin de quelqu’un pour l’aider à tourner la page.

    Sehun : Je ne voudrais pas déranger, ta mère sera d’accord ?

    -Bien sûr qu’elle sera d’accord, il faut juste que tu demandes à tes parents.

    Mes parents, je m’arrêtai et baissa la tête.

    Luhan : Qu’est-ce qu’il y a Sehun, j’ai dit quelque chose de mal ?

    Je devais lui dire, je ne pouvais pas lui cacher, pas à lui.

    Sehun : Luhan je…enfin je…je ne sais pas comment te le dire ?

    Il s’approcha de moi, il prit ma tête entre ses mains et me regarda dans les yeux.

    -Sehun écoute moi, tu es tout pour moi, tu m’as accepté comme je suis et ne m’as pas repoussé. Sache que je ferais pareil pour toi, Sehunnie je t’aime.

    Ses mots étaient si réconfortant, je me sentais apaisé.

    -Luhan, je suis orphelin.

    -Sehun, je…

    -Non, ne t’excuse pas, tu ne pouvais pas savoir.

    -Sehun

    -Tu sais, j’ai tourné la page maintenant, je ne les ai jamais connus, ils m’ont abandonné à la naissance.

    Luhan me pris dans ses bras et m’embrassa. Tout d’un coup, il se recula brusquement, qu’est-ce qui lui prenait ?

    Luhan : J’AI UNE IDEE.

    J’explosai de rire.

    Luhan : Ben quoi, qu’est-ce qu’il a de si drôle ?

    -La prochaine fois, dis à tes idées de venir moins brusquement.

    -Mais j’ai une super idée je te dis.

    Il sautillait comme un gamin qui venait de recevoir un cadeau. Il était tellement mignon avec sa bouille d’ange, son sourire pouvait remonter le moral à n’importe qui. Chaque minute que l’on passait ensemble, renforçait un peu plus mon amour pour lui.

    Sehun : Vas-y, je t’écoute, c’est quoi ta super idée ?

    -Viens habiter chez moi.

    -Quoi ?

    -Tu vis seul.

    -Et alors ce n’est pas une raison.

    -Si, c’est une raison. Je sais ce que c’est que d’être seul, et je ne le conseille à personne.

    Il avait raison, c’était vraiment horrible, et dire que lui avait vécu seul pendant 16ans.

    Luhan : Alors tu veux bien ?

    Il me regarda avec des yeux de chien battu, je ne pouvais pas résister.

    Sehun : Seulement si ta mère est d’accord.

    -OUUIII

    Il me prit la main et nous partions en courant jusqu’à chez Luhan.

    Arrivé chez lui, il me fit entrer et me dit de l’attendre ici. Il courut jusqu’à la cuisine où se trouver sa mère.

    POV Luhan :

    J’ouvris la porte de la cuisine et pencha la tête pour voir à l’intérieur.

    -Maman

    -Oui mon chéri, entre qu’est-ce qu’il y a ?

    -Maman, tu sais le garçon qui est venu ce matin.

    -Oui je m’en souviens, ton ami Sehun.

    -Tu te rappelles de son prénom.

    -Bien sûr, c’est le premier ami que tu ramènes à la maison, je ne pouvais pas l’oublier.

    -Il est orphelin, et je voulais savoir si,…enfin si…

    -Il pouvait venir habiter ici ?

    -Comment t’as deviné ?

    -L’instinct.

    -Et alors, tu veux bien ?

    -Bien sûr, je pense que c’est bien que tu es un ami avec toi.

    -Merci, Maman t’es géniale.

    Je courus la prendre dans mes bras.

    Maman : Vas le chercher, tu ne vas pas le laisser devant l’entrer.

    -Comment tu sais qu’il est là ?

    -Je vous ai entendu.

    Je lui fis un immense sourire et partis rejoindre Sehun qui attendait à l’entrer.

    POV Sehun :

    Je vis Luhan revenir vers moi en courant, il n’avait pas besoin de me le dire, j’avais compris, sa mère avait dit oui, vu le sourire qu’il avait.

    Sehun : Je paris que ta mère a dit oui.

    Il me regarda surpris.

    -Ben comment tu sais ?

    -Tu es beaucoup trop facile à comprendre.

    -C’est pas ma faute.

    Il fit la moue, à ce moment là, je ne pus m’empêcher de le prendre dans mes bras. Il répondit à mon étreinte et se blottit contre moi.

    Luhan : J’aime bien.

    Sehun : De quoi ?

    -Quand tu me prends dans tes bras.

    Je souris

    Luhan : Je me sens en sécurité

    J’embrassai le sommet de sa tête.

    Sehun : Je devrais peut-être aller voir ta mère et la remercier ?

    Il se recula et m’emmena jusqu’à la cuisine.

    Sehun : Je vous remercie de m’accueillir chez vous.

    Maman : Tu n’as pas à me remercier, ça fait plaisir à Luhan, c’est le principal.

    Sehun : Merci Madame.

    Maman : Je vais juste instaurer une règle.

    Je regardai Luhan, qui semblait aussi surpris que moi.

    Maman : Je t’interdis de me vouvoyer et tu m’appelles Mizuki, s’il-te-plait.

    Sehun : D’accord Ma…euh Mizuki.

    Elle me sourit.

    Mizuki : Tu as des affaires pour la nuit ?

    J’écarquillai les yeux, j’avais complètement oublié.

    Sehun : Non, je n’ai rien.

    Mizuki : Ce n’est pas grave, Luhan te prêtera quelque chose pour la nuit. On ira chercher tes affaires demain, car il faut que tu ailles chercher tes affaires d’école. Donc demain, debout plus tôt.

    On hocha la tête en signe d’affirmation.

    Luhan : Viens on va dans ma chambre.

    Dans la chambre de Luhan :

    Sehun : Je vais dormir où ?

    Il rougit légèrement.

    Luhan : Ben, dans mon lit.

    Je souris et m’allongea sur son lit.

    Sehun : Je suis d‘accord.

    Il vint s’allonger près de moi. Je le pris dans mes bras, il blottit sa tête au creux de mon cou. Je lui caressai les cheveux d’une main et de l’autre le dos. Je rapprochai mes lèvres de son oreille et lui chuchota un « Je t’aime », il releva la tête et je pus l’embrasser.

    Mizuki : LES GARCONS,  A TABLE.

    Luhan : ON ARRIVE.

    Sehun Tu vas le dire à ta mère ?

    -De quoi ?

    -Pour nous deux.

    -Je pense.

    Je lui souris et nous descendions manger.

    Après le repas nous retournions dans la chambre.

    Luhan : Tu veux aller te doucher en premier ?

    -Comme tu veux.

    -Viens je vais te montrer.

    La salle de bain était juste à côté de sa chambre, je rentrai et il me tendit des affaires à lui, un survêtement et un T-shirt.

    Luhan : Je suis désolé, mais c’est les seules choses qui peuvent t’aller, le reste est trop petit.

    -C’est pas grave.

    Je pris les vêtements qu’il me tendait et je l’embrassai pour le remercier, il me sourit et retourna dans la chambre.

    Quand j’eus fini ma douche, je mis les vêtements de Luhan, ça n’allait pas vraiment ensemble, mais ils étaient à Luhan, et c’est tout ce qui comptait.

    Après que Luhan se soit douché, nous nous retrouvions tous les deux sur le lit comme tout à l’heure. Je pris mon téléphone.

    Sehun : Allez souris.

    -Qu’est-ce que tu fais ?

    -Je veux une photo de nous deux.

    Il se rapprocha un peu plus de moi, et je pris une photo. Je la regardais, elle était juste magnifique. Je la montrais à Luhan.

    Luhan : Tu es magnifique dessus.

    -Toi aussi.

    - Envoie-la-moi !

    Je lui envoyais et nous la mettions tous les deux en fond d’écran de nos portable.

    Luhan : Faut qu’on aille se coucher.

    Sehun : T’as raison.

    Je m’installais dans le lit, et Luhan vint se blottir contre moi, je lui fis un bisou sur le front.

    Sehun : Bonne nuit mon Lulu.

    -Bonne nuit Sehunnie.

    --------------------------------------------------------------------------------------------

    « Le sommeil est encore plus parfait quand on le partage avec un être aimé »

    David Herbert Lawrence.

    --------------------------------------------------------------------------------------------

    Le lendemain matin, j’éteignis mon portable qui me servait de réveil, puis je regardai la personne qui dormait à mes côtés. Il avait vraiment un visage d’ange, je n’aurais jamais pu rêver mieux, se réveiller à côté de la personne que l’on aime, quelle chose magnifique. On avait cours, donc je me décidai à réveiller Luhan, qui dormait toujours. Je lui caressai doucement la joue et l’embrassai. Il ouvrit lentement les yeux.

    Sehun : Bonjour mon ange.

    -Bonjour Sehunnie.

    Luhan n’était pas encore tout à fait réveillé. Je me levais le premier et alla me préparer.

    A l’école :

    Luhan et moi arrivions et rejoignions nos amis. La journée se passa tranquillement, mais j’avais quand même remarqué que depuis ce matin, Luhan n’arrêtait pas de tousser.

    Sur le chemin :

    Luhan se remit à tousser mais plus violement cette fois.

    Sehun : Ca va ?

    -Je me sens un peu bizarre depuis ce matin.

    Je me rapprochais de lui, et mis ma main sur son front.

    Sehun : Tu es brûlant.

    Luhan commença à trembler et se remit à tousser, j’enlevais ma veste et lui mis sur les épaules. Nous nous dépêchions de rentrer.

    Sehun : Mizuki, je crois que Luhan est malade.

    La mère de Luhan arriva en courant.

    Mizuki : Oh non mon chéri, qu’est-ce qui ne va pas, comment tu te sens ?
    Luhan : Pas très bien.

    Mizuki : Va te coucher, j’arrive.

    J’emmenais Luhan dans sa chambre, je le vis faiblir et se rattraper à son bureau, je le pris par la taille pour l’aider à tenir debout.

    Luhan : Sehun, je…je me sens mal.

    A peine eu-t-il fini sa phrase, qu’il perdit connaissance, je paniquais. Je le couchais dans son lit et courus chercher Mizuki.

    Sehun : MIZUKI, LUHAN A PERDU CONNAISSANCE !

    POV Luhan :

    Je me réveillais doucement, ma vue étais encore floue, mais je sentais une présence à mes côtés.

    Sehun : Luhan, Luhan tu m’entends ?

    Ma vue redevint nette, et je pus voir Sehun. Il avait les yeux rougis, signe qu’il avait pleuré, et son visage était des plus inquiets.

    Sehun : Mon ange, comment tu te sens ?

    -Fatigué

    -Le médecin est venu

    -Et alors ?

    -Ton corps est très faible, car tu as toujours vécu sous-alimenté.

    -Sehun va droit au but, s’il te plait.

    -Tu n’as rien de grave, mais tu vas avoir des vertiges, des montés de fièvre et des pertes de connaissances.

    -Mais j’ai quoi ?

    -Une grippe qui s’est aggravée, car tu ne manges pas assez.

    Sehun me regardais toujours avec son air inquiet, je voulus m’assoir pour le prendre dans mes bras et le rassurer, mais j’eus la tête qui tourne et mes bras me lâchèrent. Sehun me rattrapa juste à temps, avant que ma tête ne heurte le lit.

    Sehun : Ne bouge pas, tu es beaucoup trop faible.

    -Sehun, j’ai…froid.

    Il vint s’installer à côté de moi dans le lit, j’allais me blottir dans ses bras et m’endormis.

    Quelques heures plus tard, Sehun me réveilla.

    Luhan : Pourquoi tu me réveilles ?

    -Il faut que tu manges, dans ton état, hors de question que tu loupes un repas.

    Il me mit assis sur mon lit et me cala sur une pile d’oreiller. Une idée me parcourut l’esprit.

    Luhan : Tu me donnes à manger.

    -Hein ? Pourquoi ?

    -C’est toi qui l’as dit, je suis trop faible.

    -Mais pas pour manger.

    Je lui fis la moue, il céda et commença à me donner à manger.

    Sehun : Alors content ?

    Je lui fis oui de la tête.

    Sehun : Une cuillère pour Sehun.

    Je me mis à rire.

    Sehun : C’est bien mon bébé.

    Je rougis à ce surnom.

    Luhan : J’en veux plu Sehun, j’ai plu faim.

    -Alors là, hors de question.

    -Mais Sehun…

    -J’ai dit non, tu finis.

    Je boudais.

    Sehun : Lulu, il faut que tu finisses.

    -J’y arriverais pas.

    -Le médecin t’a donné un cachet pour avoir faim.

    -Oui, mais ça ne fait pas effet tous de suite.

    -Tant pis, allez fini.

    Je finis mon repas avec difficulté. Maintenant, j’avais mal au ventre, j’avais trop mangé.

    Luhan : De ta faute j’ai mal au ventre maintenant.

    -Peut-être, mais ce mal de ventre va t’aider à te rétablir.

    Il m’aida à me recoucher dans mon lit.

    Sehun : Allez, repose-toi, je vais faire mes devoirs.

    Il me fit un bisou sur le front et parti.

    1 heure plus tard :

    Luhan : AAAHHH !!!!

    Sehun arriva dans la chambre en courant.

    -Luhan, qu’est-ce qu’il se passe ?

    Je tremblais et pleurais, Sehun me prit dans ses bras, j’étais parsemais de sursaut.  Ma mère arriva elle aussi dans ma chambre.

    Mizuki : Encore tes cauchemars ?

    Sehun me regarda surpris, je hochais la tête. Sehun se retourna vers ma mère voyant que je ne répondrais pas à ses questions.

    Mizuki : Depuis qu’il est ici, il ne peut pas dormir plus d’une heure, sans se réveiller à cause de ses cauchemars. Mais hier soir, il n’en a pas eu, je pense que c’est parce que tu étais à ses côtés.

    Il me regarda et me caressa doucement la joue.

    Sehun : Pourquoi tu ne m’as rien dit ?

    Luhan : Tu prends déjà soin de moi, je…je ne voulais pas t’embêter avec ça.

    Il se rapprocha de moi et me chuchota à l’oreille.

    -Comme si dormir à tes côtés m’embêtait.

    Je rougis légèrement.

    Mizuki : Bon, eh ben, apparemment c’est réglé, je vais vous laisser.

    Elle sourit et partit.

    Sehun : Oups, j’avais oublié.

    Il me regarda et nous nous mettions à rire. Sehun s’installa sous les couvertures à mes côtés, et me pris dans ses bras.

    Luhan : Tu as fini tes devoirs ?

    -Oui ne t’inquiète pas.

    -Je vais t’embêter pendant la nuit à force de tousser.

    -Arrête de dire que tu m’embêtes.

    -C’est toujours toi qui prends soin de moi.

    -Ce n’est pas vrai, Luhan je t’aime et je ferais toujours tout pour toi, c’est ce qui me rend heureux. Je suis heureux de prendre soin de toi. J’ai eu très peur quand tu t’es évanoui tout à l’heure. Promets-moi de ne plus jamais dire que tu m’embêtes, d’accord.

    -Je te le promets.

    Je me blottis contre lui et une larme s’échappa, j’étais heureux, heureux d’avoir enfin trouvé une personne sur qui compter, et qui m’aime pour ce que je suis.

     J'espère que ça vous a plu. A Samedi ;P


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :