• Tu as changé ma vie...Chapitre 4

    Voilà le quatrième chapitre, je suis désolé du retard, j'espère que vous ne m'en voudrais pas :P, bonne lecture!!!

     

    Chapitre 4 :

    « Il y a de certains défauts qui, bien mis en œuvre, brillent plus que la vertu même. »

    La Rochefoucauld.

    --------------------------------------------------------------------------------------------

    J’ouvris les yeux et regardai à côté de moi, personne. Je réfléchis un moment. Ah oui, on est vendredi, Sehun est à l’école, je suis donc tout seul. Je regardai mon téléphone 8h30, ça faisait pile 1h que Sehun était parti, pourquoi je n’arrive pas à dormir plus d’une heure quand il n’est pas là ? Je soupirai, qu’est-ce que j’allais faire toute la journée tout seul, c’est vraiment chiant d’être malade, en plus je ne peux même pas me lever à cause de mes vertiges. J’avais un bon paquet de messages, tous de mes amis qui me demandaient comment j’allais, je leur répondis. Xiumin m’avait aussi envoyé un message, pour me demander s’il pouvait passer ce soir, ce que j’acceptai bien sûr, j’avais vraiment envie de le voir. Et bien sûr, il y avait des messages de Sehun qui me disaient « Je t’aime » ou «  tu me manques » auquel je répondis.

    Le reste de ma matinée avait semblé interminable à 14h, j’avais vraiment envie d’aller au toilette, il fallait bien que j’y aille à un moment ou un autre. Je me levai difficilement, j’étais pris de vertiges, j’allai au toilette en m’aidant de tout ce que je pouvais, de retour dans ma chambre, il ne me restait plus que quelques mètres à parcourir pour rejoindre mon lit, mais mes vertiges devenaient plus violent et mes jambes me lâchèrent, je m’écroulai au sol et perdis connaissance.

    POV Sehun :

    Il était 15h30, les cours étaient enfin finis et je rentrai à la maison avec Xiumin, qui voulait voir Luhan.

    Nous montions pour aller à la chambre, la porte était entrouverte, bizarre, j’étais pourtant sûr de l’avoir fermée. Je l’ouvris entièrement et là, mon cœur se brisa. Luhan était par terre, inconscient. Je courus à ses côtés et le secoua pour qu’il se réveille.

    Sehun : Luhan, je t’en supplie réveille-toi, ne me laisse pas, j’ai besoin de toi.

    Mes larmes se mirent à couler, j’étais en train d’imaginer le pire. Xiumin s’approcha de moi.

    - Sehun, calme-toi, il s’est juste évanoui.

    Soudain, je vis Luhan ouvrir les yeux, je soupirais de soulagement, je le pris dans mes bras et le remis dans le lit, je pris un verre d’eau et ses médicament et lui donna.

    Sehun : Luhan, qu’est-ce qu’il s’est passé ?

    -J’ai juste voulu aller au toilette.

    -Je suis désolé, c’est ma faute, j’aurai dû te donner une bassine.

    -Quoi ? Tu veux me faire pisser dans une bassine.

    Xiumin éclata de rire, suivie de près par Luhan.

    Sehun : J’aurai préféré que tu pisses dans une bassine, plutôt que de te retrouver inconscient.

    Luhan : Je suis désolé.

    Xiumin : Ce n’est pas de ta faute.

    Luhan : Je suis content que tu sois venu.

    Je décidais de les laisser discuter tous les 2, et je partis nous chercher quelques trucs à manger.

    Je revins dans la chambre un quart d’heure plus tard, Xiumin était assis en face de Luhan sur le lit, ils avaient l’air de bien s’amuser tout les 2. Je posais le plateau sur le lit et m’assis à côté de Luhan.

    Luhan : Encore à manger ?

    Sehun : C’est un goûter.

    -Mais je n’ai pas faim.

    -T’as jamais faim.

    -C’est pas ma faute.

    -Mange juste un ou deux biscuits, c’est tout ce que je te demande.

    Il soupira. Xiumin prit deux biscuits et en tendit un à Luhan, il savait très bien qu’il ne lui refuserait pas. Je ne sais pas pourquoi mais Luhan admire vraiment Xiumin, on dirait presque des jumeaux, du coup Luhan ne refuse jamais rien à Xiumin. C’est impressionnant. Luhan regarda le biscuit puis Xiumin, finalement, il le prit et commença à le manger.

    Luhan : C’est pas juste, tu sais très bien que je ne peux rien te refuser.

    Xiumin : Je sais.

    Il lui sourit.

    A 17h, Xiumin partit, apparemment il avait rendez-vous chez Chen, je suis sûr qu’il y a un truc entre ces 2 là. Luhan et moi étions donc de nouveau seuls. Je voyais bien qu’il était fatigué, il avait du mal à garder les yeux ouverts.

    Sehun : Tu devrais dormir.

    -Tu sais très bien pourquoi je n’y arrive pas.

    -Tu n’as pas dormi de la journée car je n’étais pas là ?

    Il me fit non de la tête. Je pris quelques cahiers de cours et m’assis à côté de lui. Je le pris et le mis assis de travers sur mes cuisses, il posa sa tête au creux de mon cou.

    Luhan : Qu’est-ce que tu vas faire en attendant ?

    -Réviser mes cours, au moins je n’aurais pas à le faire ce week-end. Mais toi ça va, t’arriveras à dormir assis ?

    -Je suis très bien là, tu es très confortable.

    Je l’embrassais rapidement et commençais à réviser mes cours, il ne fallut pas beaucoup de temps à Luhan pour s’endormir, il était vraiment exténué.

    2 heures plus tard :

    Je n’avais révisé que mon histoire, pendant 30min et pendant 1h30, je n’avais fait que regarder Luhan dormir, je trouvais surtout cela plus intéressant que mes cours. J’étais en train de réviser mes maths, ou plutôt j’essayais, car j’étais très nul, et là, je ne comprenais rien. Je soupirais.

    Luhan : Qu’est-ce qu’il y a ?

    Je sursautais.

    -J’avais pas vu que tu étais réveillé.

    -Pourquoi tu soupires, t’as du mal avec tes cours ?

    - Ouais, je ne comprends rien aux maths, je suis vraiment nul.

    -Tu veux que je t’aide ?

    -T’es bon en maths ?

    -Je te rappelle, que pendant 16ans la seule chose que j’avais le droit de faire était d’aller à l’école. Donc, je suis plutôt bon.

    Il prit mon cahier de cour et commença à m’expliquer

    -Sehun, arrête de me regarder et écoute ce que je te dis.

    -Désolé.

    Et mon petit cours de soutien continua ainsi pendant 1h.

    Après mon petit cours de soutien, Luhan me dit qu’il voulait aller se laver.

    Sehun : Tu ne tiens même pas debout.

    -Ca fait déjà 2jours que je ne suis pas allez me laver.

    -Je sais Luhan, mais j’ai peur que tu fasses un malaise dans la salle de bain.

    -Mais Sehun.

    -On va mettre nos maillots de bain, comme ça on va pouvoir se doucher ensemble.

    Je vis Luhan rougir mais il accepta ma proposition, en même temps il n’avait pas vraiment le choix. Je pris mon maillot et partit me changer dans la salle de bain, pendant que Luhan se changeait dans la chambre. Une fois changés, je retournais dans la chambre. Luhan voulu se lever pour venir me rejoindre mais à peine levé il vacilla, je le rattrapais à temps et le portais comme une princesse jusqu’à la salle de bain.

    Luhan : J’ai l’impression de ne rien pouvoir faire tout seul.

    -C’est normal, tu es malade.

    Il soupira et je le déposais dans la baignoire, dans laquelle j’avais déjà fait couler l’eau. Une fois Luhan installé, je me mis assis derrière lui et le pris dans mes bras.

    -Luhan : Ca fait vraiment du bien, dit Sehun, comme demain c’est Samedi, ont peut sortir ?

    -Il en est hors de question, je te rappelle que tu es malade.

    -Mais Sehun, j’en peux plus d’être enfermé dans ma chambre, en plus ca me rappelle de mauvais souvenirs.

    -Je sais mon ange, mais j’ai peur que tu fasses un malaise.

    -S’il-te -plait Sehunnie, même juste dans le jardin, tant qu’on sort.

    -D’accord mon ange.

    -Merci Sehunnie.

    Je pris le shampoing et lui savonnais les cheveux et le corps. Une fois fini, je sortis Luhan de la baignoire et l’assis sur une chaise que j’avais ramené pour lui. Je sortis le sèche-cheveux et le branchai pour pouvoir me sécher les cheveux.

    Luhan : Dit Sehun, je peux te sécher les cheveux ?

    -C’est moi qui suis censé prendre soin de toi.

    -Allez s’il-te plait.

    Je ne pouvais pas résister quand il me faisait sa tête de chien battu. Je lui donnais le sèche-cheveux et une brosse et m’assis par terre pour ne pas que Luhan se lève. Une fois fini nous nous habillions et allions nous coucher.

    Le lendemain après midi, 14h :

    POV Sehun :

    -Allez Sehun, c’est quand qu’on sort ?

    -Arrête avec cette question Luhan, ça fait 20 fois que tu me la pose

    -Mais tu m’avais promis.

    Il se mit à bouder, je m’approchais de lui pour l’embrasser mais il me repoussa.

    -Pas de bisous tant qu’on ne sera pas sorti.

    - On ne t’a jamais dit que t’étais chiant quand t’es malade.

    -Bien sûr que non, imbécile.

    J’avais dit une bêtise.

    Sehun : Je suis désolé mon ange.

    Il ne répondit pas et continua à bouder, je l’avais blessé.

    Sehun : Pff, j’espère que c’est bon.

    Je pris Luhan comme une princesse et me dirigeai vers la sortie.

    Luhan : Oui, enfin, mais qu’est-ce qui est bon ?

    -Tu verras.

    Une fois arrivé dans le jardin, Luhan me regarda, surpris.

    Sehun : J’ai demandais à ta mère si elle pouvait nous préparer un genre de petit pique-nique pour le goûter, alors ca te plait ?

    Il ne répondit pas et m’embrassa. Je le mis assis sur la nappe par terre et m’installais derrière lui, son dos contre mon torse.

    Luhan : Ca fait tellement du bien de pouvoir sortir.

    Je souris à sa réflexion. Tout d’un coup, un troupeau de 8 éléphants arrivèrent en courant.

    Luhan : Ben, qu’est-ce que vous faite là ?

    -Je les ai invité, c’est mieux à plusieurs non ?

    Baekhyun sauta dans les bras de Luhan.

    -Mon Lulu, comment tu vas, tu nous as manqué tu sais.

    Je repoussais Baek’, pour l’éloigner de Luhan.

    -Pas touche Baek’, c’est ma propriété.

    Baek’ : Espèce d’égoïste.

    Chanyeol : Méchant Bacon, je te suffi plus moi ?

    -Mais si mon Channie, tu veux que je te le prouve ?

    Chen : A non pas ici !

    Nous nous mirent tous à rigoler et la journée passa rapidement, Luhan avait sourit et rigoler toute la journée et cela me rendais heureux.

    Le lendemain matin, vers 10h :

    Luhan allait beaucoup mieux, du coup j’avais décidé de faire une sortie rien que tout les deux. J’avais préparais le petit déjeuner et le ramena à la chambre, je posai le plateau sur la table et m’allongeai sur le lit à côté de ma moitié encore endormit. Je lui soufflais légèrement dans le cou et lui fit pleins de petits bisous. Il gémit légèrement mais ne voulait toujours pas se réveillé, alors je décidais d’employer une autre méthode.

    -Mon ange, j’ai une surprise pour toi.

    Il se retourna brusquement et je pus voir ses magnifiques yeux qui brillaient d’impatience.

    -C’est quoi ?

    - Je ne te le dirai pas.

    -Pourquoi ?

    -Parce que c’est une surprise.

    Après avoir déjeuné et nous être préparé, nous sortions.

    Luhan : Alors on va où ?

    -Tu verras.

    Une fois dehors je l’amenais à la rue marchande pas loin de la maison. A chaque boutiques que l’ont passaient, Luhan se stoppait devant les vitrines. Nous rentrions dans une boutique d’accessoires qui vendait des chapeaux, bonnets, etc.… Luhan n’en avait pas alors je voulais lui en acheter un.

    -Celui là Sehun, il est mignon nan ?

    Il avait essayé un bonnet avec une tête de koalas, il y avait aussi deux petits pompons. Il était tellement mignon avec ça.

    -Sehun ? T’aime pas ?

    -Mais si mon ange, tu es a croqué.

    Il rougi et je l’embrassais avec un petit bisou rapide. Il parcourut le magasin des yeux et me ramena une très belle casquette noire que je mis.

    Luhan : Alors, t’aime bien ?

    -J’adore, t’as très bon goût.

    -Nan, c’est juste que tout te vas très bien.

    Il me fit un magnifique sourire auquel je ne pouvais pas résister, c’est pour ce sourire que je pourrais donner ma vie. Une fois nos chapeaux achetés, nous allions acheter des vêtements, puis je voulus faire goûter à Luhan un bubble tea.

    Luhan : Un quoi ?

    -Un bubble tea

    -Un bidule tim ?

    -Mais non un bu-bble-t-ea

    -Ah, ça se mange ?

    -Ben oui, je viens de te le dire.

    Nous nous dirigions vers le magasin de bubble tea et je commandais deux bubble tea au taro, mon préférait.

    Sehun : J’adore au taro, c’est mon préférait.

    Luhan était assis en face de moi détaillant attentivement son bubble tea, comme s’il attendait quelque chose.

    Sehun : Ben quoi, qu’est-ce qui a ?

    -Ca se mange comment ?

    Il me regardait avec son petit air perdu, je ne pus m’empêcher de rire.

    -Arrête de te moquer de moi.

    Je mis la paille dans mon bubble tea, en pris une gorgée et le tendis à Luhan qui goûta.

    -Sehun, c’est trop bon.

    Je rigolais face à mon petit ange tout content et son grand sourire. Une fois fini, nous retournions à la maison. Luhan était dans la salle de bain, car il voulait se doucher, mais au moment où je passais devant, j’entendis un petit gémissement de douleur qui se voulait inaperçu. Je rentrais donc dans la pièce, sans frapper comme à mon habitude, et là je vis Luhan en train d’examiner sa plus grosse cicatrice qui va du haut au bas de son torse, elle avait surement dû être faite au couteau, car elle était très profonde.

    -Lulu, qu’est-ce qui a ?

    -Rien Sehun, c’est rien.

    -Ne me le cache pas, je t’ai entendu. Je pointais du doigt sa cicatrice. Elle te fait mal ?

    -Oui depuis quelques jours.

    Je m’approchais de sa cicatrice et je pus constater qu’elle était infectée, et cela m’inquiétais beaucoup.

    -Luhan, elle est infectée ! Il faut aller la faire soigner tout de suite.

    Il rabaissa son pull et s’écarta en tremblant.

    - Non, je veux pas !

    -Mais Luhan, si tu la laisse comme ça tu risque d’attraper une saloperie.

    -Je m’en fou !

    -Et ben pas moi.

    - Ca ne te regarde pas, c’est mon corps.

    -SI CA ME REGARDE, DU MOMENT QUE CA TE CONCERNE CA ME REGARDE.

    Ses larmes commencèrent à couler.

    -Excuse-moi mon ange, je n’aurais pas du crier, mais écoute moi tu dois te faire soigner Luhan c’est important.

    -Je peux pas Sehun, j’ai… j’ai peur des hôpitaux.

    -Ne t’en fais pas, je suis là et je resterais à tes côtés je te le promets, allez viens, s’il-te-plaît.

    Il me regarda une dernière fois avec son regard si triste que ça me fendis le cœur, mais je n’avais pas le choix. J’emmenais donc Luhan à l’hôpital, le seul endroit ouvert le dimanche et j’allais chercher sa mère qui travailler dans cet hôpital.

    Je lui expliquais la situation et Luhan fut pris en charge tout de suite, je restais avec lui pendant la consultation comme promis.

    Médecin : Vu l’état de la blessure, nous somme obligés d’avoir recoure à une intervention, pour pouvoir désinfecter et recoudre la blessure, ou sinon elle ne guérira jamais et pourra se rouvrir à tout moment.

    Je vu Luhan se crisper et reculer de peur.

    -Nan, nan je veux pas.

    Je m’approchai de lui, posai mes mains sur ses bras tout en le caressant légèrement.

    -Chut Luhan, je suis là, tout va bien se passer d’accord, tu ne sentiras rien.

    Médecin : Oui, c’est une anesthésie complète, vous ne verrez, ni sentirez rien. Quand vous vous réveillerez tout sera fini.

    Sehun : Tu as entendu, s’il-te-plait Lulu, fait le pour moi.

    Il me regarda, lâcha quelques larmes et me dit :

    -D’accord, mais si je le fais c’est pour toi.

    Je le pris dans mes bras et lui chuchota un petit « merci » à l’oreille tout en lui promettant que je serrais là avant et après son opération, que je l’attendrai le temps qu’il le faut dans sa chambre.

    -Tu vas rester ?

    -Bien sûr, ah j’ai une idée.

    -Quoi ?

    -Il y a une boutique à côté de l’hôpital, pendant que tu dormiras, j’irais t’acheter un cadeau.

    Je ne voulais pas dire opérer devant Luhan.

    -C’est vrai, quoi ?

    -Ah ben je sais pas encore.

    -Dis Sehun, tu seras là quand je me réveillerais hein ?

    -Bien sûr mon ange, et avec ton cadeau.

    Il me fit un grand sourire et le médecin nous emmena dans la chambre que Luhan allait occuper le temps qu’il se repose.

     

    Voilà voilà. A bientôt!!!;P


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :